1 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 6. Note sur un certain humour
1int d’accorder une valeur absolue à des problèmes insondablement relatifs. Le chrétien sait pour quoi et pour Qui il combat. Bien plus
2 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
2 sur la vérité : ce qui est « peut-être triste », insondablement triste, c’est que « peut-être » la vérité n’existe pas. Et si la véri
3 1940, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). « À cette heure où Paris… » (17 juin 1940)
3ne peut conquérir par la force, et qui vaut plus, insondablement plus que tout ce que peuvent rafler dans le monde entier les servants
4 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
4ne peut conquérir par la force, et qui vaut plus, insondablement plus que tout ce que peuvent rafler dans le monde entier les servants
5 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
5ne peut conquérir par la force, et qui vaut plus, insondablement plus que tout ce que peuvent rafler dans le monde entier les servants
6 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
6ar, dit-il, au sein d’un tel choix, je m’approche insondablement de Celui qui d’un choix me créa. » (Nous fûmes tous saisis d’un verti
7 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur une phrase du « Bloc-notes » (mars 1959)
7 déduit dans l’Express que les « Européens » sont insondablement naïfs, ou hypocrites. Oh ! cher François Mauriac, comment vous expliq
8ofane est sacralisé par l’horreur. Tout est faux, insondablement faux, perd son sens et tourne au cauchemar, par la coïncidence absurd
8 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
9e la vie nous offre, avec son programme génétique insondablement plus ancien que notre individu naturel, et qui lui survivra dans le c
9 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
10e la vie nous offre, avec son programme génétique insondablement plus ancien que notre individu naturel, et qui lui survivra dans le c