1 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
1t à tel point autobiographique qu’il put songer à incorporer le plan de certains actes à Vérité et Poésie. Le drame s’ouvre sur un
2 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
2airée par la grâce, n’avait su les achever en les incorporant à la tradition de l’Église, corps du Christ ressuscité ! » Réponse qu
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
3 » des romans courtois, en ce sens qu’on y trouve incorporés des éléments religieux et mythiques d’origine très nettement celtique
4clair et le plus précieux du génie celtique s’est incorporé à l’esprit européen. (Hubert, II, p. 336.) Ce « son particulier »,
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
5ts éléments de la tradition bardique (orale) sont incorporés dans la légende. (Cf. livre II, chap. 11.) Mais il est non moins cert
5 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
6ie notre lutte ; et vers la recherche de moyens d’incorporer cet idéal, qui ne soient point eux-mêmes des trahisons de leur fin. I
6 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
7re à tel point autobiographique qu’il fut tenté d’incorporer le plan de certains actes à Vérité et Poésie. Le drame s’ouvre sur un
7 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
8, leurs assemblées. L’homme qui se convertit et s’incorpore à l’un de ces groupes y trouve d’une part une activité sociale qui le
8 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
9nt celle de vous confondre avec eux, et de vous y incorporer. Les traités de 1814 et 1815, en effet, ne tentèrent nullement de dé
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
10atérielle. Les Romains, de leur côté, après avoir incorporé à leur empire maintes nations restées jusque-là sauvages par le fait
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
11on, et, en notre nom et au nom des autres membres incorporés ou à incorporer, fassent, constituent et représentent un vrai corps,
12 nom et au nom des autres membres incorporés ou à incorporer, fassent, constituent et représentent un vrai corps, communauté ou Co
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
13e nord de l’Europe non occupé avait pu aussi être incorporé à l’Empire et que là aussi les nations se soient vu ravir leur libert
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
14onalité suisse de caractère international devra s’incorporer à la communauté de la Grande Europe. De cette façon elle n’aura pas v
15quel les États jusqu’alors souverains devraient s’incorporer, est irréalisable. Bluntschli propose alors une Union d’États souver
16e tous, et très partiellement. Or, Schiller s’est incorporé à l’âme russe, il a laissé sur elle son empreinte, il a presque marqu
13 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
17, écrit-il en 1875, la nationalité suisse devra s’incorporer à la communauté de la Grande Europe. De cette façon, elle n’aura pas
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
18ent celle de vous confondre avec eux et de vous y incorporer. » 46 L’Acte de Médiation confirmait la libération des anciens pays
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
19, écrit-il en 1875, la nationalité suisse devra s’incorporer à la communauté de la Grande Europe. De cette façon, elle n’aura pas
16 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
20 et faute de temps pour raccourcir mon texte, lui incorporer la substance des deux autres et le remettre à l’imprimeur (dernier dé
17 1971, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Au défi de l’Europe, la Suisse (31 juillet-1er août 1971)
21onalité suisse de caractère international devra s’incorporer à la communauté de la Grande Europe. De cette façon, elle n’aura pas