1 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
1ris de la culture et de l’esprit qui marque à son insu l’élite bourgeoise, et confirme sa décadence. Ils me diraient : « Hon
2 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
2 soif, une nostalgie que tous nos gestes, à notre insu, trahissent. Mais quelqu’un s’en est aperçu. Quelqu’un a formé le pro
3 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
3mesure plus vivante se manifeste bien souvent à l’insu de ceux qu’il tourmente. C’est ici le mythe de l’homme nouveau qui lu
4 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
4mesure plus vivante se manifeste bien souvent à l’insu de ceux qu’il tourmente. C’est ici le mythe de l’homme nouveau qui lu
5 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
5raire la compassion, bien qu’elle l’appelle à son insu. Il faut savoir la deviner sous les rodomontades officielles et sous
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
6ouvoir qu’il prend sur nous, généralement à notre insu. Ce qui fait qu’une histoire, un événement ou même un personnage devi
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
72] qui la propose, reprenant, et sans doute à son insu, la méthode des Condottieri : « La victoire (lit-on dans ses Œuvres)
8 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Demain la bombe, ou une chance d’en finir avec la terre (30 juin 1946)
8ne hurle. Serait-ce qu’au fond de nous-mêmes, à l’insu de nous-mêmes, au tréfonds de notre inconscient, la guerre nous plaît
9 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
9roupe politique, à Berlin, que je fréquentais à l’insu de ma femme. J’étais dans un état d’exaltation extrême, à peu près in
10 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
10, il attirera le public [p. 6] et l’amènera à son insu au point le plus favorable pour l’attaque décisive. Or on se rappelle
11ards et fait flèche de tout bois, souvent à notre insu. Mais ce qu’illustre avant tout ce passage, c’est le paradoxe essenti
11 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
12 comme certaines de nos propres coutumes, à notre insu, remontent au temps de l’animisme. En revanche, les spiritualistes n’
12 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
13 comme certaines de nos propres coutumes, à notre insu, remontent aux temps de l’animisme. En revanche, les spiritualistes n
13 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
14parition de Tristan, dictant impérieusement — à l’insu des auteurs — la rhétorique profonde de leur composition. Passons à l
15térature occidentale. Il se peut que Musil, à son insu, l’ait approchée plus que nul autre. Je signale au génie de demain ce
14 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
16a morale et les écrivains érotiques prolonge, à l’insu des deux camps, un débat vingt fois séculaire, mais dont les termes s
15 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
17stin « fatal » de leur protagoniste — souvent à l’insu de l’auteur… Et bien d’autres que moi ont su voir, c’est-à-dire prévo
16 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
18parition de Tristan, dictant impérieusement — à l’insu des auteurs — la rhétorique profonde de leur composition. Passons à l
19térature occidentale. Il se peut que Musil, à son insu, l’ait approchée plus que nul autre. Je signale au génie de demain ce
17 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
20a sorte, il attirera le public et l’amènera à son insu au point le plus favorable pour l’attaque décisive. Or on se rappelle
21ards et fait flèche de tout bois, souvent à notre insu. Mais ce qu’illustre avant tout ce passage, c’est le paradoxe essenti
18 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). Objection de conscience : Denis de Rougemont répond (4 juillet 1969)
22d’un tribunal militaire et que vous publiez à mon insu, sous un titre trompeur, je le crains. Car ce titre semble annoncer u
19 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
23s, des influences qu’elle en reçoit (fût-ce à son insu) et d’une certaine communauté à la fois d’inspiration et de finalité
20 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
24turel qui agit dans les pays sous-développés, à l’insu des bénéficiaires de nos techniques, mais alors d’une manière anarchi
21 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
25tière du poème. Elles agissent sur le poète à son insu et le transforment. Guillaume découvre que l’amour, c’est beaucoup pl
22 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
26e l’État : elle les manipule et commande — à leur insu le plus souvent — dans leurs réflexes et finalement dans leurs pensée
23 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
27es séculaires qui dirigent nos recherches à notre insu, les orientent et parfois les déterminent dans le jeu des faisceaux c
28les vrais désirs qui nous hantent, fût-ce à notre insu. Et il est clair que ces désirs immémoriaux sont sans rapports avec l
24 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
29it même plusieurs de front, le plus souvent à son insu. Son mariage. Son métier. Sa carrière. Le visage de sa maturité. Un c