1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
1malentendu grandit entre eux dans leur isolement, inexplicable et mal avoué. L’on songe à une fatalité intérieure qui les ferait se
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Paul Éluard, Capitale de la douleur (mai 1927)
2. Mais c’est ici qu’il s’agit de ne pas confondre inexplicable avec incompréhensible. p. 693 aj. « Paul Éluard : Capitale de
3 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
3ui perdent leur vie à la gagner 9 , et leur façon inexplicable de lier des valeurs morales aux cours de bourse. « Heureux quoique pa
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
4grés à l’ombre. Ce sanctuaire indigent est plutôt inexplicable [p. 410] que mystérieux. Aussi, la confusion des noms ne comporte auc
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
5grés à l’ombre. Ce sanctuaire indigent est plutôt inexplicable que mystérieux. Aussi, la confusion des noms ne comporte aucun symbol
6 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
6idu. 7. Incarnation À la série d’« implications inexplicables » que nous venons de parcourir, il faut ajouter maintenant un dernier
7 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
7à lui attribuer l’invention, par une erreur assez inexplicable. Mais les pires adversaires de l’Église ne sont pas toujours au-dehor
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
8rancs. Faiblesse humaine, 70 francs (cigarettes). Inexplicable, 30 francs. Total : 770 francs. Recettes : 80 francs pour quelques n
9 1937, Esprit, articles (1932–1962). Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (mars 1937)
9he, sans qui Gide et tant d’autres nous demeurent inexplicables ? [p. 971] Ceci dit, l’on pourra déguster, car il s’agit ici de goût
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
10illent, puis s’épousent. On a coutume de déclarer inexplicable le succès prodigieux de l’Astrée. Pourtant ses charmes ne sont point
11 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Puisque je suis un militaire… (septembre 1939)
11pitant des hommes mal réveillés vers des attentes inexplicables sous la pluie. Mangeailles, arrêts, ahans, monotonie, ignorance des e
12 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
12e nier les faits sous prétexte qu’ils sont encore inexplicables : les tables tournent, les cartes parlent, les pensées se transmetten
13 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
13e. Ou bien c’est le contraire : partant d’un fait inexplicable et monstrueux 55 survenu dans la vie de son héros, Kafka nous amène
14 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
14pitant des hommes mal réveillés vers des attentes inexplicables sous la pluie. Mangeailles, arrêts, ahans, monotonie, ignorance des e
15 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
15n ou de la foi, s’il était pur, serait absolument inexplicable, et évident. Il n’y aurait plus qu’à méditer sans fin cette forme sig
16ire pressentir la limite, en parlant d’un langage inexplicable et pourtant évident. C’est peut-être le verbe impliquer qui distingue
16 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
17if, n’est-il pas « un pantin dont quelque chose d’inexplicable tire les ficelles » ? Un tel point de vue, réplique Johannès, le Sédu
17 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
18if, n’est-il pas « un pantin dont quelque chose d’inexplicable tire les ficelles » ? Un tel point de vue, réplique Johannes le séduc
18 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
19tre une muraille, ce qui crée un malaise physique inexplicable. Au contraire, les myopes s’accommodent des villes, mais se sentent p
19 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
20er la vie, mais voilà que tout d’un coup, par une inexplicable malice des choses, dont nous ne serions pas du tout responsables, ell
20 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
21 industrielle — il se produit une recrudescence « inexplicable » de délinquance juvénile, de criminalité, de névroses, de psychoses,
21 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
22 la consommation quantitatives, selon les calculs inexplicables de centres lointains et anonymes, l’individu ne se sent plus sécurisé
22 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
23 industrielle — il se produit une recrudescence « inexplicable » de délinquance juvénile, de criminalité, de névroses, de psychoses,