1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
1. Une fois fermé le livre de Barbey, on oublie la justesse de son analyse pour n’évoquer plus que des visions où se condense le
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean-Louis Vaudoyer, Premières Amours (août 1927)
2ure aux deux autres, est une réussite rare par la justesse de l’observation autant que par la sympathie de l’auteur pour ses hér
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
3elon pour avoir traduit et introduit avec tant de justesse, voire de profondeur, la Mort d’Empédocle. Cette tragédie difficile,
4 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
4oup trop occupé de soi-même ! Quelle que soit la justesse des critiques de Nietzsche — et jusque dans leur injustice, car il y
5 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). L’Âme romantique et le rêve (23 mars 1937)
5M. Albert Béguin, d’avoir su marquer avec tant de justesse le point précis où l’entreprise titanesque du romantisme déborde les
6 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
6r comme moi ne partage point cet avis confirme sa justesse en général. J’appartiens en effet à l’espèce rare de ceux qui voudrai
7 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
7généralement tout nu et sans préparation. Reçu de justesse. Passez à l’épreuve suivante. Docile, j’ai repris ma place dans une q
8 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
8ur un refus commun. J’aurais souhaité un refus de justesse, non point cette débandade vers la prudence, surtout de la part de me
9 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
9ut être réglée par la force. Que chacun prouve la justesse de sa cause dans une compétition pacifique. Une compétition pacifiqu
10 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
10e et ses plaisanteries un peu folles, sauvées (de justesse parfois) de la vulgarité par une étourdissante virtuosité verbale. Si
11 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
11e et ses plaisanteries un peu folles, sauvées (de justesse parfois) de la vulgarité par une étourdissante virtuosité verbale. Si
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
12s pour l’évolution de l’Europe, et elles sont, de justesse, optimistes. Mais le problème de notre décadence n’en demeure pas moi
13 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
13, qui dénote la santé de la pensée européenne, sa justesse, sa mesure conquise sur le chaos de la masse indistincte autant que s
14 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
14é qui dénote la santé de la pensée européenne, sa justesse, sa mesure conquise sur le chaos de la masse indistincte autant que s
15 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
15, qui dénote la santé de la pensée européenne, sa justesse, sa mesure conquise sur le chaos de la masse indistincte autant que s
16 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Témoignage sur Bernard Barbey (7-8 février 1970)
16fois fermé le livre, on oublie son intrigue et la justesse de l’analyse pour ne plus évoquer que des visions où se condense le s
17 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
17eux qui ont peur ou qui ne sont pas assurés de la justesse du conflit 75  » ; alors, enfin, que l’institution de la Trêve de Die
18 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. V. La défense de l’Europe
18 forme de défense que le général Close nomme avec justesse « dissuasion populaire », que l’on a vu sous d’autres cieux venir à b