1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ramon Fernandez, Messages (juillet 1926)
1ambiguë : on peut se demander s’il nie vraiment l’interaction de la vie et de l’art, ou s’il la condamne plutôt, à cause des confus
2 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
2du phénomène qui lie l’économique et la culture : interaction, subordination de l’une à l’autre ou origine commune. Nous y reviendr
3 1937, Esprit, articles (1932–1962). Retour de Nietzsche (mai 1937)
3à effet, mais la relation de deux effets, ou leur interaction, cependant que leur cause générale et commune n’apparaîtra sans doute
4 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
4iste. Elle se fait en faisant, par ce mouvement d’interaction à quoi se réduit en fin de compte la « dialectique » dont tout le mon
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
5an se répandit très largement dans le Midi. Cette interaction si rapide peut s’expliquer par une ancienne parenté entre le Midi pré
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
6. On se trouve donc en présence d’une continuelle interaction. Et seule une décision tout arbitraire isolerait tel ou tel moment de
7 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
7 les volontés de l’esprit. C’est une interminable interaction de l’idéal et de la nécessité, de l’intérêt local et de l’intérêt com
8 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
8 qui caractérise la pensée fédéraliste, sur cette interaction, cette dialectique, cette bi-polarité, comme on voudra, qui est le ba
9 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
9a communauté continentale. Ce sera la perpétuelle interaction de l’intérêt local et de l’intérêt commun, de la petite patrie et de
10 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
10pur, terme à terme, implique évidemment un lien d’interaction ; bien plus : une relation complémentaire au sens de la physique actu
11 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
11e action du regard quand elle est confirmée par l’interaction des personnes que l’amour met en résonance, est la philia, l’amitié s
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
12imitée pour rendre compte de la naissance et de l’interaction des complexes d’intérêts qu’il étudiait. (Par un processus analogue,
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
13et pénètre en lui tout en s’y soumettant. C’est l’interaction d’hypothèses conçues et d’expériences faites qui permet d’aller de l’
14 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
14pur, terme à terme, implique évidemment un lien d’interaction ; bien plus : une relation complémentaire au sens de la physique actu
15 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
15hoses et des États, céderont le pas aux notions d’interaction et de simultanéité. Distances dévalorisées ou abolies. Communications
16 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
16particulier d’attention. 2. Le rôle créateur de l’interaction des disciplines dans l’histoire ancienne et récente de l’Europe. Dans
17 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
17particulier d’attention. 2. Le rôle créateur de l’interaction des disciplines dans l’histoire ancienne et récente de l’Europe. Dans
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
18t nous mettent au défi de changer dans un monde d’interactions subitement étendues à toute la terre… Lié à des diversités locales et
19 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
19 3. Interaction de l’économique et du politique « Notre régime économique a fait ses
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
20hoses et des États, céderont le pas aux notions d’interaction et de simultanéité. Distances dévalorisées ou abolies. Communications
21 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
21r toutes les activités européennes en une vivante interaction organisée d’union et de diversités, de puissance et de liberté, idéal
22 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
22 ; enfin les dynamismes sociaux et économiques en interaction permanente, combinés avec tous les autres : ce sont les résultantes d
23 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
23particulier d’attention. 2. Le rôle créateur de l’interaction des disciplines dans l’histoire ancienne et récente de l’Europe. Dans
24 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
24un sans invoquer l’autre. Ils sont en relations d’interaction probablement congénitale. L’essence de toute culture est le dialogue.
25 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.12. Fécondité des études régionales
25idiques et administratives, puis l’étude de leurs interactions, enfin le calcul de leurs résultantes et de leur possible [p. 187] op
26 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
26l’État-nation. Or on voit bien que toutes sont en interaction. Faute d’une concertation continentale, leurs effets se traduiraient
27 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
27ux, peut s’ouvrir une fois transposé au plan de l’interaction personnes-communauté, antinomie féconde qui doit être maintenue. Mais
28 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
28 ; enfin les dynamismes sociaux et économiques en interaction permanente, combinés avec tous les autres : ce sont les résultantes d
29 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
29ntes certaines grappes de relations, structures d’interaction, gerbes de forces, bref, certains champs, tels que peuvent en définir
30 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
30 à nous guider dans le système ultra-complexe des interactions dont dépend notre avenir. Il est trop clair qu’on ne peut pas conduir
31ns. Compte tenu du fantastique enchevêtrement des interactions que je viens de rappeler, ni l’intuition, ni le gros bons sens, ni l’
32q paramètres et des « boucles » formées par leurs interactions, réactions et contre-réactions. La figure que l’on voit ci-contre 2
33iées, donc si on les laisse au libre jeu de leurs interactions.      Il convient de noter la diminution rapide des ressources nature
34nt complexe dont il ne veut figurer que certaines interactions, mécanismes. Au surplus, il faut se garder de prendre ses résultats p
35’agit pour Forrester que de mettre en lumière les interactions dynamiques de quelques facteurs de base de notre [p. 27] société indu
36 provoqués par l’industrialisation, ainsi que les interactions si rapidement universelles de tous nos déséquilibres locaux ou sector
31 1972, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). De l’unité de culture à l’union politique (17-23 avril 1972)
37ée de notre culture européenne, il est dans cette interaction perpétuelle des grands courants continentaux, qui établissent une uni
32 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
38 ? L’un et l’autre, et les deux à la fois. Il y a interaction : l’État crée l’école qui lui convient, l’école produit des citoyens
33 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
39e notre culture européenne, je le vois dans cette interaction perpétuelle des grands courants continentaux, et des foyers locaux et
40e saisit du premier coup d’œil. D’autre part, les interactions inévitables entre les exigences de l’économie et celles de l’écologie
34 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
41n politique. Or, la cause de cette carence est en interaction précise avec les causes de la crise mondiale, dont le Rapport au Club
42me, c’est-à-dire de la coexistence en perpétuelle interaction de l’union et des petites communautés, de l’unité globale et des auto
43t voir que les problèmes de la croissance sont en interactions mondiales, il [p. 45] fallait montrer aussitôt que ces problèmes se p
35 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
44 les ethniques et les économiques — d’ailleurs en interaction fréquente. Motifs ethniques d’abord. Il y a les problèmes linguistiqu
36 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
45r avec tant de facteurs non chiffrables, et leurs interactions mal prévisibles, qu’il échappe aux calculs sérieux, ou conduit à des
46 à nous guider dans le système ultra-complexe des interactions dont dépend notre avenir ? Il est trop clair qu’on ne peut conduire u
37 1977, L’Avenir est notre affaire. Introduction. Crise de l’Avenir
47es ou alléguées, d’évaluer quelques-unes de leurs interactions, afin de faire sentir l’urgence d’une politique, c’est-à-dire d’un pr
38 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
48l du jeu des causes et des effets, l’indissoluble interaction des trois facteurs donne la formule la plus compréhensive de notre so
49s seraient victimes, et notre civilisation. m) L’interaction toujours plus extensive et intensive de l’État-nation et de la guerre
39 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
50er avec tant de facteurs non chiffrables et leurs interactions mal prévisibles, qu’il échappe aux calculs sérieux, ou conduit à des
51 à nous guider dans le système ultra-complexe des interactions dont dépend notre avenir ? Il est trop clair qu’on ne peut conduire u
40 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
52tout ce que nous savons bien qui est arrivé : les interactions de ces facteurs, leurs combinaisons par deux ou par trois, et les rép
41 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
53sens le plus large de système des échanges et des interactions entre Nature, Cité, Personnes. Et je tiens qu’il s’agit de gérer ce s
42 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
54du puisse agir en tant que personne responsable. (Interaction mutuellement créatrice de la personne et de la communauté municipale
55 impossibles « souverainetés » stato-nationales. (Interaction mutuellement créatrice de la Fédération et des communautés de personn
43 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
56 d’un même mouvement, c’est-à-dire d’instituer en interaction permanente les régions et la fédération continentale. Le principe de
57vrage Small is beautiful.      7. Les relations d’interaction systématique que l’on vient de relever conduisent d’une manière néces
44 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
58particulier d’attention. 2. Le rôle créateur de l’interaction des disciplines dans l’histoire ancienne et récente de l’Europe. Dans
45 1979, Réforme, articles (1946–1980). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (19 mai 1979)
59, c’est-à-dire d’instituer d’un même mouvement en interaction permanente, les régions et la fédération continentale. Le principe de
60tes de tous pays : unissez-vous ! Les relations d’interaction systématique que l’on vient de relever conduisent d’une manière néces
46 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
61rces dont on connaît la profonde diversité et les interactions créatrices), mais seulement des cultures européennes (donc nationales