1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
1pressés. Une autre danse reprenait. Je sentis une invincible lassitude me saisir et m’assis à l’écart. On me demandait, en passant
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
2er. N’oublions pas que depuis la destruction de l’Invincible Armada la mer devient aux trois quarts protestante — et l’est restée
3 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
3oisième Empire religieux, synthèse monumentale et invincible de la force et du rêve obscur des masses. [p. 107] ⁂ « La volonté et
4 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
4le. Elles impriment aux masses qui les suivent un invincible dynamisme. Et dans leur communion avec ces masses, les chefs puisent
5 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
5er, lui le pur, le simple, l’ami et le libérateur invincible… « Une ère nouvelle commence ici. » ⁂ Chrétiens, retournez aux cataco
6 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
6le. Elles impriment aux masses qui les suivent un invincible dynamisme. Et dans leur communion avec ces masses, les chefs puisent
7 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
7 ? (Car toute autorité qui croit en elle-même est invincible, c’est là un des axiomes de l’Histoire. On n’a jamais pu renverser qu
8 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
8— lui le pur et le simple, l’ami et le libérateur invincible…   J’ai envoyé un récit du discours à des amis de France : copie des
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
9 encore, d’où vient ce succès et cette permanence invincible de l’erreur héritée d’un Platon mal compris ? C’est qu’elle trouve da
10 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). « Le matin vient, et la nuit aussi » (7 juin 1939)
10 ! Il y a Dieu qui est le plus fort ! » C’était l’invincible évidence, la délivrance, le « malgré tout » dont nous vivrons ! p.
11 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
11 une mission européenne et créatrice. Le Gothard, invincible bastion : c’est l’héritage suisse qu’il s’agit de maintenir contre la
12 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
12me des plus déshérités une sensation de puissance invincible. Il leur répète les vieux slogans du Diable : « Vous ne mourrez pas !
13 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
13 ! Il y a Dieu qui est le plus fort ! » C’était l’invincible évidence, la délivrance, le « malgré tout » dont nous vivrons ! [p.
14 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
14umanisées de la planète, le long du Rhône, dans l’invincible euphorie des approches du Midi ? Pourtant, voici quelques villages oc
15 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
15« Lorsque les Croisés se heurtèrent en Orient à l’invincible ordre des Assassins, — écrivait Nietzsche en humeur donjuanesque — …
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
16 à déchirer. Tu es, sans le savoir, la femme de l’invincible Jupiter. Laisse là les sanglots, apprends à bien porter une haute for
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
17tisme […] 238 Ils ne savent pas que nous sommes invincibles, que si nous pouvons fort bien perdre des batailles, nous n’en rester
18rdre des batailles, nous n’en resterons pas moins invincibles, justement grâce à l’unité de notre esprit national et de notre consc
19 ses côtes. Irrésistible, multiforme, inégalable, invincible grâce à ses armes et à sa science, il se rend maître du monde. 244
20t bien un lieu commun de répéter que l’esprit est invincible et qu’il vaincra toujours, alors que réellement il ne dépend parfois
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
21opéennes le reste du monde. Elle avait des moyens invincibles et les hommes qui les avaient créés. Fort au-dessous de ceux-ci étaie
22 nature — d’une espérance renouvelée et d’une foi invincible. Si les démocraties occidentales ne doivent pas être emportées, et un
19 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
23 Lorsque les Croisés se heurtèrent en Orient à l’invincible ordre des Assassins, — écrivait Nietzsche en humeur donjuanesque — il
20 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
24it de la totalité de nos hommes de gouvernement l’invincible réalité d’un réflexe conditionné par l’École, la Presse et l’Armée, c
21 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
25, seules capables de surmonter notre inertie et l’invincible propension des chroniqueurs à taxer de « psychose d’Apocalypse » tout
22 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
26, seules capables de surmonter notre inertie et l’invincible propension des chroniqueurs à taxer de « psychose d’Apocalypse » tout
23 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
27les premiers, au face à face, quand il paraissait invincible. Ni les causes historiques et psychologiques, ni les effets mortels d