1 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
1oppement de ces germes ; les produits d’une terre ingrate grandissent comme une dérision de la pauvreté maternelle, comme une c
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
2istesse. Chacun pour soi sur sa parcelle de terre ingrate, ou dans sa courette pleine de fleurs. Qu’ils n’aient pas de vie comm
3, ou bien l’on retombe dans des histoires de fils ingrat, de nièce coureuse, etc. Les hommes sont ennuyeux les uns pour les au
4nières radicelles qui m’attachaient à cette terre ingrate ! Tout absorbé par ce spectacle — je ne sais pas comment expliquer l’
3 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
5istesse. Chacun pour soi sur sa parcelle de terre ingrate, dans sa courette pleine de fleurs. Qu’ils n’aient pas de vie communa
4 1947, Carrefour, articles (1945–1947). La France est assez grande pour n’être pas ingrate (26 novembre 1947)
6[p. 1] La France est assez grande pour n’être pas ingrate (26 novembre 1947) k La honte de l’Europe, ce n’est pas sa misère,
5 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
7ntation de l’Europe et de ces deux filles parfois ingrates du plus grand [p. 33] Occident nous suggère une formule de l’homme ty
8retenir à grands frais comme des malades de luxe, ingrats et susceptibles. Elle cherche à nous aider pour que nous ne tombions
6 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
9cette idée avec des questions scientifiques assez ingrates et des réalités militaires nettement sinistres ; c) appréciation plus
7 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
10argent, peu de collaborateurs, beaucoup d’efforts ingrats, et pas toujours assez de résultats matériellement mesurables… Le Cen
115] fait s’impose : au travers des années les plus ingrates pour la cause de l’union et pour notre mission particulière, le Centr
8 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
12nale : De cette manière, vous formerez un peuple ingrat, avide, servile et fripon comme les autres, toujours sans aucun milie
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
13ntation de l’Europe et de ces deux filles parfois ingrates du plus grand Occident nous suggère une formule de l’homme typiquemen
10 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
14ntifique. Ce qui rend cette tâche si difficile et ingrate, dans la plupart des cas, c’est la confusion déplorable (de laquelle
11 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
15e ton l’indique) et non les délégués à des tâches ingrates dont il faut bien que quelques-uns se chargent, s’ils en ont le temps
12 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
16. Je me propose de montrer dans le détail — c’est ingrat, mais peut être amusant une fois repérés les procédés — la falsificat