1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
1ahit Barbey : son art est justement de voiler les intentions du récit et de les exprimer seulement par un geste, une nuance du pay
2 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
2technique qui paraît au premier abord masquer ses intentions, en réalité les exprime par ses défauts mêmes ou ses fausses négligen
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
3ion et que mon anxiété seule leur prêtait quelque intention. Quand enfin l’orchestre s’arrêta, je me trouvais tout près de vous.
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
4 de s’inventer. Je ne puis m’empêcher de voir une intention providentielle dans cet amour de la destruction et de l’anarchie que
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
5os à la meute. (Et figurez-vous que j’ai la ferme intention de vous faire rigoler, si cela peut vous rassurer quant à ma santé mo
6 toujours tenté d’attribuer à ses adversaires des intentions noires et consciemment criminelles. Ce travers a été développé jusqu’
6 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
7ce se moque des nuages qui animaient la matière d’intentions morales. Elle-même cependant est tout occupée à minéraliser l’esprit.
7 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
8 s’en débarrasser personnellement. Les meilleures intentions ne sauraient en rien voiler la physiologique évidence d’une telle rem
8 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
9rasset, dans un article retentissant, annonça son intention de « casser les reins au roman », on put croire à un mouvement de mau
9 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
10ieurs qui nous interrogent avec politesse sur nos intentions et nos buts, à seule fin de « causer un peu ». Qu’on les reconnaisse
10 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
11n socialiste. Bourré de petits faits vrais dont l’intention morale est évidente, il est doublement édifiant. Ceux qui ont aimé le
11 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Pourquoi ils sont socialistes (juillet 1933)
12uand on s’avance dans la vie politique sans autre intention claire que de prendre toujours à gauche, on arrive fatalement devant
12 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
13définition concrète de l’humain qu’il faut voir l’intention générale des essais réunis dans ce livre. Je ne me fais aucune illusi
13 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
14sse de scruter les caractères, les habitudes, les intentions secrètes, — les destins. Notre siècle, en tant que siècle, est athée,
14 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
15ion de leurs actes ? Non. Justifications de leurs intentions, [p. 172] de leurs revirements intérieurs, de leurs anxiétés intérieu
15 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
16 proposèrent au contraire des plans d’allure et d’intention nettement fédéralistes. L’absolutisme, la collusion des pouvoirs poli
16 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
17 pas de pires ennemis que les libéraux ; sinon en intention, du moins en fait. Les penseurs les plus violemment libres du xixe s
17 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
18sse de scruter les caractères, les habitudes, les intentions secrètes, les destins. Notre siècle, en tant que siècle, est athée, t
18 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
19te ces éléments sans tenir compte du sens et de l’intention de l’ensemble. La « totalité d’expérience et d’actions vécues » que S
19 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
20humaine ». C’est qu’elle éveille, en dépit de ses intentions nationalistes — au plus haut sens du mot, je le répète, mais il se pe
20 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
21ssure d’une manière vague et suffisante quant aux intentions cachées de la Nature. Il arrive alors que cet homme, trahissant la mi
21 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
22idées déconcertés par cette attaque. C’est à leur intention que je veux préciser ici un point fondamental de nos doctrines. Ceux
22 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
23niales », — puis il édicte des lois eugéniques, d’intention manifestement sociale, mais, en puissance, destructrices de tout « gé
23 1935, Esprit, articles (1932–1962). Roger Breuil, Les uns les autres (avril 1935)
24 roman (paru quelque temps avant les Vivants) une intention toute voisine de la sienne, une semblable patience ingénieuse dans l’
24 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
25quer de l’intelligence. Craignons toutefois que l’intention de nos auteurs n’ait été pure de toute espèce d’ironie. Le plus grave
25 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
26de laquelle il lui avait déclaré que vous aviez l’intention de « détruire » Mabel, ce qui bouleverse Tony et vous bouleverse au-d
26 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
27et des desseins politiques les plus clairs. Notre intention, dans cette brève note, n’est pas évidemment de déplorer ce qui s’est
28ur dissimuler le fait patent de la similitude des intentions qui présidèrent à l’octroi de l’Édit aussi bien qu’à sa Révocation ta
27 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
29 » comme l’on dit, ou déclaré. Nous n’avons pas l’intention de faire ici le procès de la morale que défend M. de la Rocque, et no
30gage militaire — cette manière de parler de ses « intentions » ou de les tenir secrètes, toute sa tactique enfin, s’oriente vers l
31l, qui affirme au surplus n’avoir aucune espèce d’intention quelconque. Quant à M. Frossard, il signe des décrets-lois. Enfin, il
28 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
32on. Et qu’ainsi toute critique réelle suppose une intention de construction. Ces constatations préalables vont nous guider dans l
29 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
33goureuse que l’autre, et dont on peut prévoir les intentions… La raison cesse d’être l’outil manié par des mains ouvrières au serv
30 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
34utiliser les choses, mais distinguer en elles les intentions divines, pour les offrir en holocauste spirituel au Créateur. Enfin,
31 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
35larités de son style s’expliquent par cette seule intention, de concentrer notre vision sur l’objet brut, le sentiment élémentair
32 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
36r demander sérieusement, c’est-à-dire sans aucune intention polémique, ce qu’ils pensent d’un texte précis, et comment il se fait
37a coupe de la Sainte Cène : « Buvez-en tous ! » L’intention « secrète » du Christ, intention que Bossuet loue l’Église d’avoir ex
38ez-en tous ! » L’intention « secrète » du Christ, intention que Bossuet loue l’Église d’avoir exécutée, n’est donc pas contenue d
33 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
39Rom. 8, 19-20). Ne fût-ce que par son style, et l’intention, partout, qu’il manifeste avec puissance, Claudel répond à la proposi
40on, reformer sans cesse toutes les formes selon l’intention qu’elles expriment, c’est proprement penser avec les mains. ⁂ Au sixi
34 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
41. Et que penser d’un « Parisien » qui manifeste l’intention de rester ici tout l’hiver ? C’est plutôt en été qu’on vient chez nou
42t tant de prudence qu’on a peine à comprendre ses intentions. Il a un oncle qui est curé, mais je ne saisis pas bien si ce curé lu
43 de la sortie des usines ou des écoles. La simple intention d’utiliser ce moyen de [p. 87] transport vous met en contact avec tou
35 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
44entiments. C’est d’abord que cet auteur, s’il a l’intention d’écrire un journal, pense et sent en vue du journal, donc autrement
45 d’ailleurs, si elles ne rappelaient sans cesse l’intention d’honorabilité dont elles procèdent… 21 novembre 1934 Leur langage
36 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
46c tant de prudence qu’on a peine à comprendre ses intentions. Il a un oncle qui est curé, mais je ne saisis pas bien si ce curé lu
47 de la sortie des usines ou des écoles. La simple intention d’utiliser ce moyen de transport vous met en contact avec toutes sort
37 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
48er, en théorie, parfois en fait sinon toujours en intention, les « utopies » personnalistes. Nous n’avons donc pas à renverser l’
38 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (III) : Mission civique de la culture (1er mars 1937)
49r d’y collaborer. Aussi bien, si j’écris ceci à l’intention d’un de nos journaux, ce n’est pas pour prêcher les écrivains qui le
39 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
50. Et que penser d’un « Parisien » qui manifeste l’intention de rester ici tout l’hiver ? C’est plutôt en été qu’on vient chez nou
40 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Introduction au Journal d’un intellectuel en chômage (août 1937)
51ne partie aujourd’hui, ce n’est pas sans quelques intentions précises. D’abord montrer l’origine concrète des idées que j’exposais
41 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
52s ; 3° ne donne de fausses nouvelles que dans une intention politique clairement définie, connue de tous, [p. 28] et constituant
42 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
53ernes une capacité d’ennui presque morbide — ou l’intention secrète de tricher. Il est probable que cette intention, ou cet espoi
54ion secrète de tricher. Il est probable que cette intention, ou cet espoir, d’ailleurs le plus souvent déçus, expliquent seuls la
43 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
55 pas de pires ennemis que les libéraux ; sinon en intention, du moins en fait. Les penseurs les plus violemment libres du xixᵉ si
44 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
56ardonne dans la mesure exacte où l’on partage ses intentions. Nous avons vu que les obstacles extérieurs qui s’opposent à l’amour
45 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
57nçaux : entrelacer) s’expliquerait-elle par une « intention d’intriguer l’auditeur et de lui poser une énigme » ? On peut penser
58ants. » De plus, les indiscrets sont soupçonnés d’intentions mauvaises : ce sont eux qui dénoncent les amants à l’autorité orthodo
46 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
59sion — assez incompatible, on l’a bien vu, avec l’intention primitive. En 1554, en Espagne, paraît un livre de Hyeronimo de Sempe
47 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
60ernes une capacité d’ennui presque morbide — ou l’intention secrète de tricher. Il est probable que cette intention ou cet espoir
61ion secrète de tricher. Il est probable que cette intention ou cet espoir expliquent en partie la facilité avec laquelle on se ma
48 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
62ées, pour la plupart, par des clercs, et dans des intentions précises : c’étaient en quelque sorte des poèmes publicitaires destin
49 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
63osés par des disciples de Zwingle, voire dans des intentions de polémique antiromaine (lesquelles d’ailleurs sont loin de nous réj
50 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
64s pensions. Il s’agit là de pièces d’actualité, d’intentions nettement polémiques. Beaucoup plus vaste est la portée d’un mystère
51 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
65grenier de notre poésie tant de possibles, tant d’intentions 52 , tant de correspondances théologiques, et finalement pour en extr
52 1940, Mission ou démission de la Suisse. Avertissement
66’ils ne sont pas dépourvus d’une certaine unité d’intention : ils sont tous nés d’un même souci de la personne et de son rôle dan
53 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
67 proposèrent au contraire des plans d’allure et d’intention nettement fédéralistes. L’absolutisme, la collusion des pouvoirs poli
68isser grandir. On nous parle, avec les meilleures intentions du monde, d’une défense spirituelle du pays. Et je suis le premier à
54 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
69ins aspects du monde moderne, ce n’était pas sans intention. Car énorme ne signifie pas seulement grand, immense, mais aussi : qu
70impuissance à en sortir, malgré toutes nos bonnes intentions. Sur quel principe pourrions-nous rebâtir un monde qui soit vraiment
55 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
71loité à fond pour persuader l’Américain moyen des intentions « dictatoriales » du Président. Les partisans de Willkie mirent en ve
56 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
72ituelles. ⁂ Encore un mot. On se tromperait sur l’intention de ce petit traité, si l’on y voyait un effort pour « démontrer » l’e
57 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
73qui circule dans l’ombre animé des plus mauvaises intentions. Ces réflexes d’optique intérieure ne prouvent rien sur Dieu, ni sur
74utres. Mais je suis incapable de m’assurer qu’une intention quelconque, un plan ou une conscience, relient tous ces maux isolés.
75e. Car dans le monde de l’esprit, tout est forme, intention, mouvement et finalité. Tout prend figure et nom, tout est personnifi
76 Création, de l’éternité et du temps. Ce sont des intentions divines, des messagers, — comme le dit leur nom grec, agellos ; des s
77il est « tombé » du Ciel, qui est le Royaume où l’intention de Dieu règne absolue. (Coupez la communication, le courant « tombe »
78est que Dieu seul connaît le plan d’ensemble et l’intention dernière de toute sa Création. Et c’est seulement par rapport à ce pl
79eulement par rapport à ce plan et [p. 39] à cette intention — en partie révélés — que les actes des créatures pourraient être jug
58 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
80nt, évitons à tout prix un malentendu menaçant. L’intention des remarques précédentes n’est nullement de justifier « les autres »
81 cette différence [p. 104] près, toutefois, que l’intention spirituelle s’est évanouie et que le nom du chef, à toutes fins utile
82craties. À les prendre dans leur ensemble et leur intention générale, les progrès que nous célébrons se résument dans le mot stér
59 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable IX : « Nous sommes tous coupables » (10 décembre 1943)
83nt, évitons à tout prix un malentendu menaçant. L’intention des remarques précédentes n’est nullement de justifier « les autres »
60 1944, Les Personnes du drame. Introduction
84épasser, et manifeste ainsi son être véritable, l’intention de son existence. La magie et le germanisme surmontés, ordonnés et mi
61 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
85ngoisse quotidienne, l’on pressent chez Kafka des intentions religieuses, et la recherche au moins d’une théologie. Tout cela, non
86érience, pourrait faire soupçonner chez Kafka une intention de catharsis, de délivrance par l’excès. S’il rend la situation de l’
62 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
87ions sont légitimes. Elle porte ainsi, malgré son intention, des jugements de valeur implicites. Sous le couvert desquels pourron
63 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
88larités de son style s’expliquent par cette seule intention de concentrer notre vision sur l’objet brut et sur le sentiment éléme
64 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
89. VIII, 19-20). Ne fût-ce que par son style, et l’intention, partout, qu’il manifeste avec puissance, Claudel répond à la proposi
90on, reformer sans cesse toutes les formes selon l’intention qu’elles expriment, c’est proprement penser avec les mains. Au sixièm
65 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
91ont nous sentons bien qu’ils nous excluent dans l’intention d’en abuser. Ainsi l’Europe, en d’autres temps, avait haï les Sans-Cu
66 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
92a chargé de composer un « bréviaire civique » à l’intention des troupes. Je passe des heures à la Landesbibliothek, lisant Vinet,
67 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
93ù Hitler assurait le peuple anglais de ses bonnes intentions, et le menaçait en même temps de raser Londres en cas de résistance,
68 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
94n guerre demain, ce sera sans doute dans la seule intention de faire maintenir un certain « ordre » par les soins de l’armée alle
69 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
95i s’ouvrent pour l’âge atomique, je copie à votre intention quelques petites nouvelles pittoresques : « Alamogordo (New Mexico).
70 1946, Lettres sur la bombe atomique. 17. La fin du monde
96ouvernement américain ayant également annoncé son intention de jeter une bombe sur la calotte polaire, pour voir ce que cela donn
71 1946, Lettres sur la bombe atomique. 18. La paix ou la mort
97niraient ainsi la preuve par neuf de leurs bonnes intentions. 2. Donner la Bombe au gouvernement mondial, pour faire la police des
72 1946, Combat, articles (1946–1950). Post-scriptum (24 mai 1946)
98si elle était tombée du ciel, animée de mauvaises intentions ! C’est d’un comique démesuré. Le contrôle de la Bombe, que l’on disc
73 1946, Combat, articles (1946–1950). Les intellectuels sont-ils responsables ? (5 juillet 1946)
99 pas de pires ennemis que les libéraux ; sinon en intention, du moins en fait. Les penseurs les plus violemment libres du xixᵉ si
74 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
100ouvernement américain ayant également annoncé son intention de jeter une bombe sur la calotte polaire, pour voir ce que cela donn
101niraient ainsi la preuve par neuf de leurs bonnes intentions. 2° Donner la Bombe au Gouvernement mondial, pour faire la police des
75 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
102 c’est par pure plaisanterie, et non pas dans une intention plus sérieuse. » L’inspecteur ouvre de gros yeux fixes, où rien ne vi
76 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
103 ce dilemme : ou bien s’adapter au public, dans l’intention de mieux l’atteindre, — mais alors ce que l’on transmet n’est plus le
77 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
104téressé doit en effet déclarer devant la Cour son intention bien arrêtée de vivre désormais dans le Nevada. Il y reste six semain
78 1947, Carrefour, articles (1945–1947). « Jean-Paul Sartre vous parle… et ce qu’en pensent… » (29 octobre 1947)
105bre 1947) j Émission plus ambiguë en fait qu’en intention, si l’on néglige le sophisme de la moustache, qui en disqualifie tout
79 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
106t une arme de combat. Par rapport à l’Europe, les intentions des deux empires ne sont pas davantage comparables. On l’a bien vu lo
107uement impossible. Car l’Amérique n’a nullement l’intention de nous entretenir à grands frais comme des malades de luxe, ingrats
80 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
108les gens au pouvoir. J’en connais peu qui aient l’intention de le laisser limiter, et c’est pourtant ce que nous leur demandons.
81 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
109e mouvement, Winston Churchill, avait également l’intention de provoquer la réunion d’un congrès pour l’Europe unie. Il ne s’agis
110té. Rien au monde ne pourra les persuader que nos intentions ne leur sont pas hostiles. Le seul moyen de sortir de cette impasse,
111 les hésitations, les conflits : non point dans l’intention de les durcir, mais au contraire pour contribuer, si peu que ce soit,
82 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
112les gens au pouvoir. J’en connais peu qui aient l’intention de le laisser limiter, et c’est pourtant ce que nous leur demandons.
83 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
113 groupement, Winston Churchill, avait également l’intention de convoquer un « Congrès de l’Europe ». Il ne s’agissait pas, dans s
84 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
114moque, parce qu’elle a ses doutes motivés sur vos intentions véritables. Elle n’est pas sûre qu’une fois dotés d’un instrument un
115votre éloquence et vous empêchent d’articuler des intentions peut-être subversives (on chuchote que vous tenez en réserve un proje
85 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
116moque, parce qu’elle a ses doutes motivés sur vos intentions véritables. Elle n’est pas sûre qu’une fois dotés d’un instrument un
117votre éloquence et vous empêchent d’articuler des intentions peut-être subversives (on chuchote que vous tenez en réserve un proje
86 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
118force à devenir attentif, toutefois sans trahir l’intention réelle de son œuvre. Kierkegaard dresse ses plans en conséquence. Il
119, que nos actions apparaissent organisées par une intention générale. Celle-ci, certes, agissait dès le départ obscurément, mais
87 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
120evant les haut-parleurs qui proclament les bonnes intentions du gouvernement communiste. Il leur reste à nier ceci : devant la Por
88 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
121nique, tantôt, et au contraire, comme la preuve d’intentions agressives contre la Russie. Mais ce même raisonnement, d’autre part,
122ne nourrit plus à l’endroit de l’Occident que les intentions les plus cordiales, on demande ce qui se trouve changé en fait dans l
89 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aller et retour (avril 1953)
123’extrême importance ; ces notes n’avaient d’autre intention que de l’introduire : Le monde peut être divisé politiquement, comme
90 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
124e chœur, comparé à ces Philanthropes, sinon par l’intention du moins par le succès. Il n’a pas disposé des mêmes télécommandes et
125t. » Voici donc les peuples élevés à la dignité d’intentions particulières de l’Esprit mondial, mais en même temps les voici privé
91 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
126 belle ou laide [p. 8] à notre idée, implique une intention, trahit un sens, est intéressante et valable : « Dieu est aussi prése
92 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
127 ce n’est pas pour attaquer cette Nature animée d’intentions qui sont loin d’être toutes malveillantes : c’est pour négocier avec
128Mais l’utilité de ces objets n’épuise nullement l’intention qui les crée, et même, le plus souvent, n’en rend pas compte : tout e
129nous sur les choses, machines ou Nature, douées d’intentions autonomes : cette démarche magique ne doit plus nous tromper. Les pen
93 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Lever de rideau culturel ? (octobre 1955)
130 n’a pas d’autre origine. Elle ne résulte pas des intentions vertueuses, ni du degré de sincérité, ni de la tactique de l’un ou de
94 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
131fait (comme nous le disions alors) ni même dans l’intention (comme K. l’affirme) ; ils étaient les moyens généraux de tout systèm
95 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
132e chœur, comparé à ces Philanthropes, sinon par l’intention, du moins par le succès. Il n’a pas disposé des mêmes télécommandes,
133t. » Voici donc les peuples élevés à la dignité d’intentions particulières de l’Esprit mondial, mais en même temps les voici privé
96 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
134es ni d’un cours calculable des temps, mais d’une intention personnelle, inscrutable et pourtant manifestée par une suite d’événe
135le Christ en niant sa parfaite humanité : c’est l’intention commune à toutes les hérésies gnostiques, manichéistes ou docétistes.
97 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
136 non plus, après qu’Il a reçu le service, que Son intention était différente et que cela devait être compris d’une autre façon, e
98 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
137 chose, belle ou laide à notre idée, implique une intention, trahit un sens, est intéressante et valable : « Dieu est aussi prése
99 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
138 ce n’est pas pour attaquer cette Nature animée d’intentions qui sont loin d’être toutes malveillantes : c’est pour négocier avec
139 « l’utilité » de ces objets n’épuise nullement l’intention qui les crée, et même, le plus souvent, [p. 189] n’en rend pas compte
140nous sur les choses, machines ou Nature, douées d’intentions autonomes. Cette démarche magique ne doit plus nous tromper. Les pens
100 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
141n’est pas bien compris par la masse mais dont les intentions finales, même inconscientes, sont pressenties. Toutefois, ceci n’est