1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Cécile-Claire Rivier, L’Athée (mai 1926)
1 véritable roman. La profusion souvent facile des incidents et le style volontairement sec permettent de suivre sans passion ni f
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
2 [p. 151] Quatre incidents (avril 1927) l La maîtresse d’École Au printemps pur comme une jou
3 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Daniel-Rops, Le Prince Menteur (décembre 1928)
3’espèce de fièvre qu’il y apporte. Mais plusieurs incidents éveillent les soupçons du « petit bourgeois » qu’il a choisi comme pu
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Jullien du Breuil, Kate (avril 1930)
4ui sert de modèle dans son atelier. Autour de cet incident, assez émouvant, on entrevoit la famille indignée, une mère qui souff
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
5ut être qu’une « défaite monstrueuse ». Ainsi les incidents pathétiques de cette aventure composent en définitive une méditation
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
6ral ne perce dans le ton ni dans l’agencement des incidents. Ce n’est pas un auteur qui s’arroge un petit jugement dernier de ses
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
7rrestre, peut s’intégrer dans l’équilibre humain. Incident décisif qui figure en raccourci tout le drame dialectique de sa vie.
8 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
8a paraissait un peu bien jeune à ces Messieurs. L’incident du 6 février les a fait réfléchir, semble-t-il. Nous serons bien les
9 1935, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). René Guisan : un clerc (1935)
9mitait pas aux livres : elle embrassait aussi les incidents de la moindre paroisse « libriste » du canton de Vaud. Son sens aigu
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
10 diligences, mais aérée. C’est fait d’une foule d’incidents entrevus, que tout dispose à romancer ; de conversations absurdes et
11 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
11 diligences, mais aérée. C’est fait d’une foule d’incidents entrevus que tout dispose à romancer ; de conversations absurdes et r
12 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
12ot : elle commande tout naturellement une suite d’incidents pittoresques ou dramatiques, à quoi l’auteur ne se prive pas d’ajoute
13 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
13onclut ainsi : « Il est de toute évidence que cet incident ne fut autre chose qu’une perte de connaissance, etc. » Ailleurs il p
14 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
14nt Allemands du IIIe Reich !). Puis deux ou trois incidents que je vais dire, et ces intérieurs entrevus en cherchant un appartem
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
15racle est cependant attesté par un grand nombre d’incidents mis en œuvre par Béroul et Thomas, et qui ne trouvent d’explication q
16 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
16cains a porté, pendant plus d’une semaine, sur un incident minuscule : la promotion trop rapide d’un des fils de Roosevelt au gr
17 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
17rrière-plan pour donner tout leur sens à certains incidents de la vie politique américaine. Imaginez, par exemple, le gouverneur
18 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
18un jour à son confesseur même, pour lui cacher un incident qui eût trahi son délire mystique ; mais qu’elle ne voulait pas que s
19 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
19ulation, peut s’intégrer dans l’équilibre humain. Incident décisif qui figure en raccourci tout le drame dialectique de sa vie.
20 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
20l ne l’était dans le Procès. Non point que chaque incident puisse être interprété, beaucoup n’ayant probablement d’autre raison
21 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
21 classique : concision, raccourci, sacrifice de l’incident à l’essentiel et du foisonnement spontané à la ligne pure de la phras
22 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
22 fait mûrir lentement les événements, plus qu’aux incidents de la semaine. Il me semble assez important, pour faire comprendre à
23 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
23parce qu’elles contenaient trop d’allusions à des incidents oubliés ; et j’ajoute une Ve Partie, qui précise la visée religieuse
24 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
24 fait mûrir lentement les événements, plus qu’aux incidents de la semaine. Il me semble assez important, pour faire comprendre à
25 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
25rrière-plan pour donner tout leur sens à certains incidents de la vie politique américaine. Imaginez, par exemple, le gouverneur
26 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
26involte, d’une propriétaire de droit divin. Qu’un incident de voyage ou de service la mécontente pour quelque raison mystérieuse
27 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
27ondu que c’était bien là ce qu’ils voulaient. Cet incident résume tout le problème. D’une part, il permet d’observer le processu
28 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
28nt laquelle il hésite et recule, jusqu’à ce qu’un incident secondaire en apparence provoque le saut final, l’accomplissement, qu
29sastre… Mais venons-en au dénouement du drame. Un incident banal déclenche la catastrophe dans Hamlet : c’est un simple assaut d
30met du drame, ou de cette « chute » tragique ? Un incident minime, une simple phrase, et qui pouvait passer pour un cliché dans
29 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
31ccasion d’intervenir en force. À l’intérieur, les incidents de séance se multiplient. « On dirait un essaim de frelons » note Gré
30 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
32d’intervenir en force. À l’intérieur, [p. 58] les incidents de séance se multiplient. « On dirait un essaim de frelons », note Gr
31 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
33ue la presse n’ait guère parlé, ce matin, que des incidents qui ont suivi (chahuts devant un journal du parti communiste et devan
32 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
34 dialectique leur en donne l’autorisation.) Autre incident typique. Spaak dit avec chaleur : — Je ne crois pas à la guerre et ch
33 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
35nt laquelle il hésite et recule, jusqu’à ce qu’un incident secondaire en apparence provoque le saut final, l’accomplissement, qu
36sastre… Mais venons-en au dénouement du drame. Un incident banal déclenche la catastrophe dans Hamlet : [p. 91] c’est un simple
37met du drame, ou de cette « chute » tragique ? Un incident minime, une simple phrase, et qui pouvait passer pour un cliché dans
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
38 la bataille de Poitiers à un « mythe » ou à « un incident sans importance » aient raison sur le plan militaire. [p. 48] Et il s
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
39 « Nous autres tards-venus de l’humanité »… Cette incidente (qui fait penser à Nietzsche) trahit le pessimisme irrépressible de l
36 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
40curieux, comme les gens des troisièmes, des menus incidents du trajet. On sent bien qu’il a l’habitude. On dirait qu’il s’install
41te, âgé de quarante-cinq ans ». L’un des premiers incidents qui l’a frappé, c’est un attroupement autour d’un homme étrangement v
42outera le professeur dans son récit de [p. 245] l’incident). Ferdinand de Saussure a vingt-trois ans. Son mémoire a paru deux an
37 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
43 la face continuer à me rencontrer. Je relate cet incident pour montrer que l’amitié comptait parfois aux yeux d’André Breton un
38 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
44nnée. On sait cela, mais ce qu’on ignore, c’est l’incident minime et décisif qui devait couper les ailes à tout espoir [p. 27] d
39 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
45 qui appartient à cette activité. Ce ne fut qu’un incident mineur. L’on était dans les années 30. La menace des régimes totalita
40 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
46 aussi la mobilisation de toute la nation pour un incident de frontière non vérifié, ou une guerre qui tuera des millions d’homm
41 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
47ue.      D. de R. Avril 1972      P.P.S. : Sur l’incident de la tasse de thé tel que l’a rapporté Robert Aron, cité dans son in
42 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
48xiste pas, mais seulement la faute de calcul, « l’incident technique » comme ils disent… — Vous parliez de culpabilité au sens f
43 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
49en marche de la première centrale. Et quant aux « incidents » qui ont pu se produire ici ou là, « presque toujours en cours d’exp
50 accidents de fonctionnement, qu’on nommait alors incidents ; cette manière comme automatique de dénigrer le contradicteur au lie
51lement, on a dénombré un millier d’accidents et d’incidents survenus dans des installations atomiques entre 1945 et 1963. (Il y a
52ice, au nombre de plusieurs centaines, ont eu des incidents, certes, mais ces incidents n’ont jamais eu de conséquences pour le p
53centaines, ont eu des incidents, certes, mais ces incidents n’ont jamais eu de conséquences pour le public », affirme en 1973 un
54icience des systèmes de sécurité. Beaucoup de ces incidents sont largement susceptibles de se reproduire et leurs conséquences so
55tentiellement graves ». En fait, des milliers d’« incidents » et une trentaine d’accidents sérieux sont déjà connus. La probabili
56le biologiste Jaurès Medvedev, « quelque chose » (incident ou accident ?) se serait déjà produit en URSS aux premiers temps du n
57as d’autre. C’est en ce point de perplexité qu’un incident sur le petit écran m’a ouvert les yeux. « Concorde » ou le mensonge
44 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
58 Progrès évacue le problème : on peut prévoir des incidents de parcours, mais le sens général ne fait pas le moindre doute : « ça
45 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
59chef du Département politique fédéral, à Berne. L’incident diplomatique me paraît difficilement évitable, dans la mesure où sera
46 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
60is en avant, devant les problèmes », il y a eu un incident qui a changé le cours de ma vie. Le 15 juin 1940, mon ordonnance est