1 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Saint-Évremond ou L’humaniste impur, par Albert-Marie Schmidt (octobre 1933)
1 voit « s’échauffer, se brouiller » aux premières instances d’un choix radical et véritablement ordonnateur. Le chapitre le plus
2 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
2mmunauté spirituelle ne peut pas en appeler à une instance supérieure à l’État, puisque c’est lui qui l’a créée pour ses seules
3 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Procès, par Franz Kafka (mai 1934)
3nobles ou des greniers. Jamais K… ne parvient à l’instance suprême ; jamais personne d’ailleurs n’a pu y parvenir. À la fin du c
4uoi que nous fassions, ce Juge impitoyable, cette instance suprême qu’on n’atteint jamais, ces avocats qui parlent comme des prê
4 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
5 notre réalité humaine. L’important, c’est qu’une instance critique impitoyable domine sans cesse ces tentatives inévitables, et
5 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
6in de la vie, et cela, sans déclarer avec toute l’instance que requérait une opération aussi risquée, que ces fragments n’étaien
6 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
7mmunauté spirituelle ne peut pas en appeler à une instance supérieure à l’État, puisque c’est lui qui l’a créée pour ses seules
7 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
8mmunauté spirituelle ne peut pas en appeler à une instance supérieure à l’État, puisque c’est lui qui l’a créée pour ses seules
8 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
9omme elles-mêmes n’ont à répondre auprès d’aucune instance supérieure, il n’y a plus de responsabilité nulle part. Mais s’il app
9 1943, La Vie protestante, articles (1938–1961). Les tours du Diable XI : Le Diable dans nos dieux (24 décembre 1943)
10 comme elles-mêmes n’ont à répondre devant aucune instance supérieure, il n’y a plus de responsabilité nulle part. Mais s’il app
10 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
11gnobles ou des galetas. Jamais K. ne parvient à l’instance suprême ; jamais personne d’ailleurs n’a pu y parvenir. À la dernière
12l réside au ciel, et nous sommes sur la terre : l’instance suprême existe et délibère au-delà de toutes nos imaginations. Commen
11 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
13tuation — la nôtre à tous — ne faut-il pas qu’une instance mystérieuse aimante notre méditation et qu’elle la fixe sur cela que
12 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
14e l’Union exige l’institution d’une Cour suprême, instance supérieure aux États, et à laquelle puissent en appeler les citoyens,
15ropéenne implique l’existence d’une Cour suprême, instance supérieure aux États, à laquelle puissent en appeler les personnes et
13 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
16ions trop le répéter. Mais par rapport aux autres instances internationales qui s’occupent également de la culture, comment le CE
14 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
17s exécutifs spécialisés dont nous parlions et les instances gouvernementales se révèle là encore le plus pratique, ne fût-ce qu’e
15 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
18rs administratifs. La commune tranche en première instance, et le canton n’intervient qu’en appel. Ce régime s’est révélé partic
16 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
19s exécutifs spécialisés dont nous parlions et les instances gouvernementales se révèle là encore le plus pratique, ne fût-ce qu’e
17 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
20 et par définition, puisqu’ils n’acceptent aucune instance supérieure à leurs « droits » et limitant leur « absolue souveraineté
18 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
21 et par définition, puisqu’ils n’acceptent aucune instance supérieure à leurs « droits » et limitant leur « absolue souveraineté
19 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
22e tous leurs procès et de mettre fin, en dernière instance, à tous les contentieux. Suit une critique du Rousseau de L’Extrait 
20 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
23rieure honorifique de la république européenne, l’Instance de conciliation qui apaise les différends, et tout cela parce que sa
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
24chie des souverainetés divinisées, refusant toute instance supérieure à leur « égoïsme sacré », donnera nécessairement la guerre
25États-Unis d’Europe », substitut démocratisé de l’instance supérieure aux Nations. Hélas ! l’histoire réelle se passe ailleurs.
26D’où le besoin d’une souveraineté nouvelle, d’une instance supérieure aux États, d’une Europe fédérale plus efficace et franche
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
27ulière, — cet inconscient qui décide, en dernière instance, de la position par rapport au monde extérieur, — commence à agir dan
23 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
28intérieures à l’Europe et cela par le moyen d’une instance d’arbitrage supérieure aux Nations [p. 48] et aux Princes, et réprima
24 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
29re en nations souveraines n’admettant plus aucune instance supérieure. À cet égard, en théorie du moins, les Suisses sont demeur
25 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
30urs administratifs. La commune décide en première instance, et le [p. 112] canton n’intervient qu’en appel. Ce régime s’est révé
26 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
31, Charte des droits de l’homme et Cour suprême, « instance supérieure aux États à laquelle puissent en appeler personnes et coll
27 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
32ération sur l’or ! Cet exemple de rejet de toutes instances universelles — sauf celle dont il se trouve qu’on peut la contrôler —
28 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
33nstitution d’une Cour suprême, c’est-à-dire d’une instance supérieure aux États, dotée des pouvoirs nécessaires pour enquêter su
29 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
34essionnels. III. Relations de la culture avec les instances politiques, économiques, sociales, juridiques. De plusieurs côtés, on
30 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
35nos passions et de nos rêves Tantôt révérée comme instance et compétence suprêmes, quand on invoque « les exigences techniques »
31 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
36tout en plein essor, qu’il s’agisse de nations en instance de divorce avec l’OTAN ou avec le pacte de Varsovie, ou de nations au
32 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
37ération sur l’or ! Cet exemple de rejet de toutes instances universelles — sauf celle dont il se trouve qu’on peut la contrôler —
33 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
38tout en plein essor, qu’il s’agisse de Nations en instance de divorce avec l’OTAN ou avec le Pacte de Varsovie, ou de nations au
34 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
39s efforts pour les surmonter par le recours à des instances universelles, et toutes les créations qui ne cessent de jaillir de ce
35 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
40désir infini, les tourments endurés, l’exil, et l’instance obsédante de la mort ne sont-ils pas ici, comme dans Tristan, liés pa
36 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
41, de planification écologique ou culturelle, ou d’instances d’arbitrage économique. Pour franchir la dernière étape vers la Fédér
37 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
42lables ». Et de proposer aussitôt la création « d’instances de décision assez décentralisées pour obtenir l’adhésion d’une majori
38 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
43 ne suffit pas toujours pour établir aux yeux des instances officielles — gouvernements, conseils de la recherche — la consistanc
39 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
44décisions du peuple ou de son Parlement, suprêmes instances. Le gouvernement, désormais, sera vu par le peuple comme son Chef. On
40 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
45tion écologique ou énergétique, par exemple, ou d’instance d’arbitrage économique ? Je ne parle ici que de relais d’administrati