1 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
1compris à quel point le fordisme et l’Esprit sont incompatibles, le monde moderne impose ce dilemme : « en être » ou ne pas en être,
2 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sarah, par Jean Cassou (novembre 1931)
2éveil, explosion de révolte ou de joie, tellement incompatible avec les « conditions » de la vie que mort s’en suit. Sarah est donc
3 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
3uitte à laisser tomber certains dogmes décidément incompatibles avec nos plus récentes lumières ? Ou bien doit-elle, tout au contrair
4 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
4out parti. L’idée même de parti paraît absolument incompatible avec l’idée de vocation. Et la réalité pratique et quotidienne [p. 40
5 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
5et de buts dont certains nous paraissent à jamais incompatibles. Dans les deux cas, la prise de pouvoir politique s’effectua à la fav
6 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
6amour pour une Dame spirituelle, amour évidemment incompatible avec le mariage dans la chair, devait amener des confusions inextrica
7à ». Or la passion et le mariage sont par essence incompatibles. Leurs origines et leurs finalités s’excluent. De leur coexistence da
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
8’amant-chevalier et sa Dame, ou domina.) Fidélité incompatible avec celle du mariage, on l’a vu. Le Roman ne manque pas une occasion
9os communes conditions, dans un absolu indicible, incompatible avec les lois du monde, mais qu’ils éprouvent comme plus réel que ce
10t par là, dans une certaine mesure, des exigences incompatibles se voient du même coup satisfaites : besoin de parler de ce qu’on aim
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
11n-vie, la mort du corps. La Nuit et le Jour étant incompatibles, l’homme créé qui appartient à la Nuit, ne peut trouver de salut qu’e
12e professeur les dispensait de réfuter un système incompatible avec le clair génie de notre race. Il reste donc d’une part un phénom
13siens dans les mêmes termes que l’Éros à l’Agapè… Incompatible au reste, faut-il le préciser, avec cet autre sacrement « perverti »
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
14l importe de définir en quoi les contenus restent incompatibles, et quelle est la nature de l’abus qui par la suite a voulu les confo
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
15olique — soit prudence ou incompréhension — assez incompatible, on l’a bien vu, avec l’intention primitive. En 1554, en Espagne, par
16ole d’être tiré. D’où peut provenir ce pessimisme incompatible avec la conception de la vie qu’il s’était faite ? C’est la question
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
17our pour une Dame (spirituelle), amour évidemment incompatible avec le mariage dans la chair, devait amener des confusions inextrica
18à ». Or la passion et le mariage sont par essence incompatibles. Leurs origines et leurs finalités s’excluent. De leur coexistence da
12 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Une simple question de mots (24 avril 1939)
19Europe, il s’agit moins d’humeurs que de lexiques incompatibles, Ainsi du dialogue France-Allemagne. Il fut longtemps l’un des plus m
13 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
20le, dit un conjoint, mais je m’aperçois que c’est incompatible avec la Vie. J’avais signé ce traité, dit une nation, mais vous voyez
14 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
21un comme un risque sans précédent ; qu’elle est « incompatible avec la faiblesse », comme le disait Vauvenargues, c’est-à-dire incom
22sse », comme le disait Vauvenargues, c’est-à-dire incompatible avec l’égoïsme, l’insignifiance et l’esprit de combine, l’arrivisme,
23as encore compris que la liberté est foncièrement incompatible avec tout cela ; ceux qui ne savent pas prouver qu’ils l’ont compris
15 1944, Les Personnes du drame. Introduction
24 précédents, et qui deviennent fait accompli, des incompatibles donnés. Cette manière de saisir et de créer des relations par nul aut
16 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
25 l’homme de la liberté d’obéir à sa vocation sont incompatibles avec le christianisme. Par exemple, toutes les idéologies totalitaire
26 antisociale. [p. 22] Elles sont, par conséquent, incompatibles avec l’ordre chrétien qui présuppose l’union dans la diversité. Toute
27gereuse et scandaleuse. Ces doctrines sont par là incompatibles avec l’ordre chrétien, qui implique l’union et non l’uniformité et qu
17 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
28si insolubles que leurs principes respectifs sont incompatibles. Cela conduit à des crises mortelles. Alors les chefs de partis baiss
18 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
29ssi insolubles que leurs « principes » se veulent incompatibles. Mais, au surplus, notre attitude personnaliste n’est en fait ni vagu
19 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
30si insolubles que leurs principes respectifs sont incompatibles. Cela conduit à des crises mortelles. Alors les chefs de partis baiss
20 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
31s pas, au contraire, être tenus pour foncièrement incompatibles ? Les parlements latins sont les plus éloquents et font en conséquenc
21 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
32ribuer à modifier certaines structures décidément incompatibles avec sa conception de l’homme 12 . Nos révolutions tentent l’inverse 
22 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
33e — a osé ce mouvement de l’esprit qui assume les incompatibles. La passion de la synthèse, ressort de nos recherches et de tout l’ef
34e secret de la synthèse est de « comprendre » les incompatibles, cela ne peut se produire que dans un seul esprit. Aussi longtemps qu
35lle est caractérisée par la reconnaissance de ses incompatibles : le problème onde et corpuscule en est l’exemple le plus pur 20 . Ce
23 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
36rrefour hasardeux de traditions diverses, parfois incompatibles. Et ce fait initial nous semble accidentel, j’entends qu’il serait va
24 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
37duite. Le problème des maxima contradictoires (ou incompatibles) se posait aux docteurs de Nicée sous cette forme : comment concilier
38’exemple le plus célèbre et le plus net de maxima incompatibles nous est fourni par la physique. Il s’exprime par le principe d’incer
25 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
39modifier certaines structures sociales décidément incompatibles avec sa conception de l’homme 37 . Nos révolutions tentent l’inverse 
26 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
40e — a osé ce mouvement de l’esprit qui assume les incompatibles. La passion de la synthèse, ressort de nos recherches et de tout l’ef
41e secret de la synthèse est de « comprendre » les incompatibles, cela ne peut se produire que dans un seul esprit. Aussi longtemps qu
42lle est caractérisée par la reconnaissance de ses incompatibles : le problème onde ou corpuscule en est l’exemple le plus pur 55 . Ce
27 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (I) (août 1958)
43les, dictant des solutions concrètes radicalement incompatibles. On ne peut vouloir à la fois l’absolu national et la fédération supr
44 l’intérieur des frontières [p. 61] d’un État est incompatible avec l’attitude fédéraliste à l’extérieur. Elle observe que les natio
28 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
45, toutes ces images apparaissent particulièrement incompatibles avec les réalités de la culture créatrice telle que l’on vient de les
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
46 dans lesquels le gouvernement des lois n’est pas incompatible avec le maintien de l’État : au contraire, il y est si favorable, que
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
47ne organisation particulière dont les buts soient incompatibles avec leur idéal. Ils s’abstiennent de faire partie de toute administr
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
48e dans le monde qu’elle n’a aucun intérêt sérieux incompatible avec les grands intérêts européens, avec lesquels elle a à traiter et
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
49de la lumière intellectuelle a étalé ses couleurs incompatibles, éclairant d’une étrange lueur contradictoire l’agonie de l’âme europ
33 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
50a des manières d’être qui se révèlent à la longue incompatibles avec les conditions de toute union : ainsi le fait pour Neuchâtel de
34 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
51aste qu’invétéré, et qui me paraît exemplairement incompatible avec la réalité fédéraliste. On nous répète depuis un siècle que les
52théologie et la psychologie : deux grands maîtres incompatibles, Karl Barth et Carl Gustav Jung Point de spéculation sur l’Être en so
53je dois à l’un autant qu’à l’autre de ces maîtres incompatibles.) « Helvetia mediatrix » : de Bodmer aux Burckhardt Jeter des ponts
35 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
54je dois à l’un autant qu’à l’autre de ces maîtres incompatibles.) Nous n’avons pas en Suisse de poètes de génie, ni de peintres qui a
36 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
55, toutes ces images apparaissent particulièrement incompatibles avec les réalités de la culture créatrice telle que l’on vient de les
37 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
56xe, maintenant l’existence d’institutions parfois incompatibles, est nécessaire si l’on ne veut pas s’enfermer dans le cercle vicieux
38 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
57e central d’une religion radicalement et à jamais incompatible avec toute solution fédéraliste, c’est-à-dire avec toute guérison du
39 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
58s, à cause des valeurs souvent contradictoires ou incompatibles qu’elle en a héritées, la civilisation européenne s’est trouvée fondé
40 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
59, mais qu’il est en fait aujourd’hui radicalement incompatible avec les fins de l’Europe et de la liberté. Il faut adopter sans déla
41 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
60, mais qu’il est en fait aujourd’hui radicalement incompatible [p. 57] avec les fins de l’Europe et de la liberté. Il faut adopter s
42 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
61, mais qu’il est en fait aujourd’hui radicalement incompatible avec les fins de l’Europe et de la liberté. Il faut adopter sans déla
43 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
62s, à cause des valeurs souvent contradictoires ou incompatibles qu’elle en a héritées, la civilisation européenne s’est trouvée fondé
44 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
63, mais qu’il est en fait aujourd’hui radicalement incompatible avec les fins de l’Europe et de la liberté. Il faut adopter sans déla
45 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
64ou incongruités dans la « position du problème », incompatibles avec le sérieux du travail et le découpage du monde par Facultés. [p
65onnent à partir de clichés qu’elles tiennent pour incompatibles, et qu’elles choisissent d’ailleurs à cette fin. Même René Nelli se l
66de l’autre, décrètent depuis toujours et à jamais incompatible, tout est là mis ensemble, aussi merveilleusement mêlé que dans la ly
67t exact ; d’où l’on déduit que « l’amour » serait incompatible avec le mariage — ce qui est ridicule. Il s’agit là d’une de ces vues
68J’ai voulu souligner des contrastes, indiquer des incompatibles, en préalable aux choix que tout homme se doit de faire et s’imagine,
46 1972, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). De l’unité de culture à l’union politique (17-23 avril 1972)
69 celtes et germaniques, arabes et slaves, souvent incompatibles entre elles — de là le caractère essentiellement contestataire de son
47 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
70 celtes et germaniques, arabes et slaves, souvent incompatibles entre elles — de là le caractère essentiellement contestataire de son
48 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
71cht, qui réitère sa condamnation de l’État-nation incompatible avec l’ordre global. Je n’hésite plus : j’annonce le titre, dépourvu
72 l’indépendance nationale ». C’est le but le plus incompatible avec tout ce qu’on appelle ici « l’ordre global » ; le plus vide de s
49 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
73mitée, portent en eux des finalités virtuellement incompatibles avec celles de l’espèce d’une part, et de la société de l’autre. Exe
50 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
74tin de l’homme sur la Terre ; il y a deux morales incompatibles en théorie, si elles sont parfois complémentaires en pratique. L’une
51 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
75mitée, portent en eux des finalités virtuellement incompatibles avec celles de l’espèce d’une part et de la société de l’autre. Il s’
52 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
76’une des conditions de succès s’annoncerait comme incompatible avec la liberté de la personne. 3. L’idée de créer de très grandes u
53 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
77ttachement aux libertés de la personne décidément incompatible avec les exigences des Républiques populaires socialistes et national
78clair de ses moyens sur une « défense nucléaire » incompatible avec les raisons d’être de ce qu’il prétend défendre ; enfin en metta
54 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
79pe des Régions, comme offrant la formule la moins incompatible avec leurs différences libérées, leur identité retrouvée. Le seul moy
55 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
80pe des Régions, comme offrant la formule la moins incompatible avec leurs différences libérées, leur identité retrouvée. Le seul moy
56 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
81issance de refuser, et bloquage de toute solution incompatible avec la prétention que l’on allègue arbitrairement. Ce n’est plus vol
82’État romain présentait un caractère complètement incompatible avec une telle idolâtrie. Ce principe reposait sur une « double citoy
57 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
83avait très bien montré en quoi Rome était au fond incompatible avec Athènes et encore plus avec Jérusalem. Mais ce n’est pas tout. I