1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1se toutes également ; n’attendant rien que de ses impulsions et contemplant avec une lucidité parfois douloureuse ses propres acte
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
2 sincérité est-elle consentement immédiat à toute impulsion spontanée (Gide), ou « perpétuel effort pour créer son âme telle qu’e
3 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
3ation des étudiants, le Student World, qui sous l’impulsion de W. A. Visser’t Hooft adopte une attitude très nettement non-confor
4 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
4chologues — dans la mesure où ils agissent sous l’impulsion d’un absolu 12 . Je connais plusieurs incroyants qui croient très fer
5 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
5que parce qu’il est personnellement assujetti à l’impulsion indescriptible que nous appelons l’éternel. [p. 375] La personne est
6 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
6sa force qui a créé le nouvel État et qui donne l’impulsion à l’édification nationale-socialiste. C’est lui qui conformera le des
7 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
7 telles qu’elles vont. Son unique puissance est d’impulsion originelle. Pourquoi ont-ils perdu ce pouvoir, perdu ce sens de l’ori
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
8ormal et fécond des créations de la raison et des impulsions de « la Vie », ils sacrifient les premières aux secondes, ce qui revi
9 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
9 concret et du risque spirituel, créateur. Sous l’impulsion puissante de ce rationalisme enfin reconnu comme l’éthique idéale des
10 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
10onolithique réagissant d’une manière uniforme aux impulsions du centre. On le pourra, puisque déjà « le coup électrique de la rais
11 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
11qu’à partir des xiie et xiiie siècles, et par l’impulsion décisive de l’hérésie méridionale, il apparaît que c’est du Proche-Or
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
12’avaient tout de même pas supprimé toute espèce d’impulsions naturelles ? Les modernes, en effet, depuis Rousseau, s’imaginent qu’
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
13qu’à partir des xiie et xiiie siècles, et par l’impulsion décisive de l’hérésie méridionale, il apparaît que c’est du Proche-Or
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
14’est l’esprit des Communes italiennes qui donne l’impulsion décisive lors de la fondation des premières ligues, dans les Grisons
15 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
15tentés d’assimiler le Moi profond et ses secrètes impulsions à la Parole qui vient d’ailleurs, et qui seule est vraiment vocation.
16 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
16n créatrice à laquelle le Congrès devait donner l’impulsion. Pour que l’Europe se fasse, il faut que les Anglais acceptent de pen
17 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
17outes les parties du monde. L’horlogerie doit une impulsion décisive à Charles Édouard Guillaume, prix Nobel de physique, qui inv
18 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
18ue de grandes provinces habituées à recevoir leur impulsion d’une capitale plus ou moins éloignée. En 1940, pendant la mobilisat
19 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
19eant pas même à la chercher, quand je suivais les impulsions de ma nature, ce qui avait ainsi pour moi une valeur strictement pers
20 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
20ent dite, c’est que les mobiles spirituels et les impulsions morales nécessaires leur ont manqué. Au contraire, le chrétien a été
21 ; Thomas aussi, et même Descartes cèdent à cette impulsion grecque qui veut à tout prix établir une forme close, paralysant ains
22nt ainsi la science. Entièrement différente est l’impulsion moderne, qui veut que l’on reste ouvert sans réserve au tout de la ré
23 la Maya des hindous, au terme d’un voyage dont l’impulsion première avait pris pour tremplin la très ferme croyance en la réalit
21 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
24hui freinés par tous ces facteurs. Au moment où l’impulsion donnée par le Mouvement européen lors du Congrès de La Haye en 1948 n
22 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
25ent poursuit la science même quand il en oublie l’impulsion primitive et la liaison sublime avec nos buts derniers. p. 43 14
23 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
26ent dite, c’est que les mobiles spirituels et les impulsions morales nécessaires leur ont manqué. Au contraire, le chrétien a été
27 ; Thomas aussi, et même Descartes cèdent à cette impulsion grecque qui veut à tout prix établir une forme close, paralysant ains
28nt ainsi la science. Entièrement différente est l’impulsion moderne, qui veut que l’on reste ouvert sans réserve au tout de la ré
29 la Maya des Hindous, au terme d’un voyage dont l’impulsion première avait pris pour tremplin la très ferme croyance en la réalit
24 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
30sieurs sociétés nationales de professeurs, sous l’impulsion de l’Internationales Schulbuchinstitut, dont le siège est à Brunswick
25 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
31ue l’amour est lié plus que toute autre conduite, impulsion, sentiment ou ambition, à son expression littéraire ou musicale ou pi
26 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
32n dit, — celle de l’âme. L’âme est le domaine des impulsions qui outrepassent les exigences de l’instinct et se heurtent aux décre
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
33ant pas même à la chercher ; quand je suivais les impulsions de ma nature, ce qui avait ainsi pour moi une valeur strictement pers
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
34 monde aussi souvent qu’ils ont été excités par l’impulsion de l’ambition ou de la vengeance. Ils n’ont pas toujours été dans le
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
35de s’emparer des fruits de l’industrie. La rapide impulsion de la guerre agita le monde barbare, et les révolutions de la Chine e
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.1. La Révolution Française et l’Europe
36 été partagées par ceux-là même qui donnèrent son impulsion première au plus brutal bouleversement subi par l’Europe depuis sa fo
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.4. Napoléon et l’Europe
37 arrivera tôt ou tard, par la force des choses, l’impulsion est donnée, et je ne pense pas qu’après ma chute et la disparition de
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
38et sont tenus de les faire valoir, pour obéir aux impulsions de l’esprit de l’univers et de l’humanité. Tous deux représentent des
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
39 ! c’est d’ici que sont parties toutes les hautes impulsions de l’esprit du dix-neuvième siècle ; c’est ici que s’est tenu, magnif
40blisse sur une base réelle, d’où, par la suite, l’impulsion pourra être donnée… Si c’est l’Allemagne, où a commencé la scission d
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
41dagogique. D’où vient la science moderne, quelles impulsions l’ont engendrée ? Elle n’existerait pas sans la religion biblique. Ce
42apparence pour la découverte de l’être, une autre impulsion est agissante ici. Dieu ayant créé le monde paraît responsable de ce
43e, le besoin d’interroger Dieu contre Dieu. Cette impulsion, partie du livre de Job, traverse toute la pensée européenne. C’est c
44 se poursuit un certain temps, même après que ces impulsions ont perdu leur force. La source hébraïque, on le voit, nous réserve
45ne d’un système clair et solide de pensée, sous l’impulsion de saint Thomas d’Aquin. Cela revint à européaniser une religion prov
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
46onnaître par expérience ce qui est, et acquérir l’impulsion nécessaire pour le changer. S’il ne se ferme pas devant le réel, s’il
36 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
47’est de cette vocation elle-même que doit venir l’impulsion décisive, qui nous oblige à rassembler les forces dispersées de nos n
37 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Enquête sur l’enseignement civique dans les pays européens [Avant-propos] (mai 1963)
48 eut lieu au mois de mai, à Royaumont, et donna l’impulsion nécessaire à la Campagne. Il établit le plan du Guide du maître actue
38 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
49n neuf mois la création du Conseil de l’Europe. L’impulsion est donnée, l’opinion se réveille, les hommes d’État le sentent, et l
39 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
50ue de grandes provinces habituées à recevoir leur impulsion d’une capitale plus ou moins éloignée. En 1940, pendant la mobilisat
40 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
51outes les parties du monde. L’horlogerie doit une impulsion décisive à un prix Nobel de physique, Charles Édouard Guillaume, inve
41 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
52aissance régionaliste de la Suisse romande sous l’impulsion des Cahiers vaudois de Ramuz et de ses amis, et Lausanne est restée l
42 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
53n neuf mois la création du Conseil de l’Europe. L’impulsion est donnée, l’opinion se réveille, les hommes d’État le sentent, et l
43 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
54soin de confort, ni la volonté de puissance, ni l’impulsion de satisfaire des besoins que personne n’éprouvait avant elles (perso
44 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
55 nationale ou continentale) doit garder un rôle d’impulsion, de concertation, et de contrôle (au sens d’expertise plutôt que de c