1 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
1ces et il faut être aveugle pour considérer comme inopportunes ou superflues les controverses de fractions et la délimitation rigour
2 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’heure sévère (juin 1940)
2et gênantes. Certains diront encore qu’elles sont inopportunes, à l’heure où nous cherchons des raisons d’espérer ! Mais nul espoir
3 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
3hœur proclament, comme votre colonel, qu’il est « inopportun et même prématuré de clamer que les armées ont fait leur temps ». Or
4is les pacifistes ont fait les mêmes déclarations inopportunes, prématurées et utopiques, risquant ainsi de saper le moral des cadre
4 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
5 secourir sa Hongrie, d’autres jugeant ce geste « inopportun dans l’état actuel des choses ». Agissez veut dire : faites l’Europe 
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
6 type de développement. Jusqu’alors, ce puéril et inopportun étalage d’une érudition stérile et mal dirigée, qui tend aujourd’hui
6 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
7modifier son régime intérieur. Il paraissait donc inopportun de la mettre en évidence dans la Constitution nouvelle. 2° « On ne po
7 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
8s affaires sérieuses ? Et pourtant, la question « inopportune » de notre indépendance politique, de son degré de réalité, et de la