1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
1évitable le choc de deux mondes, et que seule une intime connaissance mutuelle l’adoucira. Il y a ceux qui à la suite de Claud
2 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Miguel de Unamuno, Trois nouvelles exemplaires et un prologue (septembre 1929)
2s « sont réels, très réels, de la réalité la plus intime, de celle qu’ils se donnent eux-mêmes dans leur pure volonté d’être o
3 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
3connus quelle confiance sourde aux contradictions intimes exige un acte victorieux. Autour de cette brutalité s’organisaient br
4 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
4l’heure. La violence même qui sourd dans son être intime l’en empêche, le préserve des états d’incertitude douloureux, où ces
5 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
5és nous promettait pourtant une connaissance plus intime de certaine tristesse. Seule une maison blanche est arrêtée tout près
6 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
6sser.)   Si j’en crois l’intensité d’un sentiment intime, ce moi idéal que j’appelle en chaque minute de ma joie est plus réel
7 1927, Articles divers (1924–1930). Conférence d’Edmond Esmonin sur « La révocation de l’Édit de Nantes » (16 février 1927)
7nsidérables encore ; puis ce sont les conseillers intimes du roi, un jésuite, le Père Lachaise, un archevêque libertin, Harlay
8 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
8urnoise recherche de tout ce qui me navre au plus intime de mon être… Le revolver est chargé, sur cette table. (Je le caresse,
9 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
9ompréhension des marques certaines. Si le rapport intime qui unit la phrase suivante aux considérations précédentes lui échapp
10 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
10hoses n’apparaît qu’à celui qui entre en commerce intime avec elles. On apprend plus de deux que de mille, dit un sage orienta
11 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
11s, aux arbres rares, mais aux replis si doucement intimes qu’à cette heure on sent bien que poursuivre est une sorte d’enivrant
12 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
12 idéal, celui auquel il donne sa plus profonde et intime adhésion. Nous avons tous en nous de quoi composer un semblable perso
13 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
13e et de buts, en plein accord avec son expérience intime (je dirais même sentimentale), et avec sa foi chrétienne. Il peut liv
14i ces deux mots lui semblaient avoir des rapports intimes et atroces. Quel horrible endroit, cet Osaka ! Les endroits surpeuplé
14 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
15et de l’adaptation d’un livre unique, son journal intime — que Loti est un journal intime, comme Gide — que le journal intime,
16que, son journal intime — que Loti est un journal intime, comme Gide — que le journal intime, la littérature intime sont un pr
17st un journal intime, comme Gide — que le journal intime, la littérature intime sont un produit autochtone de la terre protest
18omme Gide — que le journal intime, la littérature intime sont un produit autochtone de la terre protestante et de l’esprit pro
19ation lui demeurait ouvert, les secrets de la vie intime n’étaient pas révélés parce qu’on les cachait en Dieu et qu’une saint
15 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
20s trahison et chaque manifestation de son essence intime ressemble par quelque côté à un outrage, voire à une impudeur. » À l’
16 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
21nde « sécularisé » jusque dans ses modes les plus intimes de souffrir. Car il n’accepte pas la souffrance comme une condition d
17 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
22s, aux arbres rares, mais aux replis si doucement intimes qu’à cette heure on sent bien que poursuivre est une sorte d’enivrant
18 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
23t la pratique de Marx peut apporter une certitude intime, une réalité directe, une obligation de choisir à chaque instant, une
19 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
24onnaire » de nos comportements ? ⁂ Une conviction intime et péremptoire s’élabore et s’impose dans le silence d’une vie : la l
20 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
25tion du Sage et du Fou — d’un fou qui reste notre intime tentation — permettra-t-elle, par la vivacité même du paradoxe, une p
26gation que l’on croirait tirée de quelque journal intime du Goethe des années ascétiques, à Weimar avant l’Italie. Et le passa
21 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
27e découvre l’expression poignante de son angoisse intime, mais aussi, et enfin, une réponse. Une réponse plus soucieuse de ce
28e l’Évangile ; une remise en question radicale et intime de notre existence devant Dieu. À la suite de Kierkegaard il nous fai
22 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
29, parce que sans vocation personnelle, sans démon intime, sans responsabilité propre, et sans racines. Elle fera des hommes in
23 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
30 aussi une défense contre certaines complaisances intimes. Je les condamne d’autant plus fort que je les. comprends mieux, que
24 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
31stantisme créateur de personnalités. Notre danger intime et permanent, c’est le moralisme, le culte de nos vertus utilisées po
25 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
32engagement. C’est, au contraire, dans sa démarche intime, dans son élan premier, dans sa prise sur le réel et dans sa volonté
26 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
33e Kierkegaard consiste à l’avoir dénoncée au plus intime de l’existence individuelle. Chaque fois que nous disons d’un de nos
27 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
34Il s’agissait de mettre en commun des difficultés intimes, d’entrer dans le concret du christianisme. Une dizaine d’entre nous
28 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
35condamne à passer avec lui : il décrit l’anarchie intime de l’homme moderne avec le parti pris de ne jamais juger, avec le par
29 1935, Esprit, articles (1932–1962). Roger Breuil, Les uns les autres (avril 1935)
36» : non dans leur pittoresque, mais dans leur vie intime, leurs relations. On serait tenté de dire : dans leur personne. Je co
30 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
37ssions ? N’est-elle pas une somme de nos défaites intimes, de nos dénis d’humanité, — le contraire absolu de la culture, si la
31 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
38ivision cherchée, la garantie certaine de l’unité intime de la pensée et de l’action. Tout le problème de la commune mesure se
3928] sera la mesure que nous cherchons : à la fois intime et active, réglant la pensée et l’action dès leur naissance, indivisi
32 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
40il s’agit de lui soumettre nos jugements les plus intimes avec une fidélité [p. 150] pesante et très sévère. Il s’agit, pour pa
41rituel pâtir du discrédit d’un ennemi devenu trop intime. J’examinerai donc maintenant notre appareil intellectuel dans la per
42marxistes n’ont feint de le croire. Ce défaitisme intime, sanctionné par l’opinion publique, se traduit dans la serve pensée —
43assurance matérielle nous révèle une attache plus intime encore, s’il se peut, de l’étatisme [p. 187] au cœur du bourgeois. Le
33 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
44e de courage, moins de souplesse que de fanatisme intime. Oui, c’est un fanatisme qui fait descendre nos images dans nos mains
45cherchent à définir le vrai but et les conditions intimes d’un mouvement destiné toutefois à revêtir une ampleur historique. À
34 1936, Esprit, articles (1932–1962). Henri Petit, Un homme veut rester vivant (novembre 1936)
46qu’un certain recueillement viril dans le concret intime d’une vie, c’est aussi le chemin de l’universel. S’il veut rester viv
35 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
47 de sens réel, — par quoi j’entends d’orientation intime, de fidélité essentielle, en un mot, de finalité. D’où résultent néce
36 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
48vous. 10 novembre 1933 Ce journal n’aura rien d’intime. J’ai à gagner ma vie, non pas à la regarder. Toutefois, noter les fa
49soirement écarté, je serais tombé dans le journal intime, la culture des impressions ou le pittoresque. Ce séjour, par ailleur
50si que d’avoir à faire face à quelque catastrophe intime. Certains jours on donnerait beaucoup pour une bonne raison de désesp
51omancer ; de conversations absurdes et rapidement intimes, avec ce personnage enfoui à côté de vous dans un luxueux fauteuil de
52la création d’un ordre interne, d’une objectivité intime. Les témoignages les plus convaincants de cet ordre, et qui le confir
53n action, un nouveau style, plus efficace et plus intime. Je ne vois pas cette littérature bannissant toutes les formes ancien
37 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
54 me soufflait depuis quelques jours certain démon intime, que je tolère en moi, comme j’y tolère quelques vulgarités peu défen
55e isolée, d’un monologue intellectuel, du journal intime par exemple. Aucun écrivain ne se donne plus de chances de mentir que
56 chances de mentir que celui qui écrit un journal intime, une prétendue « relation » de ses pensées et sentiments. C’est d’abo
57 devant autrui. [p. 154] Le monologue du journal intime est un artifice qui veut se faire prendre pour la sincérité, alors qu
58 réagir.) Me suis-je assez méfié du genre journal intime ? Depuis six semaines que nous sommes à A…, me suis-je assez intéress
38 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
59omancer ; de conversations absurdes et rapidement intimes, avec ce personnage enfoui à côté de vous dans un luxueux fauteuil de
39 1937, Esprit, articles (1932–1962). Jean Blanzat, Septembre (janvier 1937)
60ginée pour le plaisir de conter ? Trop de détails intimes semblent destinés à faire vrai, et à prouver que l’on n’invente rien
40 1937, Esprit, articles (1932–1962). Vassily Photiadès, Marylène ou à qui le dire ? (février 1937)
61oits. On croit assister du jardin à quelque scène intime, entrevue dans une chambre, à travers un rideau de pluie. p. 824
41 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
62 grandeur est ailleurs : elle est dans l’harmonie intime, ou dans l’opposition tragique à l’intérieur d’une même « personne »,
42 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
63e laurier.   10 novembre Ce journal n’aura rien d’intime. J’ai à gagner ma vie, non pas à la regarder. Toutefois, noter les fa
64si que d’avoir à faire face à quelque catastrophe intime. Certains jours on donnerait beaucoup pour une bonne raison de désesp
43 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Introduction au Journal d’un intellectuel en chômage (août 1937)
65e n’était pas du tout ce qu’on nomme un « journal intime ». Je n’y parlais pas de mes sentiments, mais de mon entourage et des
44 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
66aincue jusque dans ses derniers retraits, au plus intime de la vie intérieure. On ne se contente plus d’une soumission même ex
67e la maison de Goethe, plus isolée encore et plus intime dans ce temps. Le Goethe de Francfort et des premières années de Weim
45 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
68’être comme État ; parce qu’il était miné par une intime tentation de suicide totalitaire. Leçon capitale pour la Suisse ! [p
46 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
69d’attaquer le lecteur dans ses croyances les plus intimes et les plus solidement ancrées. On a peur de paraître « puritain ». O
70yait affleurer le fond de désespoir et d’anarchie intime que suppose toute morale du « bonheur » strictement individuelle. Or
47 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
71re à notre « instinct » moderne, et qui détient l’intime secret de la passion, au-delà de ce que les psychologues peuvent y li
72olonté d’accepter l’autre tel qu’il est, dans son intime singularité. Insistons : la fidélité dans le mariage ne peut pas être
73 rupture de ses fiançailles avec Régine. La cause intime de cette rupture nous demeure en partie mystérieuse 107  : c’est « le
48 1938, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Caquets d’une vieille poule noire (août 1938)
74xquels ce satané Journal livrait ma vie la plus intime ! Vous allez pouvoir en juger. Dans un grand quotidien de Bordeaux, i
49 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
75n engagement. C’est au contraire dans sa démarche intime, dans son élan premier, dans sa prise sur le réel et dans sa volonté
50 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
76r et au lecteur, pour qui assiste à leur dialogue intime, il apparaît qu’une convention tacite, ou mieux, une sorte de complic
77nous, que nous le voulions ou non, une préférence intime pour le malheur. Que ce malheur, selon la force de notre âme, soit la
78e — mais dont la conscience commune doit renier l’intime évidence. Que la sécheresse d’une description réduite à suivre en ses
51 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
79 nous allons décrire la procession, une virulence intime, perpétuellement nouvelle. 11. De l’Amour courtois au roman breton
80alors que le roman breton procède d’une cohérence intime dont nous avons perdu jusqu’au pressentiment. En vérité, tout « signi
81 congénitale. Dans son essence, dans sa structure intime, dans son progrès et dans sa forme, non moins que dans son enseigneme
52 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
82agapè, forte comme la mort, mais non point ivre ; intime, mais humble à l’extrême, et en même temps volontaire et active comme
53 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
83enforcera sans cesse notre union. 155 Journal intime de Novalis : Lorsque j’étais sur le tombeau [de sa fiancée] la pens
84temps ! 16. Intériorisation du mythe Le rythme intime du romantisme allemand, la diastole et la systole de son cœur, c’est
85lectuelle justifiant à ses propres yeux certaines intimes déterminations, voilà sans doute ce qu’il faut retenir de la rencontr
86r là même, antiromanesque — de sa nature purement intime et subjective. (Religieuse dans le cas de Gide, quasi physique dans c
87fait qu’il libère le public de ses contradictions intimes. En effet : point de roman sans obstacles. On les multiplie donc, san
54 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
88liminer de la vie privée toute espèce de tragique intime et de problématique sentimentale. L’anarchie des mœurs et l’hygiène a
89uis par la culture ; elles détendent ses ressorts intimes et personnels. L’amour, dans l’entre-deux-guerres, fut un curieux mél
55 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
90d’attaquer le lecteur dans ses croyances les plus intimes et les plus solidement ancrées. On a peur de paraître « puritain ». O
91yait affleurer le fond du désespoir et d’anarchie intime que suppose toute morale du « bonheur » strictement individuelle. Or
56 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
92re à notre « instinct » moderne, et qui détient l’intime secret de la passion, au-delà de ce que les psychologues peuvent y li
93olonté d’accepter l’autre tel qu’il est, dans son intime singularité. Insistons : la fidélité dans le mariage ne peut pas être
94 rupture de ses fiançailles avec Régine. La cause intime de cette rupture nous demeure en partie mystérieuse : c’est « le secr
57 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
95es désirs profonds du moi. Blessure si cruelle et intime que sa conscience en évite le souvenir (ou le refoule comme dira Freu
96prendre bien des choses à première vue sans liens intimes : la suppression du droit romain, le mépris des frontières et des obl
58 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
97ême dévotion, ses proches ont bien senti le drame intime, longuement couvé et mûri. Sans doute a-t-il eu des visions, peut-êtr
98ouvement plus ou moins hérétique n’est pas sans d’intimes relations avec les doctrines mystiques de Suso et de Tauler, et par e
99se établie, une aspiration vers la vie religieuse intime et personnelle, par-dessous les pratiques ou malgré elles, une intéri
59 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
100itions normales de l’existence. Signe du désarroi intime où la piété de l’Église non réformée laissait les âmes, les plus exig
60 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
101che des richesses de la terre. ⁂ Une connaissance intime et personnelle de ce que l’on appellera l’âme hollandaise, je doute q
61 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
102stantisme créateur de personnalités. Notre danger intime et permanent, c’est le moralisme, le culte de nos vertus utilisées po
62 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
103est ici que nous allons découvrir le grand ennemi intime de la culture, c’est chez les philosophes et les penseurs qu’il s’est
104conomiques qui, selon lui, dominent nos croyances intimes. Mais cela revient au même : car si tout est déterminé par les lois é
63 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
105 grandeur est ailleurs : elle est dans l’harmonie intime, ou dans l’opposition tragique à l’intérieur d’une même « personne »,
64 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
106ibertés civiques, comme aussi de notre résistance intime aux tentations de la propagande totalitaire. Devons-nous rester neu
107rofondeur ce que j’appellerai le sens fédéraliste intime, sens qui suppose toute une morale, et qui, notez-le bien, s’en va re
65 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
108dération. Il faut partir d’une connaissance aussi intime que possible des diversités nationales, et de leurs aspects les plus
109xpérience suisse est d’un ordre plus quotidien et intime. Le morcellement d’un pays — ou demain de l’Europe — en régions auton
66 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
110ège évité. Il naît de la difficulté à découvrir l’intime hiérarchie qui trahirait la vraie personne dans ce complexe individue
111limites de la sincérité en général, et du journal intime en particulier. La passion d’être complètement vrai finit par altérer
67 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
112 que je suis faible… Si nous avons saisi le geste intime, le mouvement, la structure du mal, nous pouvons désormais prévoir le
68 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
113t recouvrir et favoriser beaucoup de complaisance intime à cette même méchanceté. Je pense aux vertueuses indignations du puri
69 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
114ère. Voici ce que l’on peut lire dans son journal intime : En opposition aux distinctions du moyen âge et des époques qui dis
115es hommes de ce temps, elle a ses sources au plus intime des existences individuelles. Et c’est là seulement qu’on peut la dén
116ob » simplement, sans qualification ni préférence intime. Le goût de l’argent — ou son besoin — obnubile chez le plus grand no
117n ébranle le monde. Car attaquer au [p. 158] plus intime de l’être le sens de l’alliance jurée, c’est faire le lit d’une éthiq
118 que « l’amour » moderne est une immense faillite intime de notre civilisation. C’est une affaire si tragiquement confuse que
119ou méprise, que ses dons sont autant de violences intimes, et qu’il en vient à souffrir davantage par [p. 171] l’absence de l’ê
120ur l’autre des prétextes, ou des images du délire intime, mais des amis jurés dont l’amour est confiance. Contre cette allianc
121onstances individuelles ou politiques, nos drames intimes ou internationaux, se révèlent comme des situations sans issue, recon
70 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
122re les dictatures de l’extérieur ; notre désordre intime nous livre donc nécessairement et infailliblement au « nouvel ordre »
71 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
123ère. Voici ce que l’on peut lire dans son journal intime : En opposition aux distinctions du Moyen Âge et des époques qui disc
124es hommes de ce temps, elle a ses sources au plus intime des existences individuelles. Et c’est là seulement qu’on peut la dén
72 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VIII : Le Diable démocrate (3 décembre 1943)
125t recouvrir et favoriser beaucoup de complaisance intime à cette même méchanceté. Je pense aux vertueuses indignations du puri
73 1944, Les Personnes du drame. Introduction
126nent, [p. 16] l’orientation secrète, la cohérence intime, l’identité dans les contradictions qui trahit l’existence de la pers
74 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
127gation que l’on croirait tirée de quelque journal intime de Goethe des années ascétiques, à Weimar avant l’Italie. Et le passa
75 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
128ent dans la simplicité des rapports singuliers et intimes qui instituent la tension personnelle. Mais alors, comment l’homme qu
129 réaliste de Kierkegaard a su la dénoncer au plus intime de l’existence individuelle. Chaque fois que nous disons d’un de nos
76 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
130 ne sais quel jugement de valeur sur l’expérience intime qu’elles traduisent ou trahissent, l’exemple de Kafka est le plus pro
77 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
131t de la difficulté que l’on éprouve à découvrir l’intime hiérarchie qui trahirait, dans ce complexe individuel la vraie person
132limites de la sincérité en général, et du journal intime en particulier. La passion d’être complètement vrai finit par altérer
133style. Peut-être tenons-nous ici le principe de l’intime hiérarchie révélatrice de sa personne. Ce serait la tension instituée
78 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
134es désirs profonds du moi. Blessure si cruelle et intime que sa conscience en évite le souvenir (ou le refoule comme dira Freu
135prendre bien des choses à première vue sans liens intimes : la suppression du droit romain, le mépris des frontières et des obl
79 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
136 l’autre est le russe — dont toutes les réactions intimes et sautes d’humeur vont affecter notre sort matériel, aussi directeme
80 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
137t Sherwood, le dramaturge et l’un des conseillers intimes de Roosevelt. Mais une minute plus tard, un pas rapide dans l’escalie
81 1946, Journal des deux Mondes. Avertissement
138 les deux précédents, ce journal n’est vraiment « intime ». (Il m’arrive d’en tenir de ce genre, mais je les garde pour mon se
82 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
139s Maures, avril 1939 Ceux qui tiennent un journal intime sont d’ordinaire des êtres qui se cherchent, ou qui pour mieux se pos
140é et un temps qui ne soit rythmé que par les lois intimes du sujet fascinant. Chaque œuvre veut et crée son temps à elle, dans
83 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
141che des richesses de la terre… ⁂ Une connaissance intime et personnelle de ce que l’on appellera l’âme hollandaise, je doute q
84 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
142peu fous ! Et ces maisons coloniales espacées, si intimes semble-t-il derrière leurs grands portiques. Et comme on aime une ter
85 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
143 possession de mes conférences, lettres, journaux intimes, coupures de journaux, carnets d’adresses, manuscrits et livres. On m
86 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
144 Et je pensais en les regardant à tous les drames intimes et sans issue que la guerre vient suspendre et annuler. À tous ceux p
87 1946, Journal des deux Mondes. 11. Intermède
145osion de l’exil, moins brutale, certes, mais plus intime que celle de l’occupation. Un conquérant n’occupe jamais que l’extéri
88 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
146lle tenait de la loterie, non plus de la tragédie intime. Elle nous était distribuée à la volée. Il va falloir se remettre à l
147oin de pays ou d’une scène de famille, d’un geste intime ou d’un visage bien-aimé. Prenons-en donc notre parti. Sauf si l’on s
148dans ses circonstances. (Encore ai-je tu les plus intimes.) Et si l’on me dit que ce journal offre un tableau fragmentaire et b
89 1946, Lettres sur la bombe atomique. 13. La pensée planétaire
149 de la Planète comme d’un amour et d’une angoisse intime, sinon qu’il fut lui aussi un poète, dans ses actes et par sa vision 
90 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
150que ici que pour montrer : 1° que la connaissance intime des processus religieux dans un pays donné fournit une clé des proces
91 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
151autant plus fortes et fréquentes que les poussées intimes de la conscience sont plus méthodiquement refoulées ? Qui sait quels
92 1946, Combat, articles (1946–1950). Les intellectuels sont-ils responsables ? (5 juillet 1946)
152engagement. C’est, au contraire, dans sa démarche intime, dans son élan premier, dans sa prise sur le réel et dans sa volonté
93 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
153ir les rapports singuliers qui manifestent la loi intime de ce tableau. Il doit commencer, dis-je, par se soumettre à l’existe
94 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
154hension des marques significatives. Si le rapport intime qui unit la phrase suivante aux considérations précédentes t’échappe,
95 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
155x qui peuvent supporter un mensonge dans leur vie intime. J’ai tout avoué sans me chercher d’excuse. Et comme elle se taisait
96 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
156exclure les préoccupations que trahit son journal intime. Peut-être le secret d’une différence aussi curieuse est-il caché dan
157 si beaucoup en abusent… Hypothèse : l’expérience intime de la gloire précède toujours sa manifestation. L’ambitieux ne vaut r
97 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
158 l’autre est le russe — dont toutes les réactions intimes et sautes d’humeur vont affecter notre sort matériel, aussi directeme
98 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
159s’étendre avec le temps ; elles sont les maladies intimes et spécifiques de l’idéal démocratique américain, tandis que le confl
99 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
160t Sherwood, le dramaturge et l’un des conseillers intimes de Roosevelt. Mais une minute plus tard, un pas rapide dans l’escalie
100 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
161autant plus fortes et fréquentes que les poussées intimes de la conscience sont plus méthodiquement refoulées ? Qui sait quels