1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
1ses besoins. Il est vrai qu’elle est anormalement insatiable… Je [p. 48] crois qu’elle a surtout besoin d’une purge violente qui c
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
2à lui, car la soif de son aspiration est à jamais insatiable. C’est toute l’aventure des mystiques unitives qui de nouveau prend
3u sublime, ce vide dont parlait Fichte, cet appel insatiable à l’inconnu, à l’Inconnue qui pourrait seule le combler. Aimer passio
3 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
4auté et de changement perpétuel, dès que l’esprit insatiable l’excite, devient une menace pour la vie. En dérivant cette passion v
4 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
5auté et de changement perpétuel, dès que l’esprit insatiable l’excite, devient une menace pour la vie. En dérivant cette passion v
5 1947, Doctrine fabuleuse. 16. Le feu
6e vide sur les têtes. Le vide est quelque chose d’insatiable… Alors elle se mit à conter : « Les Indiens n’admettaient rien. Sauf
7 de l’Eau est sorti le Monstre-qui-sort-de-l’Eau, insatiable, et qui veut tout manger. C’était le Vide, le Monstre fut admis. Et l
8ons le feu dans la cheminée. Je pensais à l’amour insatiable autant que le vide et le feu, et j’admettais l’amour, la femme-flamme
6 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
9se de tout cela ! C’est une curiosité inquiète et insatiable qui a poussé les navigateurs de la Renaissance à découvrir les autres
7 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
10bordonnant. D’où vient cette exigence proprement insatiable, « à la fois inquiète et sûre d’elle-même », et d’où vient le courage
8 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
11bordonnant. D’où vient cette exigence proprement insatiable, à la fois inquiète et sûre d’elle-même, et d’où vient le courage qu’
9 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
12e changement perpétuel, dès que l’esprit [p. 105] insatiable l’excite, devient une menace pour la vie. En dérivant cette passion v
10 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
13homéopathiques, cet aventurier de l’esprit qu’une insatiable curiosité des diversités naturelles et humaines entraîna dans toutes
11 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.5. Le rôle de la recherche en Europe
14se de tout cela ! C’est une curiosité inquiète et insatiable qui a poussé les navigateurs de la Renaissance à découvrir les autres