1 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
1vie. La série de gravures sur bois colorées qu’il intitule la Cité est un petit chef-d’œuvre de réalisme stylisé. C’est d’un art
2z ce que vous pensiez n’être qu’une épure : c’est intitulé « nature morte ». Pourquoi pas naissance [p. 128] d’un songe ? C’est
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
3ielmo Ferrero a fort bien montré, dans un article intitulé « Le grand paradoxe du monde moderne » 3 , ce qu’il y a de profondéme
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Pierre-Quint, Le Comte de Lautréamont et Dieu (septembre 1930)
4a vers sa vingtième année un vaste poème en prose intitulé Les Chants de Maldoror. De 1870 jusqu’à la guerre son influence fut «
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
5ent d’exposer dans un petit ouvrage aigu et dense intitulé La Tentation de l’Occident. La Voix royale 9 , est, croyons-nous, l
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
6s ces lignes au très bel essai que Robert de Traz intitula Nietzsche et les hauteurs 23 , et qui, posé en face du tableau franc
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
7 littéraires d’un ouvrage de M. Édouard Martinet, intitulé André Gide, l’amour et la divinité, M. Albert Thibaudet exprime son r
7 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
8dieu, Robert Aron), ceux du groupe naissant qui s’intitule Esprit (Georges Izard, Emmanuel Mounier), ceux encore qui, venant d
8 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
9pliquer également au groupement tout récent qui s’intitule Economic Justice et à la tête duquel on retrouve Jerome Davis et Fran
10te. Elle vient de donner un remarquable fascicule intitulé la Fin du bourgeois, au sommaire duquel figurent entre autres les nom
9 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
11de leur mission. Dans un essai publié en 1928, et intitulé l’Espagne invertébrée, le grand écrivain espagnol Ortega y Gasset n’h
10 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
12 franchement pris position dans un numéro spécial intitulé : Rupture entre l’ordre chrétien et le désordre établi. Elle n’en res
11 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
13 nation. Mais j’ai dit que cette œuvre pourrait s’intituler tout aussi bien « La condition humaine ». C’est qu’elle éveille, en d
12 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
14 a publié, le 15 août, une nouvelle de Jean Giono intitulée « La femme morte », qui n’est pas une nouvelle bien faite, mais qui e
13 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
15avec eux les quelques pages de la première partie intitulées Religion et christianisme. Je ne puis tout citer : je me bornerai don
14 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Kierkegaard, Dostoïevski, Barth (23 février 1935)
16 ». Ainsi parle Édouard Thurneysen dans son essai intitulé : Dostoïevski ou les confins de l’homme. Le grand succès qu’a remport
15 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
17u rabelaisien dans la satire, pourrait en somme s’intituler : Réforme contre Renaissance. Mais toutes les richesses de style que
16 1935, Esprit, articles (1932–1962). Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935)
18 qui mériterait, mieux que celui de Malraux, de s’intituler : la condition humaine. Craindrait-on par hasard de parler de chefs-d
17 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
19s phrases sont extraites d’une brochure de Lénine intitulée [p. 10] Que faire ? 19 Elles combattent la déviation populiste à dro
18 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
20 Journal du séducteur, fragment d’un gros ouvrage intitulé De deux choses l’une, puis In vino veritas, fragment des Stades sur l
19 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Échos (janvier 1936)
21ittéraire » de nos hebdomadaires, l’écho suivant, intitulé Les Anciens et les Jeunes. « Depuis la disparition de Paul Bourget, l
20 1937, Esprit, articles (1932–1962). Défense de la culture (janvier 1937)
22Et c’est un écrivain de classe ! L’essai de Gedat intitulé Un chrétien découvre les problèmes du monde approche du 300e mille un
21 1937, Esprit, articles (1932–1962). Retour de Nietzsche (mai 1937)
23virulence désirable le dernier numéro d’Acéphale, intitulé « Réparation à Nietzsche ». « Acéphale » est le signe de l’anti-étati
22 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
24e français publie une sorte de discours-programme intitulé Au service de l’Esprit 46 . Et l’on y lit que les fascistes sont les
23 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Introduction au Journal d’un intellectuel en chômage (août 1937)
25ure et de la communauté dans un ouvrage théorique intitulé Penser avec les mains . Mais tandis que j’y travaillais, je m’amusai
24 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
26men. Dans un autre numéro, l’article de tête est intitulé : Arrogance académique. J’en traduis quelques passages : Il fut un t
25 1938, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Caquets d’une vieille poule noire (août 1938)
27 quotidien de Bordeaux, il a paru tout un article intitulé sur trois colonnes — et j’en sens ma crête en rougir — « La poule de
26 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
28ues actives ! Le poème, qu’une anthologie moderne intitule en toute innocence « remerciements pour de gracieuses hospitalités »,
27 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
29ai mon premier exemple à l’ouvrage de Rudolf Otto intitulé Mystique occidentale-orientale 101 . L’auteur compare, puis oppose l
28 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
30urprend dans une satire du xiiie siècle [p. 206] intitulée l’Évangile des femmes : c’est une suite de quatrains dont les trois p
29 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
31it une. Et le journal qui rapportait l’histoire l’intitula : L’Amour est classé parmi les cas d’urgence. Ce petit fait banal ill
30 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
32s dans un ouvrage aujourd’hui presque introuvable intitulé : Dante, révolutionnaire, hérétique et socialiste (1854). Non seuleme
31 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Une simple question de mots (24 avril 1939)
33berg, qui célébra le réarmement du Reich, se soit intitulé : Journée de la Liberté. Précisons : l’armement pour les Allemands n’
32 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
34e, un Narrenspiel zwinglien de 1526 et une satire intitulée Etter Heini, de Jakob Ruf (1538), exploitent, avec beaucoup de verve
35en 1550, le protestant Valentin Boltz. Elle était intitulée Der Weltspiegel (Le Miroir du Monde) et tout y gravitait autour du Fr
33 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
36s. Beaucoup plus vaste est la portée d’un mystère intitulé Le Miroir du Monde, qui fut joué à Bâle en 1550. Ce premier drame sur
34 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
37de leur mission. Dans un essai publié en 1928, et intitulé l’Espagne invertébrée, le grand écrivain espagnol Ortega y Gasset n’h
35 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). Neutralité (3 mai 1940)
38dessous qui paraîtra prochainement dans un volume intitulé : Mission ou démission de la Suisse . Pendant tout l’hiver, nous avon
36 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
39u Congrès, dans une église de la capitale. Cela s’intitulait : « La nation prie avec son président. » Le speaker commentait : « Ma
37 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
40ford Group, largement répandu en Europe, et qui s’intitulait non sans une curieuse présomption : « Nous sommes tous coupables. » J
41émocratique de l’Homme de Cour, que l’on pourrait intituler l’Homme de l’Antichambre. Notons d’abord que du Jésuite à notre exper
38 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le mensonge allemand (16 août 1945)
42 Wescott, qui vient de le démontrer dans un roman intitulé Appartements d’Athènes (l’a-t-on publié en français ?). Nous avons en
39 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
43 nom même de l’agence qui l’administrait et qui s’intitulait : Office de coordination des relations commerciales et culturelles in
40 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
44 y avait une coupure du Courrier de Saint-Étienne intitulée : « Le Führer a perdu la guerre des nerfs ». Hitler entra dans une ra
45s de Nuremberg célébrant le réarmement du Reich s’intitula « Tag der Freiheit »). Quand ils décrètent qu’ils vont rétablir l’ord
41 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
46 Wescott, qui vient de le démontrer dans un roman intitulé Appartements d’Athènes : le « bon Allemand », dit-il, est le plus dan
42 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
47e, en collaboration avec Mme Maurice Muret, qui s’intitule Le Cœur de l’Europe et qui eut un grand succès. C’est le seul ouvra
48cs : Doctrine fabuleuse  ; un recueil d’articles intitulé Vues sur l’Amérique  ; et 18 Lettres sur la bombe atomique (qui se
43 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
49nom même de l’agence qui l’administrait, et qui s’intitulait : Office de coordination des relations commerciales et culturelles in
50 du jugement. N’importe qui, de nos jours, s’il s’intitule savant, peut faire croire à l’Américain tout ce que le corps entier d
44 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
51u Congrès, dans une église de la capitale. Cela s’intitulait : « La nation prie avec son président. » Le speaker commentait : « Ma
45 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
52chiques : Mom. Philip Wylie, dans un livre rageur intitulé Génération de vipères, a seul osé dénoncer le « momisme » comme la Go
46 1951, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Réplique à M. Lasserre (mars-avril 1951)
53ème suisse, dans le cadre général de ma chronique intitulée « Demain l’Europe ». Je n’ai nullement nié ou méconnu l’intérêt propr
47 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
54eul contre tous. Il lança un pamphlet périodique, intitulé L’Instant, pour élargir et pour intensifier son offensive. Après un a
55er lui-même. Voici en bref le contenu de la note, intitulée : Regard oblique sur l’Hamlet de Shakespeare. Kierkegaard reproche à
56erkegaard l’a bien su et l’a dit dans sa brochure intitulée Point de vue sur mon activité d’auteur : Il me faut préciser la part
48 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
57 L’une des œuvres les plus célèbres de Gauguin s’intitule : D’où venons-nous ? Où sommes-nous ? Où allons-nous ? Je n’imagine p
49 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
58e L’une des œuvres les plus célèbres de Gauguin s’intitule : D’où venons-nous ? Où sommes-nous ? Où allons-nous ? Je n’imagine p
50 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
59aigne sur nous descendre ? Poème de Petőfi, 1848, intitulé Silence de l’Europe. Mercredi 14 novembre 1956 Comment répondre à
51 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
60ière exemplaire par le petit récit de Thomas Mann intitulé Mario et le Magicien. Les partis dans une fédération Tout cela n’e
52 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
61Congrès de deux cents personnes (9-11 août 1957), intitulé : « les Autonomies locales et l’Europe », organisé par le mouvement «
53 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
62Trilling consacre à Lolita de Vladimir Nabokov, s’intitule « Le dernier amant ». Et l’héroïne de L’Homme sans qualités de Robert
63de l’Adriatique. Notes de Musil, pour un chapitre intitulé Le Voyage au Paradis : C’est notre destin : peut-être aimons-nous ce
64r l’amour vrai, est décrite au somptueux chapitre intitulé Souffles d’un jour d’été. Il ne s’y passe rien qu’une longue conversa
54 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
65Trilling consacre à Lolita de Vladimir Nabokov, s’intitule « Le dernier amant ». Et l’héroïne de L’Homme sans qualités de Robert
66de l’Adriatique. Notes de Musil, pour un chapitre intitulé Le Voyage au Paradis : C’est notre destin : peut-être aimons-nous ce
67r l’amour vrai, est décrite au somptueux chapitre intitulé Souffles d’un jour d’été. Il ne s’y passe rien qu’une longue conversa
55 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
68eul contre tous. Il lança un pamphlet périodique, intitulé L’Instant, pour élargir et pour intensifier son offensive. Après un a
69er lui-même. Voici en bref le contenu de la note, intitulée : Regard oblique sur l’Hamlet de Shakespeare. Kierkegaard reproche à
70erkegaard l’a bien su et l’a dit dans sa brochure intitulée Point de vue sur mon activité d’auteur : Il me faut préciser la part
56 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Avant-propos
71 Puis Carlo Curcio et ses deux volumes exhaustifs intitulés Europa, Storia di un’idea ; Heinz Gollwitzer et son étude exemplaire
57 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.4. « Têtes de Turcs »
72impérialiste « gaulois ». Dans l’un de ses livres intitulé La République des Turcs (1560), il se nomme au contraire et à plusieu
58 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.6. En marge des grands plans, l’utopie prolifère
73oudar, fait paraître à Rotterdam en 1757 un écrit intitulé La paix de l’Europe ne petit s’établir qu’à la suite d’une longue trê
74enfeld, publie à Leipzig, en 1767, un fort volume intitulé Neues Staats-Gebaüde. Il propose lui aussi la réunion d’un Congrès de
59 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
75ent. De là l’ébauche du plan qu’il soumit au Roi, intitulé Consilium Ægypticmorum. Il s’agissait de se tourner contre les Turcs,
76 Enfin ce trait final : dans un fragment latin intitulé : « État de l’Europe au début du nouveau siècle », Leibniz écrit :
60 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
77ent. Sur le second, il publie en 1769 un opuscule intitulé De la Paix perpétuelle, par le Dr Goodheart, où l’on peut lire : La
61 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
78 nouvelle forme. Deux passages de cette préface, intitulée « Tableau des progrès de la société en Europe, depuis la destruction
79 La page que l’on va lire, extraite d’un ouvrage intitulé Das Geheimnis des Kosmopoliten-Ordens — et qui parut par une tragique
62 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.1. La Révolution Française et l’Europe
80ril 1792, Cloots remet à la Convention un ouvrage intitulé La République Universelle, dans lequel il demande la suppression des
63 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
81ui retient notre attention dans son essai de 1800 intitulé Über den ewigen Frieden, c’est la critique lucide (quoique exagérémen
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
82r les citations suivantes, extraites de l’ouvrage intitulé Der geschlossene Handelsstaat (L’État commercial fermé) 149 publié e
83in de trahir sa mission mondiale. Dans le recueil intitulé Adrastea, on trouve le dialogue suivant entre un Européen et un Asiat
65 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
84ope, je suis en bonne compagnie. » Dans son livre intitulé Du Pape 168 , publié deux ans plus tard, il n’en définit pas moins l
85ar le génie des Goethe et des Herder. Son ouvrage intitulé De l’Allemagne est un acte européen dont les conséquences se révélero
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
86rg) (1772-1802) avait écrit en 1799 déjà un essai intitulé « La Chrétienté, ou l’Europe », dont il avait donné lecture à un grou
87 la Révolution. Il écrit en 1795, dans un ouvrage intitulé Der allgemeine Frieden, ein Ideal : Ainsi que Sparte un jour en Grèc
88’aux limites de l’Asie » ! En 1821, dans un écrit intitulé Europa und die Revolution, il attaque la Réformation, qu’il qualifie
67 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
89ul jour de joie ne l’attend. 196 Dans le poème intitulé Germania, Heine a ce nouvel élan d’espoir : La vierge Europe est fia
90 Russie. 199 Et Petöfi, dans son poème de 1848 intitulé Silence de l’Europe : L’Europe se tait… Honte à cette Europe silenci
91usses. Voici quelques strophes de son grand poème intitulé Le Livre des Pèlerins 200  : Lorsque la Liberté siégera dans la cap
92dversaires donc de « l’Europe », et cette revue s’intitule Europa ! Par la plume d’Ivan Kireievsky, son principal rédacteur, ell
93oï (1828-1910), dans le préambule de son pamphlet intitulé « Les Décembristes », ait pu railler l’époque où l’on vit : … des re
94ée, un tableau de Claude Lorrain que le catalogue intitule L’âge d’or, j’ignore d’ailleurs pourquoi… Je l’avais remarqué en pass
95 long d’une œuvre importante qui s’étend du poème intitulé « Europe », publié en 1915, jusqu’à des campagnes de presse en faveur
68 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
96eune Nietzsche, dans son essai terminé en 1873 et intitulé La philosophie à l’époque de la tragédie grecque. Du fond d’un éloign
69 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
97oup à nous dire, et l’a bien dit, dans un ouvrage intitulé Le Rapt de l’Europe, méditation sur le sort d’une culture « dépossédé
70 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
98st ce que fit Ernst Jünger, dans un petit ouvrage intitulé La Paix, qui circula clandestinement dès 1943 et ne fut publié qu’en
71 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
99Ventotene fait circuler un manifeste et une revue intitulée : L’Unita Europea. Les journaux clandestins en France et en Hollande
72 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
100eux ethnographe Malinowski. Il publie un pamphlet intitulé La Pologne et la Prusse, dans lequel il attaque les récentes lois sco
101ra sa campagne par une conférence à Chatham House intitulée : A European Continent ? Quelques jours plus tard, à Bruxelles, avec
73 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
102me voulut le faire Novalis dans son célèbre essai intitulé Die Christenheit oder Europa, c’est faire tort à la prétention univer
74 1963, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Mais qui est donc Denis de Rougemont (7 novembre 1963)
103Rougemont est l’auteur d’une thèse retentissante, intitulée L’Amour et l’Occident et dans laquelle il démontrait que l’idée de pa
75 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
104iste zurichois, J. C. Bluntschli, dans un ouvrage intitulé Organisation d’une Société d’États européens, propose à toute l’Europ
76 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
105rofit est réduite à 8 %. Il a ce trait de génie : intituler son entreprise Migros. Car tout Suisse est contre les gros, mais ne v
77 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
106en moyen cette question qui figure dans l’enquête intitulée Un jour en Suisse : « Estimez-vous qu’on peut être un bon Suisse et s
107lphe Appia, Genevois, est l’auteur du grand livre intitulé La Musique et la Mise en scène 93 et que ce livre a exercé — au moi
108 Flournoy, auteur de la célèbre étude d’un médium intitulée « Des Indes à la planète Mars » (1900), il ne fut pas seulement un pr
109 , dont le premier chapitre, souvenirs d’élève, s’intitulait simplement « Mes Prisons ». Je dénonçais le régime qui fait de l’inst
78 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
110t de Boor les a traduites et réunies en un volume intitulé : Die nordischen, englischen und deutschen Darstellungen des Apfelsch
111t qui paraît en 1760, sans nom d’auteur, et qui s’intitule : Guillaume Tell, une fable danoise. La brochure anonyme soulève des
79 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
112en moyen cette question qui figure dans l’enquête intitulée Un jour en Suisse : « Estimez-vous qu’on peut être un bon Suisse et s
80 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
113e, la mort du père. Ces dernières pages du livre, intitulées « Sans date », qu’il cherche à « distancier », vainement d’ailleurs,
114: les secrets de l’usage d’une civilisation. Je l’intitule par-devers moi la précision des sentiments. Si vous croyez qu’un sent
81 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
115 48 . André Malraux, dans sa philosophie de l’Art intitulée Les Voix du silence, a développé un thème voisin, en soulignant et il
82 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
116oshima — un manuscrit de quelque deux cents pages intitulé La Morale du But, que je n’ai pas encore publié, fort heureusement. E
117ifier dans la version finale du livre. Elles sont intitulées : « De la Visée » : [p. 15] J’ai appris le tir au fusil dans un pay
83 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
118iptyque qu’il peignit au seuil de notre siècle, s’intitule : D’où venons-nous ? Où sommes-nous ? Où allons-nous ? Je n’imagine p
84 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
119nion internationale des villes (UIV), avril 1970, intitulée « L’administration locale et le milieu humain ». J’en cite trois para
85 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
120i tenté de répondre à ces questions dans un livre intitulé L’Aventure occidentale de l’homme , et je me suis vu amené à établir
121n livre plein de verve patriotique et prophétique intitulé La France contre les robots. Et une littérature volumineuse produit d
86 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
122Henri de Saint-Simon publie en 1815 un plan qu’il intitule : De la réorganisation de la société européenne, ou de la nécessité d
87 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
123 Beethoven, composée pour le Congrès de Vienne, s’intitulait pourtant l’Europe est née ! Montesquieu, et Leibniz avant lui, metten
88 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
124vingt ans. Dans le manifeste d’un mouvement qui s’intitule « Pour le fédéralisme et le progrès social », je lis ces quelques phr
89 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
125le le manuscrit d’un essai d’une grande actualité intitulé La France et son armée, et dont l’auteur est un jeune lieutenant-colo
90 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
126e signature, à propos de la pièce de Julien Gracq intitulée Le Roi pêcheur, je lis ceci : « Pour dénier aux mythes “bretons” tout
127de Davenson) résume dans son précieux petit livre intitulé Les Troubadours (1961 et 1971) l’argument de notre « tenson », inaugu
128ichéens », et que dans le roman provençal anonyme intitulé Flamenca, obligé de se déguiser en clerc pour approcher une dame trop
91 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
129raît dans la revue Esprit une chronique mensuelle intitulée par les soins de Mounier « La Pensée engagée ». Un an plus tôt j’avai
130ique de la personne, dont le premier chapitre est intitulé « L’engagement politique », et le deuxième « Ridicule et impuissance
131à L’Ordre nouveau (n° du 15 juin 1938) un article intitulé « Trop d’irresponsables s’engagent ». En voici quelques citations :
92 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
132i l’on veut les prévenir. Une revue paraît, qui s’intitule Survivre, dirigée par deux grands mathématiciens et un biologiste. De
133de cette recherche vient de paraître en un volume intitulé World Dynamics. Je tiens beaucoup à vous donner au moins un aperçu d
134serve de donner ma propre version dans un ouvrage intitulé Journal d’un Européen, 1946-1966, suite à mon Journal d’une époque,
93 1973, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Denis de Rougemont, l’amour et l’Europe » (3-4 mars 1973)
135gadement dans un parti. Le premier chapitre était intitulé : « L’engagement politique », le second : « Ridicule et impuissance d
94 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
136des études régionales qui clôt le Bulletin du CEC intitulé Naissance de l’Europe des régions (1968) me rappelle que les première
95 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
137 Pestel dans le deuxième rapport au Club de Rome, intitulé Stratégie pour demain : à supposer que dans cent ans toute l’énergie
96 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
138ells, dont le « chant séculaire » paru en 1900, s’intitule Anticipation des réactions du progrès mécanique et scientifique sur l
97 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
139 désigne une coupure du Courrier de Saint-Étienne intitulée : « Le [p. 185] Führer a perdu la guerre des nerfs. » Il entre dans u
98 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
140n train de lire et que j’eusse voulu écrire. Il s’intitule Small is beautiful, sur le modèle du slogan de l’émancipation des Noi
99 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
141ord, Ma Vie, publiés en français. L’article était intitulé « Le péril Ford » et s’élevait contre Ford et son triomphe, qui comme
142en sur la Suisse, alors j’ai écrit un petit livre intitulé Le Cœur de l’Europe et cela m’a permis de découvrir le fonctionneme
100 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
143ique de la Personne 1 , s’ouvre par un chapitre intitulé « L’Engagement politique », dont je reproduis quelques extraits : J’
144unique, fût-il provisoire. Le chapitre suivant s’intitule : « Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage ». J’y montrais que