1 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 6. Note sur un certain humour
1tte question, l’on pourrait tirer un critère de l’incroyance ou de la foi. Tout compte fait, les cyniques ont raison, à leur maniè
2 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
2e d’ailleurs certaines objections classiques de l’incroyance (l’assimilation de la résurrection de Jésus au mythe du Dieu mort et
3 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
3nous de le condamner ! C’est lui qui fait, dans l’incroyance, ce que nous aurions dû faire dans la foi. — Mais si l’on refuse d’at
4 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
4l, que des incroyants apprennent à douter de leur incroyance, à cause du Bien. D’une part, en effet, dit M. Monod, « l’athéisme n
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
5. Je me rappelle par exemple une discussion sur l’incroyance. L’orateur avait dit que la différence entre les chrétiens et les inc
6 n’a rien changé à leur croyance ou plutôt à leur incroyance. Tout de même, on se dit souvent que ces hommes mériteraient mieux qu
7des chrétiens, c’est qu’ils prennent au sérieux l’incroyance de leurs contemporains. Au fond, ils en ont peur. Or, ils devraient n
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
8nnaître la passion, ou tout au moins la traiter d’incroyance ? Or l’Histoire nous oblige à le constater : c’est l’inverse qui s’es
7 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). L’ère des religions (22 février 1939)
9tiens qui pensaient n’avoir plus à redouter que l’incroyance et l’inertie. Peut-être vont-ils découvrir que l’adversaire fanatisé
8 1946, Le Semeur, articles (1933–1949). Chances d’action du christianisme (juin-juillet 1946)
10es confessions. On reculait sous la pression de l’incroyance, on faisait la part du feu, on cédait les positions trop menacées par
11ucier, aujourd’hui, de réfuter les arguments de l’incroyance ; elles ont, tout simplement à donner leurs croyances, avec une agres
9 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
12assurer curieusement dans notre foi ou dans notre incroyance, — parce qu’un de plus vient renforcer notre parti, et qu’il n’est pa
10 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
13, de ce que j’attends, de mes croyances ou de mon incroyance, ou même de ces raisons de désespérer auxquelles je tiens contre le m
11 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
14, de ce que j’attends, de mes croyances ou de mon incroyance, ou même de ces raisons de désespérer auxquelles [p. 414] je tiens co
12 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
15assurer curieusement dans notre foi ou dans notre incroyance, — parce qu’un de plus vient renforcer notre parti, et qu’il n’est pa
13 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
16le et du royaume de Dieu, l’oncle le rejetait à l’incroyance. André Gide jugea la lettre de son oncle « admirable ». Elle le conda
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
17devant les tâches infinies, alors, du bûcher de l’incroyance, du feu couvant de la désespérance en la mission humaine de l’Occiden
15 1963, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Le Dieu immanent, qui s’annonce à leur cœur » (9-10 novembre 1963)
18 de Dieu dans la vie humaine par la croyance ou l’incroyance des hommes, mais par les signes de sa présence dans l’existence de l’
16 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
19et de toute classe, de toute croyance et de toute incroyance. L’appel à la liberté, la revendication de la liberté (quel que soit
17 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
20rmir. Dans ces notes, je dis absolument tout, mon incroyance, ma croyance, ma difficulté de croire, mon impossibilité de ne pas cr
18 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
21nt qu’une manière « dramatisée » de justifier une incroyance des plus banales, ou politiquement opportune. Un peu plus tard, des é