1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
1rare… Presque toutes les réponses, conclusions ou interrogations, ont le défaut de n’être pas suffisamment motivées par des faits et d
2 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
2possible. « Il n’y a en eux aucun silence, aucune interrogation, aucune volonté supérieure de domination et de puissance… On ne se po
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
3t cette robe verte seule pure — et oh ! la pauvre interrogation des visages devant [p. 167] l’atrocité de notre vie sociale ! Je bais
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
4ges se ralentissent ou cessent : aussitôt perce l’interrogation que la réussite [p. 149] couvrait. Où va notre or, en réalité ? (Dans
5 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
5 consistent tout d’abord en une série de points d’interrogation que Barth place derrière des mots comme religion, piété, expérience r
6 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une main, par C. F. Ramuz (juin 1933)
6 un examen de son corps. Examen forcé d’ailleurs, interrogation accidentelle. Par le choix même du prétexte de cet écrit, il nous don
7 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
7ôt l’heure de l’Allemagne ? On sent partout cette interrogation, cette anxieuse espérance, dans le livre d’Edschmid. Et l’on découvre
8 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
8mble-t-il pas qu’il se transforme en une espèce d’interrogation angoissée ? « Allons-y » pour voir, coûte que coûte… Sa mort, qui nou
9 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
9 qu’elles demeurent posées comme un grand signe d’interrogation au-dessus de ce que j’ai à vous dire maintenant. Vocation du chrétien
10 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
10rivain dont, cependant, la puissance de choc et d’interrogation ne saurait être comparée qu’à celle de Pascal, de Dostoïevski et de N
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
11mystères sans y participer de toute leur foi. À l’interrogation d’un impatient : « Qu’est-ce que le soufisme ? » Al-Hallaj répond : «
12 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
12écevoir une telle attente. Mais attention ! Cette interrogation pressante, il ne s’agit pas de lui offrir n’importe quelle réponse fl
13 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
13ges se ralentissent ou cessent : aussitôt perce l’interrogation que la réussite couvrait. Où va notre or, en réalité ? (dans quelle d
14 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). François Fontaine, La Nation frein (juin-juillet 1956)
14 C’est pourquoi il faut savoir, pour répondre à l’interrogation morale de notre époque, si en nous l’Européen finira par discipliner
15 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
15r ces quelques accords dissonants, dont la sourde interrogation [p. 138] n’a pu manquer de réveiller dans la mémoire de Nietzsche les
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
16 ramasser sous sa forme la plus dense, celle de l’interrogation en soi — qui me paraît la formule de sa philosophie —, le problème de
17 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
17r ces quelques accords dissonants, dont la sourde interrogation n’a pu manquer de réveiller dans la mémoire musicale de Nietzsche les
18 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
18et pourrait prendre. Il fourmillerait de points d’interrogation ! Il ne dirait jamais : « Right or wrong, our Europe ! », mais ferait
19 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
19t René Nelli, qui ajoute en note, avec un point d’interrogation qui est bien dans sa manière ; « Théorie gnostique répandue peut-être
20 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
20alité. Contingents, donc soumis à la critique des interrogations les plus naïves, ils seraient aussitôt sans excuses. Or c’est un fait
21 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
21s, au contraire, et donc soumis à la critique des interrogations les plus naïves, ils seraient aussitôt sans excuses. Or, c’est un fai
22 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
22end politique, résumant parfaitement [p. 114] les interrogations que fait naître la perspective du scrutin européen, à savoir : Jusqu’