1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
1 rêves. Un malentendu grandit entre eux dans leur isolement, inexplicable et mal avoué. L’on songe à une fatalité intérieure qui
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
2out autre chose. Lui, cherche un refuge. « Dans l’isolement des cimes ou des hautes vallées, seul avec la nature dans une sorte d
3 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
3roïsme, l’on veut dire : d’une souffrance et d’un isolement. Telle est la loi du monde, et il est admirable de l’aimer. Et la pen
4 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
4éparations hargneuses, de constats d’injustice, d’isolement et d’impuissance. La division de nos journées en 8 heures de travail
5 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
5éparations hargneuses, de constats d’injustice, d’isolement et d’impuissance. La division de nos journées en 8 heures de travail
6 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
6spensable, mais peut-être aussi tout formel, de l’isolement devant Dieu. Et, d’autre part, l’acte du « solitaire » n’est pas de c
7 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
7stion de Dieu. Baptiser communion ce lyrisme de l’isolement, c’est un des tours communs de l’orgueil romantique. On a coutume d’e
8 état d’âme », disait Amiel au comble du délire d’isolement idéaliste. À l’autre extrême, celui du délire objectif ou technique,
8 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Taille de l’homme, par C. F. Ramuz (avril 1934)
9 puissance, c’est l’aboutissement du marxisme : l’isolement cosmique de l’homme. Quoi qu’il dise, d’ailleurs, il dit plus que ses
9 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
10volution. Angoissés par la crise occidentale et l’isolement où ils se voient ; séduits par certains résultats matériels et même m
10 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
11ue la liberté du désespoir, et qu’il meurt de son isolement, ou du refus de se dépasser ; qu’il n’y a pas de lignes droites dans
12veaux. Sinon, il n’est qu’angoisse et arbitraire, isolement, irréalité… Cette situation cosmique nouvelle est la vraie cause de l
11 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
13l’homme, la mort, la destruction, l’angoisse et l’isolement ; là où la Parole prend un sens, là où le jugement devient la grâce.
12 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
14volution. Angoissés par la crise occidentale et l’isolement où ils se voient ; séduits par certains résultats matériels et même m
15. 269] liberté du désespoir et qu’il meurt de son isolement, ou du refus de se dépasser ; qu’il n’y a pas de lignes droites dans
16uveaux. Sinon il n’est qu’angoisse et arbitraire, isolement, irréalité. Cette situation cosmique nouvelle est la vraie cause de l
13 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
17istence sans amertume. Il ne se plaint que de son isolement intellectuel. Il trouve normal de vivre une vie humainement absurde.
18geste et de parole ; prudent. Il se plaint de son isolement. « On nous laisse seuls, sans direction. Nous ne savons pas que lire.
14 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
19uffisants d’abord, et comme rappels constants à l’isolement, à la méfiance ou à l’indifférence auxquels sont condamnés la plupart
20volontaire ; ni d’échapper à la dispersion et à l’isolement pour tomber dans la discipline des travaux forcés. Il faut que la com
21t sans amis proches, la solitude, ici, devient un isolement. Il y a « les gens » bien sûr. C’est instructif. Mais le désir de s’i
15 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
22geste et de parole ; prudent. Il se plaint de son isolement. « On nous laisse seuls, sans direction. Nous ne savons pas que lire.
16 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
23istence sans amertume. Il ne se plaint que de son isolement intellectuel. Il trouve normal de vivre une vie humainement absurde.
17 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
24spensable, mais peut-être aussi tout formel, de l’isolement devant Dieu. D’autre part l’acte du « solitaire » n’est pas de ceux d
18 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
25 puissance, c’est l’aboutissement du marxisme : l’isolement cosmique de l’homme. Quoi qu’il en dise, d’ailleurs, il dit plus que
19 1952, Réforme, articles (1946–1980). Après l’Œuvre du xxe siècle (14 juin 1952)
26 discutés, que ce soit l’écrivain dans la cité, l’isolement de l’artiste au temps des « mass media », l’opposition entre la révol
27iété. On nous a très bien montré les dangers de l’isolement, les excès de la révolte. On a moins insisté sur l’acceptation confia
28 d’un seul, autour d’un homme qui est mort dans l’isolement total, dans la révolte la plus intransigeante contre le mal et l’inju
20 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
29t-il, créait « une illusion plus dangereuse que l’isolement » par la fausse sécurité qu’elle inspirait. Il en résultait que les [
21 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
30tion des cantons et des foyers urbains, diminue l’isolement moral et physique du paysan, et par suite freine la désertion des cam
22 1953, Réforme, articles (1946–1980). « Les écrivains protestants » (11 avril 1953)
31orthodoxes, aux incroyants de toutes nuances. À l’isolement relatif du protestant en France, il y a mieux que des compensations s
23 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
32é l’ecclesia. Et tandis qu’ils se purifient par l’isolement, comme le veut la magie, nous prions et chantons ensemble. » Ici, je
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
33e inhabitables, sont parvenus à les tirer de leur isolement, à les mettre en rapport les unes avec les autres, et à ployer les pl
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
34reste est immobile. Les individus, perdus dans un isolement contre nature, étrangers au heu de leur naissance, sans contact avec
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
35 sont plus éloignés les uns des autres, dans leur isolement sectaire, qu’ils ne le sont des musulmans et des païens. Les derniers
27 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
36rché commun n’y changera rien. (À moins que notre isolement n’entraîne un retour à la misère naturelle du pays ?) Bref, ce n’est
28 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
37ique, la religion dominante, ou encore un certain isolement géographique. Elle cultive même avec des soins jaloux tout ce que les
29 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
38rché Commun n’y changera rien. (À moins que notre isolement n’entraîne un retour à la misère naturelle du pays ?) Bref, ce n’est
30 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
39seulement l’appui des socialistes) ? Ou risquer l’isolement et la dislocation, mais aussi la seule chance peut-être de réussir no
31 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
40ge les deux notions bien connues que voici : a) l’isolement, le repliement sur soi d’une communauté régionale conduit à sa médioc
32 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
41péens du mal commun se retrouvent en Amérique : l’isolement croissant de l’élite créatrice, la contradiction des morales, l’inséc
33 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.3. Conclusions sur l’avenir et la liberté de la culture
42 discutés, que ce soit l’écrivain dans la cité, l’isolement de l’artiste au temps des moyens de communication avec les masses, ou
43. Or, on nous a très bien montré les dangers de l’isolement, et l’on a fort bien dénoncé les excès de la révolte ; mais on a beau
44 d’un seul, autour d’un homme qui est mort dans l’isolement total, dans la révolte la plus intransigeante contre le mal et l’inju
34 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
45ques-uns cherchaient les moyens de sortir de leur isolement, mais ils ne trouvaient pas de formule efficace. Un beau jour de 1951
35 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
46osition particulièrement insensée de la volonté d’isolement à la fois anxieux et agressif que représente l’État-nation. Nulle par
36 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
47e les deux notions bien connues que voici : a) l’isolement, le repliement sur soi d’une communauté régionale conduit à sa médioc
37 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
48ntiment d’impuissance civique, non-participation, isolement dans la foule et massification, anesthésie ou refoulement de la sensi
38 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
49e communion qu’entre personnes. Tout le reste est isolement dans la promiscuité. 2. Ni la personne n’existe avant la communauté
50ages au profit de la promiscuité physique et de l’isolement moral des banlieues noires. D’où l’angoisse diffuse et qui s’accroît
39 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
51 communiquer, pour toucher, c’est le vertige de l’isolement qui renaît en lieu et place d’une solitude féconde. Dans les deux cas