1 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
1ite de coups d’œil aigus sur l’âme orientale de l’islam, que nous l’avons lu avec un intérêt si soutenu et parfois — je pense
2rai ». Ce qui lui permet de voir profond dans cet islam qu’il qualifie de « religion du fil de l’eau », ou de « prodigieux st
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
3l’histoire et l’œuvre, dès le ixe siècle, dans l’Islam, d’une école de mystiques poètes qui devaient avoir plus tard pour pr
4al. Elles se compliquent d’ailleurs du fait que l’Islam contestait que l’homme pût aimer Dieu (comme l’ordonne le sommaire év
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
5euples et dans les religions de l’Asie. L’Iran, l’Islam, l’Arabie et le Judaïsme ne sont pas cet Orient-là, et se rattachent
4 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
6 une civilisation bien définie, comme l’Europe, l’Islam, l’Asie du Sud, l’Extrême-Orient. Ceci doit [p. 6] se traduire par de
5 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
7 une civilisation bien définie, comme l’Europe, l’Islam, l’Asie du Sud, l’Extrême-Orient. Ceci doit se traduire par des organ
6 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
8 interculturels (avec les USA, l’Asie du Sud et l’Islam) dont nous poursuivons la préparation : il s’agit là d’une œuvre de l
7 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
9vers de la politique maritime des Occidentaux : l’Islam. L’histoire du canal de Suez illustre ce dialogue et cette évolution.
10 ce dialogue et cette évolution. Le verrou de l’Islam Les Pharaons, ancêtres de la civilisation occidentale, ouvrent le can
11nt ensablé. Quelques siècles plus tard survient l’Islam. Le canal permettant aux Infidèles l’accès de Médine et de La Mecque,
12r le fait boucher en 762. Le fameux « verrou de l’Islam » va séparer l’Europe de l’Inde durant des siècles. Réactions de l’Eu
13ute entreprise « colonialiste ». Mais, en fait, l’Islam est tourné. Aussitôt, Venise réagit : elle convoque la Commission des
14, champions de la politique moderne des océans. L’Islam est au plus bas de sa longue décadence. L’Occident maritime domine le
15 le monde. Mais que l’Occident se divise et que l’Islam relève la tête, aussitôt le canal de Suez se voit de nouveau menacé d
16e. Mais ses intérêts politiques sont du côté de l’Islam réactionnaire : barrer Suez, c’est peut-être livrer à l’Empire soviét
8 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
17r fait. Il rêvait d’un Grand Khan adversaire de l’Islam, et nous avons M. Dulles. Il comptait rapporter la subvention spécial
9 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
18forts des réformateurs religieux, du Buddha, de l’Islam, mais non pas des Anglais… À l’Ouest, en revanche, l’ascension de l’E
10 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
19 autant ou plus pour le Japon, et d’autres pour l’Islam ou l’Insulinde. [p. 147] Les raisons tirées du caractère des divers
20 la principale fut le barrage massif établi par l’Islam entre l’Asie et nous, forçant nos énergies à se tourner ailleurs, ver
21mmait alors « les Indes ». Mais ce même défi de l’Islam n’a pas poussé les peuples de l’Asie à rechercher le contact avec l’E
11 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
22tes européens). Il prend ainsi la succession de l’Islam, de l’autoritarisme catholique, du collectivisme orthodoxe, et de la
12 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
23sses occidentales adopter le Taô, l’hindouisme, l’Islam ou la magie des Nègres ? L’adoption de notre alphabet et du birth con
13 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
24 dit autre chose avant eux, ni les mystiques de l’Islam après eux. Cette connaissance ne peut être obtenue par un défi à la m
14 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
25e, d’où sont issus les Juifs, les chrétiens, et l’Islam. Que serait l’Ange pour nos psychologues ? Une projection du moi indi
26de l’Iran, il est ce moi. Barakat, Juif passé à l’Islam, écrit en 1165 : « … pour chaque âme individuelle, ou peut-être pour
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
27une razzia de plus chez les Francs. Le recul de l’Islam à partir de cette date serait dû à une crise intérieure du monde arab
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.1. Sur plusieurs siècles de silence « européen »
28mmun, malgré tout, aux Gibelins et aux Guelfes. L’Islam a séparé la part de Japhet de celle de Sem et de celle de Cham. Il n’
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
29clat et de toute sa splendeur d’autrefois… Car l’Islam, puis les Turcs, sont survenus, « réduisant en leur puissance d’abord
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
30ille forteresse Europe » : le schisme byzantin, l’Islam, le démembrement du Saint-Empire, l’apparition des églises nationales
19 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
31t. Combien menaçant et puissant était autrefois l’Islam, face à l’Occident. Il n’y a pas si longtemps que les Tartares, défer
20 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
32 dit autre chose avant eux, ni les mystiques de l’Islam après eux. Cette connaissance ne peut être obtenue par un défi à la m
21 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
33e, d’où sont issus les juifs, les chrétiens, et l’Islam. Que serait l’Ange pour nos psychologues ? Une projection du moi indi
34de l’Iran, il est ce moi. Barakat, Juif passé à l’Islam, écrit en 1165 : « … pour chaque âme individuelle, ou peut-être pour
22 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
35prévues. Vraiment, le four est bien scellé. Car l’Islam s’est dressé à l’Est, barrant les routes vers l’Orient. Les Européens
36 et ils ont échoué. Comment forcer le verrou de l’Islam ? Comment apporter la Bonne Nouvelle aux peuplades païennes de [p. 17
37aux mers, que son sol fût pauvre en métaux, que l’Islam occupât Byzance après Jérusalem, barrant la route de l’Asie, que les
38t de résoudre : atteindre l’Inde en contournant l’Islam et financer la dernière croisade, ne furent pas résolus par son expéd
23 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
39tuts se spécialisent dans l’étude de l’Iran, de l’Islam, de l’Afrique, ou d’autres cultures orientales. Ces instituts sont pr
40ne, l’Inde ; des Cahiers du Sud (Marseille) sur l’Islam ; de Cuadernos (Paris) sur l’Amérique latine, de Dokumente (Cologne)
24 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
41ement liée à l’hérésie mystique des soufis dans l’Islam et donnant lieu à un mouvement propagé de Bagdad à l’Andalousie, le l
42 notons-le bien, au moment où le dialogue entre l’Islam et le monde chrétien nous paraît aujourd’hui simplement inconcevable.
25 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
43de Pie II, que l’Europe se voit définie, face à l’Islam de Mahomet II, comme l’héritière chrétienne de Rome et de la Grèce. E
26 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
44née que représentent les quatre gros volumes de l’Islam iranien d’Henry Corbin, œuvre aussi admirable par sa maîtrise techniq
45e ; des Croisades et du commerce spirituel avec l’Islam ; des cathares et des troubadours ; de l’ascétisme et du brûlant dési
27 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
46oins quatre religions : orthodoxie, catholicisme, islam, et communisme athée. Il s’agit d’arranger tout cela, et non pas de l
28 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
47à une connaissance exhaustive des traditions de l’Islam » 17 . (Cette connaissance mutuelle n’aboutit pas au triomphe de l’un
29 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Utopie, technique. État-nation (printemps 1980)
48stiques de l’Inde, de la Chine, de la Perse, de l’Islam, de la Chrétienté médiévale et renaissante ont toutes des sentences,
30 1981, Cadmos, articles (1978–1986). L’apport culturel de l’Europe de l’Est (printemps 1981)
49rétienne n’est pas plus uniforme que ne le sont l’islam ou le bouddhisme, et ses variétés rendent compte des variétés de l’êt