1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Girard, Connaissez mieux le cœur des femmes (juillet 1927)
1atin, de sortir la [p. 115] nuit, et qui lui fait jurer sur la Bible de ne pas entrer dans les cafés. Et puis, c’est égal, ce
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
2 du pickpocket (fragment) (mai 1927) m … et je jure par Mercure, dieu du commerce, qu’on m’a appris à voler. Aristophane
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
3nt de cela. Nous ne sommes pas aux Indes, je vous jure que je m’en doute. Mais l’Occidental aussi pratique son Yoga à lui :
4 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Poésie dialectique (juillet 1933)
4rive Lorsque mon dernier fil aura été filé ? Oh ! Jure par toi-même qu’à ma mort ton Soleil Resplendira comme aujourd’hui, e
5 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
5ël à l’autre sur la province du Warmland, s’étant juré de ne rien accomplir d’utile ni de raisonnable. Voici l’histoire, tra
6 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
6délité se fonde justement sur le refus initial et juré de « cultiver » les illusions de la passion, de leur rendre un culte
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
7laisse intacte la main de qui n’a pas menti, elle jure n’avoir jamais été dans les bras d’aucun homme, hors ceux du roi son
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
8dame par la beauté de son hommage musical. Il lui jure à genoux une éternelle fidélité, comme on fait à un suzerain. En gage
9elle, femme ou symbole ? Pourquoi sont-ils tous à jurer que jamais ils ne trahiront le secret de leur grande passion — comme
10 un mouvement d’orgueil et de défi démesuré. Elle jure n’avoir jamais été dans les bras d’un autre homme que son mari, si ce
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
11de consensus social, d’aveuglement tout à la fois juré et inconscient. À force de l’entendre répéter par les bons juges, on
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
12avagance. « Les chevaliers de l’ordre de l’Étoile jurent que dans le combat ils ne reculeront jamais de plus de quatre arpents
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
13délité se fonde justement sur le refus initial et juré de « cultiver » les illusions de la passion, de leur rendre un culte
12 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
14ière dite par le chapelain du Sénat, le président jura, la main posée sur sa vieille Bible de famille, en langue hollandaise
13 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
15igation, elles n’ont plus à se justifier. J’avais juré d’être fidèle, dit un conjoint, mais je m’aperçois que c’est incompat
16Vie ? Est-il “ sincère ” de s’y cramponner ? J’ai juré, soit, mais je ne suis plus le même. Et dès l’instant que j’aime une
14 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
17lier de la foi a l’air d’un percepteur : qui peut jurer qu’il est, en fait, autre chose qu’un percepteur 61  ? Nous sommes ic
15 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le mensonge allemand (16 août 1945)
18 met à les interroger. « Êtes-vous nazis ? » Tous jurent que non. L’officier s’étonne, puis se fâche. Ne sait-on pas dans le m
16 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
19t se met à les interroger. Êtes-vous nazis ? Tous jurent que non. L’officier s’étonne, puis se fâche. Ne sait-on pas dans le m
17 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
20rre est si bien refoulé que tous, sans exception, jurent qu’ils n’aiment que la paix. Si c’était vrai, il n’y aurait pas de gu
18 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
21ouvant dans les livres. Klitte, qui est alsacien, jure que pour tout l’or du monde, une plaisanterie de ce genre ne le ferai
19 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
22ière dite par le chapelain du Sénat, le président jura, la main posée sur sa vieille Bible de famille, en langue hollandaise
20 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
23iel va s’y opposer ? Vous pouvez passer outre, et jurer de rester où vos Parlements vous envoient. (Les ministres dépendent a
21 1950, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Europe unie et neutralité suisse (novembre-décembre 1950)
24notre État, il y a le Pacte de 1291. Ce pacte fut juré par les représentants des trois communautés des Waldstätten, qui étai
22 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
25iel va s’y opposer ? Vous pouvez passer outre, et jurer de rester où vos Parlements vous envoient. (Les ministres dépendent a
23 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
26tions, c’est le lien fédéral, le pacte perpétuel, juré devant Dieu sur une prairie des Alpes il y a plus de six siècles et d
24 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
27 qui assistaient de loin à la scène, et leur fait jurer par trois fois de garder le secret sur cette révélation. Kierkegaard,
25 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
28nent, dans ce pays de « marches », entre Alpes et jura, entre le xviiiᵉ et notre siècle, entre ces jardins de Candide et cet
26 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
29x Refuser l’usage de la force contre ceux qui ont juré d’en abuser, ce n’est pas laisser des chances égales à tous, comme le
30er socialiste de Berne, ni l’horloger réfléchi du jura, ni même le paysan de Gruyère, jodleur aussi, mais en patois latin. S
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
31 qui assistaient de loin à la scène, et leur fait jurer par trois fois de garder le secret sur cette révélation. Kierkegaard,
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
32onalisme, qui ne manque pas de lucidité, l’ennemi juré c’est l’universalisme des chrétiens. Mais ceci n’est qu’une parenthès
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.1. La Révolution Française et l’Europe
33 ; mais c’est pour qu’il n’en périsse plus. Je le jure, au nom de la fraternité universelle que vous allez établir, chacun d
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
34main, et lui ne voit dans la Réforme que l’ennemi juré de l’unité. Ne serait-ce pas qu’il se fait de l’unité la même idée fo
31 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
35rope. C’est ici que l’Europe devrait se déclarer, jurer son pacte et se constituer. La Suisse fondrait alors en elle sa desti
32 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
36cessaires pour sauver les autonomies, enfin pacte juré, fœdus — d’où vient le mot fédération. Mais ce qui manque à cette str
37de la Suisse au serment légendaire qui aurait été juré sur la prairie du Grütli vers 1304 par trois (ou trente-trois) paysan
38ntre les confédérés ». Cela dit — ou plutôt, cela juré devant Dieu —, pourquoi ne pas admettre qu’il y ait des différences,
33 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
39rope. C’est ici que l’Europe devrait se déclarer, jurer son Pacte et se constituer. La Suisse fondrait alors en elle sa desti
34 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
40es, d’essayer d’apaiser les ennemis de l’union en jurant de ne jamais toucher aux droits sacrés de vos États-nations ! Vous sa
35 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
41sayer d’apaiser les ennemis de l’union [p. 62] en jurant de ne jamais toucher aux droits sacrés de vos États-nations ! Vous sa
36 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
42es, d’essayer d’apaiser les ennemis de l’union en jurant de ne jamais toucher aux droits sacrés de vos États-nations ! Vous sa
37 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
43es, d’essayer d’apaiser les ennemis de l’union en jurant de ne jamais toucher aux droits sacrés de vos États-nations ! Vous sa
38 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Le testament de Tristan (14-15 novembre 1970)
44rand. Ce Tristan de la Nation déifiée, cet ennemi juré de l’Europe « intégrée », était en réalité un fédéraliste ! (Mais le
39 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
45our y mourir que pour avoir Iseut. » Mais il n’en jure pas moins devant Dieu « qu’il fera tout ce qui est en son pouvoir ».
40 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
46dans ma première galopade — et ma dernière, c’est juré — à travers six congrès européens et internationaux en moins de deux
41 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
47ntiment tout humain dont nul d’entre nous ne peut jurer qu’il ne l’a jamais éprouvé, fût-ce en suivant les Jeux Olympiques à
42 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
48163] sait lire, oui, mais très lentement), ennemi juré de toute grâce et de toute gratuité, et dont la morale se résume dans
43 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
49des dirigeants de sociétés productrices d’énergie jurant qu’il n’y aura pas d’accidents dans les centrales, que s’il y en a, i
44 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
50ement moral. Dès qu’un homme est ému, ou se met à jurer, l’accent de sa première adolescence se déclare. Priver un homme de s
51de la servitude stato-nationaliste. L’empêcher de jurer dans sa langue, c’est en faire un furieux séparatiste ; ou un inerte.
45 1977, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La réponse de Denis de Rougemont (1977)
52 part en tous cas, je ne recommencerai pas, c’est juré ! À Genève, le 8 septembre 1976. p. 17 ch. « La réponse de Denis
46 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
53s renouvellent le Serment du Jeu de Paume, qu’ils jurent de demeurer en session jusqu’à ce qu’ils aient donné à l’Europe une c