1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
1dans sa jeunesse. Il m’y ramène par un tour moins imprudent de la réflexion, avec ce même « réalisme » exemplaire, que tout, ici,
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
2veut tirer une traite sur son avenir, il est fort imprudent de suggérer d’avance qu’on se réserve le droit de ne point l’honorer 
3 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
3ont choses si courantes au Moyen Âge qu’il serait imprudent d’y chercher un trait spécifique de la spiritualité de Nicolas. Un Fr
4 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
4rable à des entreprises éventuelles, qu’il serait imprudent de préciser trop vite, mais qui naîtront sans aucun doute, ici ou là,
5 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
5iable, écrire sur lui, n’était-ce pas une manière imprudente de le provoquer publiquement ? Je songeais à cette phrase de Kafka :
6 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
6eilleurs que la science et que ses vulgarisations imprudentes. L’adjectif vital, par exemple. Dans les époques classiques, on consi
7 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
7a route au fascisme », je me dis à part moi : Les imprudents ! S’ils étaient pris au mot, s’ils étaient exaucés, si les puissances
8 dangereux pour l’âme d’un peuple que les paroles imprudentes… Il y a des cas où qui ne sait parler nuit à son pays et à l’humanité
8 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
9u grand capital, les nationalistes honteux ou les imprudents utopistes. Le seul fait qu’un accord unanime — au lieu de la rupture
9 1949, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est encore un espoir (8 décembre 1949)
10omme vous, et ceux qui nous reprochent une hâte « imprudente », la différence n’est pas de jugement politique, mais d’expérience h
10 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
11ique que le maintien du statu quo, plus follement imprudent que vos prudences ? Je ne trouve pas. On dirait que vous avez le trac
11 1950, Lettres aux députés européens. Quatrième lettre
12eux a gardé sa personnalité, parce qu’un groupe d’Imprudents et d’Utopistes, qui voyaient et qui aimaient toutes les couleurs du p
12 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
13ique que le maintien du statu quo, plus follement imprudent que vos prudences ? Je ne trouve pas. On dirait que vous avez le trac
13 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Quatrième lettre aux députés européens : En lisant le pamphlet du Labour Party (18 août 1950)
14eux a gardé sa personnalité, parce qu’un groupe d’Imprudents et d’Utopistes, qui voyaient et qui aimaient toutes les couleurs du p
14 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Henri Brugmans, Les Origines de la civilisation européenne (septembre 1959)
15on appelle « hardies ou téméraires, généreuses ou imprudentes, sages ou trop molles » des actions similaires, selon leur seule issu
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
16use, peut-être pour se dispenser de la quahfier d’imprudente. Cette idée, qui est née il y a bien des années, qui a hanté l’imagin
16 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
17 les autres régions de la planète, mais il serait imprudent d’affirmer que ces ouvrages, dans l’ensemble, répandent plus de conna
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
18de où nous vivons, semble-t-il dire, n’est-il pas imprudent d’être aussi sage ? Et c’est ici que nous retrouvons la maxime de La
18 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
19emporains, qu’ils jugeront plus niaises encore qu’imprudentes les trois questions suivantes que je tiens pour décisives : — Faut-il
19 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
20ignaient encore ; force était donc de traiter les imprudents qui s’en prenaient au dogme d’amateurs (quelle horreur ), d’idéaliste