1 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
1er les eaux profondes. Le désir de s’hypnotiser l’irrite toujours vaguement. Mais il fuit son propre regard, il se cherche dan
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
2 bouts de cigares. Des ouvrières aussi, au regard irrité. Deux d’entre elles ont fait mine de s’asseoir, en face et à côté de
3 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
3e ce ton viril et simple qui est à lui, nullement irrité (comme un Bloy), nullement moralisant ou jacobin (comme les marxistes
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
4ets et d’aveugles, mais pas si sourds qu’ils ne s’irritent de nos cris. Il est vrai que certains, au lendemain de la guerre, ont
5 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
5ets et d’aveugles, mais pas si sourds qu’ils ne s’irritent de nos cris. Il est vrai que certains, au lendemain de la guerre, ont
6 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
6altraité. Miss Brett raconte la même période et n’irrite pas, ne passionne pas non plus, mais nous intéresse longuement et gag
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
7gens, les PTT, les magasins et les journaux, nous irrite ou excite notre ironie. Si l’on nous écoutait, il faudrait refaire ce
8 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
8ion par sa méfiance paysanne. Cela n’est pas sans irriter certains. Pour moi, je ne sais rien de plus salutaire, parfois de plu
9’est entendu, et je l’accorde à Ramuz, et je m’en irrite au moins autant que lui. (Que serait-ce si je vivais en Suisse ?) Mai
9 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
10sibilité du libre-échange humain. — Considération irritée et décevante des « gens » en général — quand je ne fais que les jauge
10 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
11érieure de la France. Le pacte avec les Soviets l’irrite vivement. « Si la France, comme vous l’affirmez, préfère en général l
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
12nduisent à ne rien faire dans leur détresse qui n’irrite leur amertume… Celui qui tend tous ses désirs vers un bonheur inacces
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
13 les cinq parties du monde pour apaiser un regard irrité de sa maîtresse. Au dénouement, il est encore à se demander si cette
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
14dont il chargera le duc, il se montra farouche et irrité. Ils en firent bataille par les plaines herbues… L’analogie avec Tri
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
15ion par sa méfiance paysanne. Cela n’est pas sans irriter certains. Pour moi, je ne sais rien de plus salutaire, parfois de plu
16’est entendu, et je l’accorde à Ramuz, et je m’en irrite au moins autant que lui. Mais je pense qu’on n’atteint la grandeur qu
15 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
17ance trop prépondérante épouvante l’univers, on s’irrite de ne trouver aucun moyen pour l’arrêter ; on se répand en reproches
16 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
18nique aujourd’hui. On y trouve un Ramuz nullement irrité (comme un Bloy), nullement moralisant (comme les marxistes), ni victi
17 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
19une opposition sans portée politique, spectateurs irrités [p. 117] de la vie américaine, disciples réticents de nos écoles d’Eu
18 1946, Lettres sur la bombe atomique. 18. La paix ou la mort
20ni d’aimer ce cri. Les citations de la Bible vous irritent. Et vous me direz : « Que fait Dieu dans tout cela ? » Dangereuse que
19 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
21ni d’aimer ce cri. Les citations de la Bible vous irritent. Et vous me direz : que fait Dieu dans tout cela ? Dangereuse questio
20 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
22in il n’est pas exact que je les aime bien. Ils m’irritent et m’agacent. Mais je ne les oublie pas. L’auteur. La mémoire des of
21 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
23er les eaux profondes. Le désir de s’hypnotiser l’irrite, toujours vaguement. Mais il fuit son propre regard, il se cherche da
22 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
24dieux, qui sont celles de l’esprit ; et des dieux irrités contre l’homme, c’est-à-dire d’un esprit coupable. Regardons bien ce
23 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
25industriels, il s’est lancé dans un discours fort irrité contre le machinisme, inutile selon lui. Or il s’agit d’équiper l’Ind
24 1951, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Réplique à M. Lasserre (mars-avril 1951)
26votre questionnaire ? i On voit que mes thèses l’irritent. Et puis après ? Tenter de me réfuter ne supprime pas le problème du
25 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
27e la guerre un de ses cinq fils. Sur quoi Xerxès, irrité, fait mettre à mort ce seul fils et couper le corps en deux moitiés d
26 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 12. La quête sans fin
28 ! Ne poursuis pas cette guerre civile ! Crains d’irriter le Dieu qui voit très loin ! Ainsi parle Minerve, fille de Zeus fou
27 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur deux écrivains politiques (juin 1957)
29rps. C’est à quoi ce livre doit servir, même s’il irrite d’excellents libéraux. À ceux-ci l’on peut faire observer : 1° que c’
28 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
30teur devinera que je l’aime, malgré tout ce qui m’irrite en elle, et en dépit de ce qu’elle veut être et croit qu’elle est. So
31ans la vie sociale d’une capitale européenne mais irrités par son insignifiance, remplit la seconde partie de ce vaste roman. L
29 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur une phrase du « Bloc-notes » (mars 1959)
32ur américain est Jules Feiffer, jeune dessinateur irrité. Il nous montre un bourgeois sérieux observant les ébats convulsifs d
30 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — b. Naissance de l’érotisme occidental
33 Hegel. Entre la spontanéité démoniaque du désir, irrité par l’esprit qui veut l’anéantir, et la spontanéité de l’inclination
31 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
34teur devinera que je l’aime, malgré tout ce qui m’irrite en elle, et en dépit de ce qu’elle veut être et croit qu’elle est. So
35ans la vie sociale d’une capitale européenne mais irrités par son insignifiance, remplit la seconde partie de ce vaste roman. L
32 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
36sme sensuel est l’autre extrême où se porte l’âme irritée mais non pas convertie par l’esprit — comme l’a si bien vu Kierkegaar
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
37e ses desseins, et notre existence passagère s’en irrite et s’en étonne ; mais enfin les vainqueurs et les vaincus ont fini pa
34 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
38sme sensuel est l’autre extrême où se porte l’âme irritée mais non pas convertie par l’esprit — comme l’a si bien vu Kierkegaar
35 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
39e leur lourdeur 3 . Tel personnage de Giraudoux s’irrite contre Rousseau : « Décevant Helvète ! » Mais l’Helvétie assujettie p
36 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
40ipitation qui caractérise les jugements du peuple irrité, et de succomber aussitôt à la fureur de ses adversaires. On en a des
37 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
41trouve posée par des observateurs étrangers, elle irrite sourdement les Suisses — contre ceux qui la posent d’abord, mais peut
38 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
42agne, qui parfois attirent l’attention légèrement irritée des journalistes. Tout cela dans la patrie de la centralisation la pl
39 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
43un bout de papier « à circuler » cette définition irritée : « L’Européen ne serait-il pas cet homme étrange qui se manifeste co
40 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
44présidais une Table ronde du Conseil de l’Europe, irrité par ce genre d’objections à l’union, j’écrivis sur une page de bloc‑n
41 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La cité européenne (18-19 avril 1970)
45présidais une table ronde du Conseil de l’Europe, irrité par ce genre d’objections à l’union, j’écrivis sur une page de bloc-n
42 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
46me faisait naître une menace capitale : la Nature irritée lui donnait à comprendre, par certains signes dramatiques, comparable
47se ; — et puis une sorte de rumeur de ricanements irrités ou moqueurs, révélant une réaction de refus de cette prise de conscie
48 — provoquent déjà — des objections plus ou moins irritées. J’entends dire, par exemple (et je me suis dit à moi-même) : comment
43 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
49 parts, investi dans son corps, dans sa vitalité, irrité dans sa sensibilité par [p. 206] toutes les formes de pollution qu’il
44 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. V. La défense de l’Europe
50mises à sa disposition par les USA ne feraient qu’irriter l’URSS, à supposer qu’elles n’aient pas été neutralisées dès les prem
45 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Madame de Staël et « l’esprit européen » (été 1980)
51e ses desseins, et notre existence passagère s’en irrite et s’en étonne : mais enfin les vainqueurs et les vaincus ont fini pa