1 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
1l’histoire se purifiera jusqu’au mythe. La donnée initiale est bien la même : c’est l’attrait d’une vision qui transcende la vie
2 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
2anète. Et c’est ici que j’en reviens à mon propos initial. Quels que soient les bouleversements sociaux ou culturels, l’homme d
3 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
3s son plein développement, du moins de ses thèmes initiaux, de sa « problématique » particulière. Il n’est pas facile de résumer
4 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
4’une autorité que seule leur conférait la rupture initiale, — qu’enfin ils la bénissent, la sanctifient, et en son nom rendent g
5 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
5er. J’indiquerai donc encore : 1° que si l’erreur initiale fut bien spirituelle, notre tâche constructive est d’abord d’ordre sp
6 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
6e seule et même cause, d’une seule et même erreur initiale sur l’homme. L’homme est un animal pensant, nous apprend-on dès l’éco
7 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
7’une autorité que seule leur conférait la rupture initiale, — qu’enfin ils la bénissent, la sanctifient, et en son nom rendent g
8 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
8la libération n’est pas déjà présente dans l’acte initial, elle ne sera nullement rendue possible par les moyens mis en œuvre 3
9 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
9 chancelant qui le jette à sa vocation. Situation initiale de l’humain ! Initiation au [p. 31] réalisme enfin total, qui est cel
10 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
10risa parmi nous, il faut bien remonter à l’erreur initiale des clercs. Descartes revenant à Paris et visitant le Palais de l’Esp
11 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
11 plus rigoureux dans son application d’une erreur initiale identique, par là même plus apte à créer de la grandeur, — mais cette
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
12en vertu d’une erreur non point accidentelle mais initiale, et de l’ordre du spirituel. La description historique de de Man se f
13 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
13ua la doctrine marxiste, tout au moins comme choc initial, et par la direction qu’elle imprima, dans les premières années, à l’
14 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
14n particulière peut être définie ainsi : violence initiale et créatrice, contre-battue et ordonnée [p. 207] tout aussitôt par la
15ne de ce mécanisme ; et qu’un système dont l’acte initial est une démission de ma pensée ou de mes mains ne produira jamais rie
15 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
16era le poids de toutes nos fautes, et de la faute initiale de vivre, pour les glorifier dans la guerre au nom de l’innocence du
17ar cette fidélité se fonde justement sur le refus initial et juré de « cultiver » les illusions de la passion, de leur rendre u
16 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une révolution refoulée (juillet 1938)
18. C’est tout ce que l’Histoire retiendra. Ce fait initial a déterminé la courbe de l’expérience : il s’agissait d’affirmer une
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
19a longue, la chanson se soit vidée de son contenu initial, n’ait plus été qu’un tissu de formules creuses on le peut admettre.
20 même que c’est à la faveur d’une [p. 111] erreur initiale sur la portée exacte de la doctrine de Freud (déterministe-positivist
21ion » de l’amour. Et c’est à cause de cette faute initiale que Lancelot ne trouvera pas le Graal, et sera cent fois humilié quan
22plus de la simple chanson. Dans Tristan, la faute initiale est douloureusement rachetée par une longue pénitence des amants. C’e
18 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
23ieu reste Dieu 103 . L’acte d’amour spirituel est initial, et non final. Pour le chrétien, la mort à soi-même est le début d’un
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
24era le poids de toutes nos fautes, et de la faute initiale de vivre, pour les glorifier dans la guerre au nom de l’innocence du
25ar cette fidélité se fonde justement sur le refus initial et juré de « cultiver » les illusions de la passion, de leur rendre u
20 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
26l’histoire se purifiera jusqu’au mythe. La donnée initiale est bien la même : c’est l’attrait d’une vision qui transcende la vie
21 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
27c’est parce qu’elle est un acte et un destin, une initiale de l’histoire, une effigie de la Parole créatrice. [p. 81] 6. Le co
22 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
28us « logique » sitôt qu’on les rapporte à ce fait initial, mystérieux et d’apparence extravagante. Derrière cette psychologie d
23 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
29li qui, la main dans la main, scellèrent le pacte initial de loyauté. Une des plus belles œuvres de l’homme par là-même, cette
24 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
30pture de ses fiançailles avec Régine Olsen, crise initiale qui libéra le jaillissement de toute son œuvre. Mais l’acte que cette
25 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
31primitive, et qui reviendra peut-être à son point initial, vous n’irez pas plus loin ni plus longtemps que la plus extrême gala
26 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour les grands festivals de musique l’Europe est faite ! (octobre 1955)
32t les intérêts locaux tout en les servant. L’idée initiale des promoteurs de l’Association était de présenter les meilleurs fest
27 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. A. Introduction
33i demeure certain, c’est qu’à partir d’une vision initiale de l’œuvre déjà faite en imagination, tous les hasards, accidents ou
34le génie propre, ou pour mieux dire : la finalité initiale d’une civilisation donnée. Cette civilisation tient-elle la matière [
28 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
35tions diverses, parfois incompatibles. Et ce fait initial nous semble accidentel, j’entends qu’il serait vain d’essayer de le d
36ction, non le choc. [p. 44] Car il y eut un choc initial, un commencement soudain, une grande libération d’énergie spirituelle
37rive de notre culture. Partant du fait central et initial que pose l’Incarnation, la Parole faite chair, retraçons maintenant l
29 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
38ent. La personne ne peut être composée : elle est initiale ou elle n’est pas. On voit aussi dans quelle complicité se trouvent l
30 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
39primitive, et qui reviendra peut-être à son point initial, vous n’irez pas plus loin ni plus longtemps que la plus extrême gala
31 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
40explique. L’attitude originelle, les grands choix initiaux de toute recherche humaine, conditionnent non seulement les découvert
41 à bien voir comment certains choix fondamentaux, initiaux, caractéristiques du génie européen, expliquent, d’une manière cohére
42cherches. Je donnerai trois exemples de ces choix initiaux. Et je les tirerai tous les trois d’une seule et même période, que je
43homme est une personne. De ces trois grands choix initiaux découlent presque toutes les découvertes, création et invention carac
44, je le vois donc dans un certain nombre de choix initiaux, instituant des tensions caractéristiques et délimitant des champs de
32 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
45angers. C’est qu’ils oubliaient l’origine, l’acte initial et fondateur de la première des Républiques françaises : la mise à mo
33 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
46à vivre le fédéralisme en dépit de leurs préjugés initiaux 25 . La méthode du « Congrès du peuple européen » (et du CIFE) forme
34 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
47rétation si solennelle. Certes, du coup de foudre initial jusqu’à la mort des amants séparés, conséquence d’un amour interdit q
35 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
48rétation si solennelle. Certes, du coup de foudre initial jusqu’à la mort des amants séparés, conséquence d’un amour interdit q
36 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
49pture de ses fiançailles avec Régine Olsen, crise initiale qui libéra le jaillissement de toute son œuvre. Mais l’acte que cette
37 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
50ietzsche qui rappelle à la fois la « difficulté » initiale et la réponse du Mari des Étapes. L’institution du mariage maintient
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
51argement au profit de l’Europe entière, ce projet initial d’alliance protestante — nonobstant l’adhésion de princes catholiques
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
52olonté, essaye de mettre de l’ordre dans ce chaos initial ; tandis qu’enfin une troisième phase, régie par un équilibre entre l
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
53sance industrielle, où se cache-t-il ? La source initiale peut en être cherchée dans l’antiquité grecque, car celle-ci avait di
41 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
54ietzsche qui rappelle à la fois la « difficulté » initiale et la réponse du Mari des Étapes 108  : L’institution du mariage ma
42 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
55es un capital d’Histoire, sans avoir d’autre mise initiale que l’Idée. Ni fonds ni meubles, ni régiments mobilisables, ni parti
43 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
56gié se soit constitué. Et je rejoins ici ma thèse initiale : c’est l’Europe qui a fait le monde, en ce sens qu’elle l’a découver
44 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour un dialogue des cultures [Note liminaire] (avril 1962)
57ent d’unité des Européens était certes l’objectif initial et principal du CEC, et le demeure. Mais il est apparu, au cours des
45 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
58aux centres à créer, et faciliter leur équipement initial (personnel, documentation, locaux, financement). L’expérience acquise
46 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
59r, les Habsbourg et les Waldstätten. La péripétie initiale est fournie par l’aménagement, dès le début du xiiie siècle, de la r
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
60l’état social des Waldstätten, au moment du drame initial qui les oppose aux comtes de Habsbourg ? Les trois [p. 36] communauté
48 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
61. 79 [p. 168] Nous rejoignons ici le problème initial de ce chapitre : l’économie étant l’agent de l’unification des sociét
49 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
62, ni même d’un serment du Grütli. Tel est le fait initial, établi par l’ensemble des recherches modernes. [p. 315] Le plus anc
63 au xvie siècle. Tout cela nous ramène au propos initial de mes chapitres sur la formation de la Suisse. Raconter l’histoire d
50 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
64mme la Fondation européenne) conformément au plan initial. D’autres ont pris fin parce qu’elles avaient atteint leurs objectifs
65et ses publications. Et l’on retrouve le principe initial : fédérer à partir du neuf, former des hommes nouveaux pour la Cité f
51 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
66 « société » selon Toynbee, dans sa fameuse thèse initiale : « L’unité intelligible d’étude historique n’est ni un État-nation (
52 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
67eux nos chances d’intervention civique. L’élément initial est la guerre. Ce chaînon paraît incassable. Je ne puis rien contre l
53 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
68 vu [p. 356] qu’ils conduisent à la guerre, cause initiale et cause finale, ultima ratio de l’État. La préparation à la guerre p
54 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
69e la commission que je formerai rédige le Message initial ou final du Congrès, en formule les finalités, ou à tout le moins les