1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
1lon décrit vite quelque chose, d’une ligne nette, insaisissable, déjà perdue (comme le rêve pendant que bat la paupière lourde de cel
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
2lon décrit vite quelque chose, d’une ligne nette, insaisissable, déjà perdue (comme le rêve pendant que bat la paupière lourde de cel
3 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
3 même de leurs aptitudes. C’est à la fois le plus insaisissable et le plus généralement révéré de nos mythes : personne encore n’a su
4 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
4n un mot, si l’homme est un acte. 4. L’acte est insaisissable, parce qu’il est saisissant Toutes les psychologies échouent dans leu
5voir pourquoi tel figurant jeté dans une intrigue insaisissable devient tout à coup un acteur, et se met à se comporter tout comme s’
5 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Procès, par Franz Kafka (mai 1934)
6démarches que tente l’accusé auprès d’une justice insaisissable, infiniment pédante, corrompue et capricieuse, dont les bureaux sont
6 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
7ce qu’il est toujours sous-entendu et par essence insaisissable. C’est une espèce de Providence des clercs laïques. Elle a souffert p
8ptiblement ! » C’est parce qu’il est en apparence insaisissable, inoffensif, médiocre même, que le vertuisme clérical peut déprimer g
9erche hérétique : c’est la formule du conformisme insaisissable qui paralyse l’esprit contemporain, le destitue de sa primauté nécess
7 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
10ttre » est, pour nous tout au moins, pratiquement insaisissable ; 2° que cette « lettre » ne saurait m’importer davantage qu’au théol
8 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Monastère noir, par Aladár Kuncz (janvier 1938)
11dans le monde actuel par ce phénomène multiforme, insaisissable et saisissant : qu’un innocent, ou qui se croit tel, se voie privé de
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
12ble désir. S’efforcer continuellement de saisir l’insaisissable… Et l’objet du désir ne peut être ni abandonné ni saisi 107 . L’aband
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
13ons spirituelles, un mensonge d’idéal, le caprice insaisissable des rêves de la débauche. » Un « mensonge d’idéal », c’est bien à quo
11 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
14démarches que tente l’accusé auprès d’une justice insaisissable, infiniment pédante, au surplus corrompue et capricieuse, dont les bu
12 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. A. Introduction
15 sens de l’œuvre, sont pré-déterminés dans l’acte insaisissable et par nature non-repérable, par lequel l’œuvre même fut conçue. Ils
13 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
16core avec sa sœur [p. 20] des formes de l’amour « insaisissables » qui lui semblent d’ailleurs traduire « des relations déficientes et
17, la sœur imaginaire n’est que la forme juvénile, insaisissable, d’un besoin d’amour qui, plus tard, les rêves refroidis, se contente
14 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
18rlant encore avec sa sœur des formes de l’amour « insaisissables » qui lui semblent d’ailleurs traduire « des relations déficientes et
19, la sœur imaginaire n’est que la forme juvénile, insaisissable, d’un besoin d’amour qui, plus tard, les rêves refroidis, se contente
15 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
20qu’à la cruauté, avec des doigts audacieux pour l’insaisissable… prêts à n’importe quelle aventure grâce à un excès de libre jugement
16 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
21qu’à la cruauté, avec des doigts audacieux pour l’insaisissable… prêts à n’importe quelle aventure grâce à un excès de libre jugement
17 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
22 gageure de chanter comme une femme aimée le Bien insaisissable, le Dieu sans mode et sans nom » (p. 54). D’autant plus le principe d
18 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
23Dans l’individu mis en fiches, elle figure l’être insaisissable, toujours en avant et distinct de toute idée que l’on s’en fait et su
19 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
24aces et une criminalité endémique de plus en plus insaisissable, éclate ici ou là, dix fois, cent fois par jour, dans les centres urb
20 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
25réant ainsi (voir le Viêt Nam) un obstacle majeur insaisissable radicalement déconcertant pour toute agression atomique ; — qu’elle m