1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1r ceux qui le portent en eux qu’il en paraît plus incurable. Ces jeunes gens n’en finissent pas de peindre leur déséquilibre. Il
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
2n vital qu’il nomme élan mortel — générateur de l’incurable tristesse qui rôde dans certaine littérature d’aujourd’hui. J’ai dit 
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
3n manque d’amour ? Pour Jacques, il souffre d’une incurable adolescence, d’un défaitisme sentimental qui l’empêtre de réticences,
4 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
4’il y ait des croyants ! Or nous étions devenus d’incurables sceptiques. De même que nous disions, en présence d’un miracle du bie
5 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
5re son parti de la commune condition humaine. Une incurable mélancolie le possède et lui fait trouver les biens de ce monde « fas
6 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
6tobiographie de Henry Ford. On sait que ce rêveur incurable, bricoleur sans culture ni génie, cherchait à construire une « locomo
7 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
7re son parti de la commune condition humaine. Une incurable mélancolie le possède et lui fait trouver les biens de ce monde « fas
8 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
8peu près ceci : L’homme entreprit, dans son cœur incurable, de dépasser par ses artifices non seulement la Nature, mais le Natur
9 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
9peu près ceci : L’homme entreprit, dans son cœur incurable, de dépasser par ses artifices non seulement la Nature mais le Natura
10 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
10peu près ceci : L’homme entreprit, dans son cœur incurable, de dépasser par ses artifices non seulement la Nature mais le Natura
11 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
11l’autobiographie de Henry Ford, Ma Vie. Ce rêveur incurable, bricoleur dépourvu de « connaissances scientifiques », cherchait à c