1 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
1 un Juif. Voilà, n’est-ce pas, deux points de vue inconciliables et contradictoires ? Sur le plan politique [p. 42] tout au moins, ils
2 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
2 un Juif. Voilà, n’est-ce pas, deux points de vue inconciliables et contradictoires ! Sur le plan politique tout au moins, ils paraiss
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
3t trouvé le secret d’une conciliation vivante des inconciliables. Ils semblent refléter, mais en la surmontant, la division des consci
4 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
4plan, il n’y a pas de solution possible. Ils sont inconciliables parce que, de la combinaison de deux erreurs, on ne peut faire sortir
5 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
5’elle favorise ou justifie des régimes violemment inconciliables. Il est vrai que l’Histoire n’est pas la sémantique et qu’elle ne se
6 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (I) (août 1958)
6ns les mots. Il s’agit de deux attitudes d’esprit inconciliables, dictant des solutions concrètes radicalement incompatibles. On ne pe
7 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
7onnues d’avance sur chaque objet ou des doctrines inconciliables par nature, pour imposer à tous la loi du seul parti qui sait faire t
8 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
8 nous en reste des fragments inégalement poussés, inconciliables. Première version : le frère et la sœur cèdent à leur amour, réfugiés
9 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
9 nous en reste des fragments inégalement poussés, inconciliables. Première version : le frère et la sœur cèdent à leur amour, réfugiés