1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Jean Jouve, Paulina 1880 (avril 1926)
1êvé une histoire de passion mystique et de crime, intense et tragique comme un couchant d’automne, émouvante encore après tant
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
2à nous donner de nous-mêmes une connaissance plus intense et plus émouvante ; mais la morale, plutôt que de nous constater, doi
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Louis Aragon, Le Paysan de Paris (janvier 1927)
3ation de révolte, ce mélange de fanfaronnade et d’intense désespoir, on songe au Frank de La Coupe et les Lèvres, à qui ses com
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
4ement et vous renversent. Des présences tellement intenses que tout se fond catastrophiquement dans l’infini de la seconde. Des
5 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, Les Conquérants (décembre 1928)
5es, en meurtres, en décrets. Qu’il décrive la vie intense et instable des acteurs du drame, l’aspect quotidien et mystérieux d’
6 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
6. Ab uno disce omnes. Une minute de concentration intense dégage dans l’individu plus d’énergie que des heures d’exercices gémi
7 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
7rtistes contemporains, avec une « Peinture » d’un intense lyrisme de couleurs. Zingg avec un « Enterrement au Pays de Montbélia
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
8ur voir », qui est la manière des amateurs de vie intense, trahit je crois d’assez banales complaisances. Et le destin répond à
9 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
9e désir aux proportions d’une passion consciente, intense, infiniment intéressante… Or c’est la douleur seule qui rend conscien
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
10 le plus conscient, ou simplement l’amour le plus intense, on désire en secret l’obstacle. Au besoin, on le crée, on l’imagine.
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
11ur plus que la possession d’Iseut. Car la brûlure intense et dévorante de la passion le divinise, et comme Wagner l’a vu, l’éga
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
12e désir aux proportions d’une passion consciente, intense, infiniment intéressante… Or c’est la douleur seule qui rend conscien
13 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
13e en apprenne au voyageur davantage qu’une vision intense du paysage urbain de la Hollande. Tout ce que je sais de ce pays, apr
14 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
14porte quoi peut y devenir tentant, si c’est assez intense ou excitant, flatteur, facile, et prétexte à se fuir… 50. « Vital »
15ui de la « vie ». Tout ce qui paraît suffisamment intense, désormais, cesse de relever de la vérité ou du mensonge. Il est admi
15 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
16e en apprenne au voyageur davantage qu’une vision intense du paysage urbain de la Hollande. Tout ce que je sais de ce pays, apr
16 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
17 car les visions de l’avenir naissent d’un loisir intense. Or ils ont à recevoir des députés. Seule une cour internationale, fo
17 1946, Combat, articles (1946–1950). Paralysie des hommes d’État (21 mai 1946)
18 car les visions de l’avenir naissent d’un loisir intense. Or, ils ont à recevoir des députés… Seule, une cour internationale,
18 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
19s qui les causent. Il n’a pas le goût de la durée intense. C’est tout de suite ou jamais. C’est OK ou ce n’est rien. Si ce n’es
19 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
20t cette guerre, le nom d’Europe évoquait un foyer intense dont le rayonnement s’élargissait sur tous les autres continents. L’E
20 1948, Suite neuchâteloise. I
21ous à soigner ; tout un petit monde de contrastes intenses, entre l’austérité des montagnes au nord et les rives latines au midi
21 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
22n plus fort ; et quand leur danse atteint sa plus intense animation, frappant devant eux, de côté, derrière leur dos, les bras
22 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
23débat nous éloignerait de la réalité de Gide. Une intense affectivité le liait, le reliait, au monde du christianisme, même s’i
23 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
24appels éloquents sont nécessaires. Une propagande intense est nécessaire, pour amener cette prise de conscience. Mais bien plus
24 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
25e en une douzaine d’années comme un drame unique, intense, inexorablement motivé à chaque instant de son progrès. Sa première œ
25 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
2642 .   Je sais bien que la vie religieuse la plus intense a signifié longtemps ascèse et renoncement, en Occident comme en Orie
26 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
27. 213] Je sais bien que la vie religieuse la plus intense a signifié longtemps ascèse et renoncement, en Occident comme en Orie
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
28e en une douzaine d’années comme un drame unique, intense, inexorablement motivé à chaque instant de son progrès. Sa première œ
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
29 renouvelé d’une seule passion mais toujours plus intense, brûlant la vie. Psychose ou spiritualité ? Faiblesse ou force vérita
29 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
30débat nous éloignerait de la réalité de Gide. Une intense affectivité le liait, le reliait, au monde du christianisme, même s’i
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
31 Méditerranée orientale, il se rencontre avec une intense vie maritime, une vie de piraterie et de commerce, de conflits et d’é
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
32t cette guerre, le nom d’Europe évoquait un foyer intense dont le rayonnement s’élargissait sur tous les autres continents. L’E
32 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
33 renouvelé d’une seule passion mais toujours plus intense, brûlant la vie. Psychose ou spiritualité ? Faiblesse ou force vérita
33 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
34er pour moi, au cours duquel il déclara, pour mon intense satisfaction, que j’étais le seul étranger qui, de son vivant, soit v
34 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
35narchie suivies de dictatures — une histoire plus intense, violente et polémique que n’en relatent les chroniques d’aucune autr
35 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
36s à l’herbe rase, plantes grasses, petites fleurs intenses. Une place de bourg aux maisons peintes en rouge et ocre, hérissées d
36 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
37enève et Paul Sacher à Bâle. À cette vie musicale intense durant toute la saison d’hiver, s’ajoutent en été des festivals locau
37 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
38s à l’herbe rase, plantes grasses, petites fleurs intenses. Une place de bourg aux maisons peintes en rouge et ocre, hérissées d
38 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
39 modèle, où l’on voit Proust lunaire, distrait et intense à la fois, paraître au seuil d’un salon déserté, passé minuit, combie
39 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
40e d’un célèbre festival de musique, et une zone d’intense production industrielle, où sont venues s’implanter les plus importan
41ollégiales et son régime de participation civique intense, s’opposa durant des siècles à la monarchie autoritaire et belliqueus
40 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
42ieu prédestiné. Il se présente ainsi dans l’éclat intense que seule une brève durée permet de soutenir. Ce caractère d’exceptio
41 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
43ée d’un célèbre festival de musique et une zone d’intense production industrielle, où sont venues s’implanter les plus importan
44ollégiales et son régime de participation civique intense, s’opposa durant des siècles à la monarchie autoritaire et belliqueus
42 1972, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). De l’unité de culture à l’union politique (17-23 avril 1972)
45turelle en Europe est d’autant plus riche et plus intense qu’elle est moins centralisée et que ses foyers sont plus nombreux. A
43 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
46turelle en Europe est d’autant plus riche et plus intense qu’elle est moins centralisée et que ses foyers sont plus nombreux. A
44 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
47oblème écologique à son niveau de réalité la plus intense, qui est celui d’un problème immédiat à résoudre, et non pas d’une dé
45 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
48tion. Sa chance était de devenir le foyer le plus intense de productivité et de rayonnement mondial : ce fut l’histoire du xixe