1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). René Crevel, Mon corps et moi (mai 1926)
1ale de la génération surréaliste. Mais tandis que la plupart en sont encore à des symboles équivoques et, quoi qu’ils en disent, «
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ramon Fernandez, Messages (juillet 1926)
2borne à signaler encore un thème qui revient dans la plupart de ces essais : l’esthétique du roman. Fernandez en formule une théor
3 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
3es ou virtuels, et cela pour différentes raisons, la plupart suffisantes. Francis de Miomandre n’est pas là. Il a téléphoné au déb
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
4 grand nombre de cas me convaincre ; et que, dans la plupart des autres, il est si admirablement habile qu’on vote l’acquittement
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
5es ou virtuels, et cela pour différentes raisons, la plupart suffisantes. Francis de Miomandre n’est pas là. Il a téléphoné au déb
6 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
6e réunir en volume une suite d’études parues pour la plupart dans les pages de l’Action française, mais qui, marquons-le tout de s
7 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
7t aurions-nous le droit de nous étonner que, pour la plupart, ils prennent peu à peu l’habitude de délaisser l’Église et de nous a
8 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Poésie dialectique (juillet 1933)
8ashaw, Marvell, Herbert, Vaughan et vingt autres, la plupart convertis au protestantisme ; c’est le style antithétique des hugueno
9 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
9d nombre à chaque page. Faits sinon nouveaux pour la plupart, en tout cas rassemblés pour la première fois, et propres à modifier
10 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
10s montrant qu’elles peuvent être contestées, pour la plupart, il nous délivre d’une tentation permanente. Du même coup, il ruine d
11 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les mystiques allemands du xiiiᵉ au xixᵉ siècle, par Jean Chuzeville (octobre 1935)
11 d’exigence philosophique conduirait certainement la plupart d’entre nous à récuser la Vérité que les mystiques ont prétendu tradu
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
12s’accorde, ou s’accorderait le cas échéant, — car la plupart n’ont jamais réfléchi à ce problème — pour définir la culture comme u
13 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
13sure où ils se veulent scrupuleux. C’est pourquoi la plupart renoncent à enseigner au milieu d’une rumeur générale, où leurs parol
14 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
14sées d’autrui. (Et c’est encore le meilleur cas : la plupart s’occupant surtout à peser leurs poids et à commenter leur balance.)
15u’il est fait d’une foule d’éléments précis, pour la plupart [p. 162] très valables en soi, mais hétérogènes au possible, si l’on
15 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
16uillon si on les y compare. Ils se réduisent pour la plupart à des questions de préséance entre philosophes-professeurs qui connai
16 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
17ution seule a ranimé l’ardeur des habitants, pour la plupart jacobins. Plusieurs des discours de leurs chefs ont été consignés par
18’il sait ce qu’on doit penser des gens instruits. La plupart sont des égoïstes, des orgueilleux, des espèces d’aristos qui ne vont
19 comme je le dis ici. Mais il me paraît clair que la plupart font comme s’ils le pensaient. D’autre part, il est trop certain que
17 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
20loquents et naïfs, revendicateurs et inefficaces. La plupart ne font rien, ou « travaillent le mazet », ce qui n’est rien. Les fem
21 un des instituteurs est objecteur de conscience, la plupart sont radicaux ou socialistes. Il vient aussi des communistes, de temp
22nt de vue des classes, d’où viennent-ils ? — Pour la plupart, — tous les chefs en tout cas, — ce sont de petits propriétaires ou d
23iance ou à l’indifférence auxquels sont condamnés la plupart d’entre nous. Le secret de ma mauvaise humeur, c’est qu’il n’y a plus
24quiétude constante — ce qu’il y a d’inhumain dans la plupart de nos habiletés littéraires, et au contraire ce qu’il y a d’humain d
25 imprudences naïves — ce qu’il y a d’inutile dans la plupart de nos précautions oratoires, logiques ou mondaines, et ce qu’il y a
26mpte huit, de toutes tailles et [p. 215] pelages. La plupart sont beaucoup plus grands que leur Marquise, mais il y a aussi un ins
18 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
27’il sait ce qu’on doit penser des gens instruits. La plupart sont des égoïstes, des orgueilleux, des espèces d’aristos qui ne vont
28 comme je le dis ici. Mais il me paraît clair que la plupart font comme s’ils le pensaient. D’autre part, il est trop certain que
19 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
29quiétude constante — ce qu’il y a d’inhumain dans la plupart de nos habiletés littéraires, et au contraire ce qu’il y a d’humain d
30 imprudences naïves — ce qu’il y a d’inutile dans la plupart de nos précautions oratoires, logiques ou mondaines, et ce qu’il y a
31. J’en compte huit, de toutes tailles et pelages. La plupart sont beaucoup plus grands que leur Marquise, mais il y a aussi un ins
20 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
32emple. Ce qui ne va pas sans risques graves, pour la plupart. Tout cela, que je résume à grands traits, me paraît tendre vers la m
21 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
33ution seule a ranimé l’ardeur des habitants, pour la plupart jacobins. Plusieurs des discours de leurs chefs ont été consignés par
22 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
34nos droites se trompent.   Les étudiants. — Dans la plupart des universités allemandes, le nombre des étudiants en langues romane
35ure en général. Parmi ceux qui suivent mes cours, la plupart sont des étudiants de quatrième ou de cinquième année. C’est la derni
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Avertissement
36 passion, pour peu de rigueur que l’on y apporte. La plupart, estime Laclos, « renonceraient même à leurs plaisirs, s’il devait le
24 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
37ire nostalgique d’un tel mythe. Il se trahit dans la plupart de nos romans et de nos films, dans leurs succès auprès des masses, d
25 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
38dogmatique le sens secret des allégories. Or dans la plupart des poèmes provençaux apparaissent des personnages qualifiés de losen
39ur chanté par les poètes arabes, homosexuels pour la plupart, comme le furent plusieurs troubadours. Il s’exprime dans des termes
26 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
40qu’on ne pourrait croire de la mystique négative. La plupart reviendront aux illusions de l’amour humain, sans retrouver pourtant
27 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
41ontré Joseph Bédier. Elles furent composées, pour la plupart, par des clercs, et dans des intentions précises : c’étaient en quelq
28 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
42nt le silence passif. Aussi n’ont-ils laissé pour la plupart que des fragments, des allusions, des éclats fugitifs ou « illuminati
29 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
43ens extérieurs, et les publicistes jésuites, pour la plupart étrangers, tentent d’éluder l’action politique du frère Claus. Ils ne
30 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
44ne cessait pas de croître et de se renforcer dans la plupart des peuples. La guerre actuelle est venue le fouetter. Brusquement, l
31 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
45Églises sont devenues des milieux bourgeois, dans la plupart des villes, et dans beaucoup de villages. Même si de nombreuses famil
32 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
46 été fondés par des groupes successifs de colons, la plupart exilés pour cause de religion. Seceders (séparatistes) de l’Église an
33 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du diable I : « Je ne suis personne » (15 octobre 1943)
47e moyen-âgeuse qui le rend inoffensif aux yeux de la plupart d’entre nous. Car si le Diable est simplement le démon rouge et cornu
34 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
48e. Il peut sembler que ce soit pourtant le cas de la plupart. En vérité, la bassesse des réponses, — ni la duperie qu’elles figure
35 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
49nt le silence passif. Aussi n’ont-ils laissé pour la plupart que des fragments, des allusions, des éclats fugitifs ou « illuminati
36 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
50 maisons sont trop basses. » Et c’était vrai, car la plupart ont trois étages. Ainsi du reste : ce pays si religieux n’a guère le
37 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
51ns que les hommes ont fort peu de bonne volonté ? La plupart sont involontaires. Ils ne font que subir leur condition. À Times Squ
38 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
52rgentine, d’Angleterre, d’Autriche, de Roumanie : la plupart vont venir à Paris ou s’y trouvent déjà. Impression soudaine, émouvan
39 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
53 cultiver le genre des nihilistes russes d’antan. La plupart sont trotskistes, ont lu Freud, ou en parlent. À lire les revues ou l
54e des chaires avant qu’il ait terminé ses études. La plupart sont des monstres modestes. J’en ai vu un qui mangeait un sandwich et
40 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
55ns que les hommes ont fort peu de bonne volonté ? La plupart sont involontaires. Ils ne font que subir leur condition. À Times Squ
41 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Noël à New York (décembre 1946)
56ns que les hommes ont fort peu de bonne volonté ? La plupart sont involontaires. Ils ne font que subir leur condition. À Times Squ
42 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
57 été fondés par des groupes successifs de colons, la plupart exilés pour cause de religion. Tous ces pionniers étaient d’abord les
58ité dont ils ignorent les origines valables, pour la plupart européennes), voici le fait qu’il convient de souligner : ces étiquet
59pas dit que ces églises, d’ailleurs immenses pour la plupart, sont vénérées et fréquentées par la moitié des habitants de ces grat
43 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
60e qu’on appelle inconstance. C’est Don Juan. Chez la plupart, elle se résout en résignation. Le sujet cède, se modèle peu à peu à
44 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
61ur, les autres sous les traits consolés du Désir. La plupart hésitaient en présence de la banalité soudain flagrante de leurs vœux
45 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
62 maisons sont trop basses. » Et c’était vrai, car la plupart ont trois étages. Ainsi du reste : ce pays si religieux n’a guère le
46 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
63 été fondés par des groupes successifs de colons, la plupart exilés pour cause de religion. Tous ces pionniers étaient d’abord les
64ité dont ils ignorent les origines valables, pour la plupart européennes), voici le fait qu’il convient de souligner : ces étiquet
65pas dit que ces églises, d’ailleurs immenses pour la plupart, sont vénérées et fréquentées par la moitié des habitants de ces grat
47 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
66ls appellent s’engager. Mais c’est, en fait, pour la plupart d’entre eux, une démission de la pensée, un alibi. Pour qu’une pensée
48 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
67ne cessait pas de croître et de se renforcer dans la plupart des peuples. La guerre dont nous sortons à peine est venue le fouette
68de la souveraineté absolue. L’union, la paix, que la plupart d’entre eux désirent, ne peut pas être leur affaire, pour des raisons
49 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
69er sur les gens au pouvoir. L’union, la paix, que la plupart d’entre eux désirent, ne peuvent pas être leur affaire, pour des rais
50 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
70de la souveraineté absolue. L’union, la paix, que la plupart d’entre eux désirent, ne peuvent pas être leur affaire, pour des rais
51 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
71n mot, à gouverner. Elle vous voit réticents pour la plupart, inquiets de ne pas vous avancer au-delà de ce qu’on vous a permis, q
52 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
72is en tant qu’Européen quand je disais nous. Mais la plupart parlent encore comme des Français, des Allemands, des Danois ou des G
53 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
73n mot, à gouverner. Elle vous voit réticents pour la plupart, inquiets de ne pas vous avancer au-delà de ce qu’on vous a permis, q
54 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
74es Guildes du Livre et leur succès croissant dans la plupart de nos pays, peut indiquer la solution. Pour ceux qui en ont le besoi
55 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Conférence de compositeurs, critiques musicaux et exécutants (décembre 1952-janvier 1953)
75teurs auxquels des œuvres seront commandées. Pour la plupart d’entre eux, des remplaçants ont été suggérés. L’ensemble de ces noms
56 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
76s cantons, ou selon le système proportionnel dans la plupart des autres. Trois cantons seulement (Glaris, Unterwald et Appenzell)
57 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
77re moins automatiquement l’un de l’autre que dans la plupart des grands pays. À la ressemblance des ouvriers américains, les ouvri
58 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
78 interdits par la Constitution, mais encore, dans la plupart des cantons, les manuels et le matériel scolaire sont fournis sans fr
59 1953, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). « Ce qu’ils pensent de Noël… » [Réponse] (24 décembre 1953)
79ns que les hommes ont fort peu de bonne volonté ? La plupart sont involontaires, ils ne font que subir leur condition. p. 1
60 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
80ue chose de plus que la somme de 20 nations, dont la plupart, dans leur forme nationale au sens moderne, n’ont qu’un passé des [p.
61 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
81t-il de la connaissance du fédéralisme lui-même ? La plupart semblent ignorer le véritable sens du mot. Et ce n’est pas dans le di
62 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
82 ou plus haut encore, le savoir pur ou la beauté. La plupart auraient peine à formuler l’objet précis de leur recherche, qui n’est
63 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
83 été abattus que par la guerre ou par la mort. Et la plupart furent les bénéficiaires, non les victimes, de nos révolutions « libé
64 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
84osés qui se sont multipliés dans notre histoire ? La plupart mettent en jeu des réalités purement humaines, de même nature, qui ne
85 de la matière. Spirituellement analphabètes pour la plupart 25 , les hommes de science du xixe siècle durent se sentir d’autant
65 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
86mbrables études sur l’avenir probable de l’URSS : la plupart me semblent céder à la manie d’historiser le présent, et de n’en voul
87op réfléchir, essaie comme il peut de s’en tirer. La plupart se peignent en vert, mais plusieurs en violet ou en rose. Quelques-un
66 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À pied d’œuvre (avril-mai 1956)
88à Bergen, en Hollande. En outre, on trouvera dans la plupart de nos bulletins des informations sur les Foyers de culture et des ar
67 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
89 été abattus que par la guerre ou par la mort. Et la plupart furent les bénéficiaires, non les victimes, de nos révolutions « libé
68 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
90osés qui se sont multipliés dans notre histoire ? La plupart mettent [p. 164] en jeu des réalités purement humaines, de même natur
91 de la matière. Spirituellement analphabètes pour la plupart 61 , les hommes de science du xixe siècle durent se sentir d’autant
69 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
92e sentimentale et spirituelle — sinon native — de la plupart d’entre vous ; patrie surtout de cette culture particulière qui devai
70 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
93re et Bacon, Campanella, Rabelais et H. G. Wells. La plupart sont Anglais, il faudrait voir pourquoi. Les Français inaugurent un g
71 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
94entre a cependant lancé de nombreux projets, pour la plupart réalisés. Certes, toutes ses fusées ne sont pas parties du premier co
72 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
95’automne 1956. D’autres vont s’y ajouter en 1958. La plupart se poursuivront jusqu’en 1959, grâce à une subvention spéciale de la
73 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
96 ne pouvais présenter Kassner à des lecteurs dont la plupart ne l’ont pas lu, en suivant la méthode usuelle : car on ne le trouver
74 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959)
97ujourd’hui 90 000 membres, lecteurs nouveaux pour la plupart, recrutés, détectés à domicile, et qui ont pris l’habitude de lire. Q
75 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
98ivres de casuistique des xvie et xviie siècles, la plupart écrits par des moines et à l’usage des confesseurs, on ne voit pas un
76 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
99 ne pouvais présenter Kassner à des lecteurs dont la plupart ne l’ont pas lu, en suivant la méthode usuelle : car on ne le trouver
77 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
100surtout si on la ramène à l’unité. Il a vécu dans la plupart de nos pays, il souffre de leurs dissensions, il veut l’union de l’Eu
78 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
101ère, est représenté [p. 359] par une figure, pour la plupart, aux dimensions pitoyables et menues, mais susceptible de croître. Le
79 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
102considérée comme unité de culture. C’est pourquoi la plupart — de Dawson à Heer en passant par Halphen, Marc Bloch, Reynold, Denys
80 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
103 36] Les églises d’abord, par ordre d’ancienneté. La plupart sont aux trois quarts vides dans nos villages, qui n’en possèdent pou
81 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
104ilisation et la souveraineté de leurs États, pour la plupart créés par nous. Quant aux nations colonialistes de l’Europe, presque
82 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
105 1 b) Institutions permanentes spécialisées Dans la plupart des pays d’Europe et aux États-Unis : instituts d’études indianistes,
83 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
106en de faculté. Une vingtaine de professeurs, pour la plupart auteurs connus, poètes, romanciers, critiques et sociologues, et un v
107demi-cercle, sur des chaises, ou sur la moquette. La plupart sont en pantalon et blouses de sport. Quelques-unes ont gardé leurs b
84 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Enquête sur l’enseignement civique dans les pays européens [Avant-propos] (mai 1963)
108 et l’insuffisance de l’enseignement civique dans la plupart de [p. 5] nos pays. Elles définissent d’une manière très concrète la
85 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
109éer par les arts. 5. Européologie. Il existe dans la plupart de nos grandes universités des départements d’indianisme, de sinologi
86 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
110éer par les arts. 5. Européologie. Il existe dans la plupart de nos grandes universités des départements d’indianisme, de sinologi
87 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
111ommes, modelé le visage de leurs pays ; mais déjà la plupart d’entre eux, en cette fin du xiiie siècle, penchent vers leur déclin
88 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
112unes ? Certes, les régimes cantonaux étaient pour la plupart oligarchiques, et les observateurs étrangers qui venaient de s’enthou
89 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
113des conditions qui ne pouvaient être prévues pour la plupart à l’époque de sa mise en place. Nous sommes ici devant une expérience
114s cantons, ou selon le système proportionnel dans la plupart des autres. Trois cantons seulement (Glaris, Unterwald, formé des deu
115Constitution, et leur élection par le peuple dans la plupart des cantons, n’empêchent pas des disparités très nettes de se manifes
90 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
116re moins automatiquement l’un de l’autre que dans la plupart des grands pays. Certes, à la ressemblance des ouvriers américains, l
91 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
117ations qui divisent aujourd’hui l’Europe, et dont la plupart (non des moindres) ont au plus cent ans d’existence : il faut admettr
118 à Berne. C’était encore la « drôle de guerre » : la plupart se refusaient à croire au pire, qui menaçait à bout portant, et la ne
92 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Non, notre civilisation n’est pas mortelle ! » (30-31 août 1969)
119lasse qui a été et qui est encore au pouvoir dans la plupart des pays, mais ce n’est pas elle qui donne ce ton-là, puisque vous le
93 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
120’Ouest un emploi correspondant à leurs capacités, la plupart se voient contraints d’émigrer hors d’Europe, et souvent d’accepter u
94 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
121ion. À vrai dire, elle déborde leurs compétences. La plupart n’ont pas même le soupçon qu’elle existe. Si l’un d’entre eux prenait
95 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.5. Pronostics 1969 (une interview)
122lasse qui a été et qui est encore au pouvoir dans la plupart des pays, mais ce n’est pas elle qui donne ce ton-là, puisque vous le
96 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
123éer par les arts. 5. Européologie. Il existe dans la plupart de nos grandes universités des départements d’indianisme, de sinologi
97 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.5. Le rôle de la recherche en Europe
124 ou plus haut encore, le savoir pur ou la beauté. La plupart auraient peine à formuler l’objet précis de leur recherche, qui n’est
98 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
125i. Je ne sais si nos États-nations délimités pour la plupart au xixe et au xxe siècle se trouvent vraiment former, comme par mir
126nie à bref délai, de leur vivant, ce serait, pour la plupart d’entre eux, la limite supérieure ou la fin de leur carrière, la fin
99 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
127rès bon droit dans sa patrie. Vous avez donc pour la plupart et librement choisi l’union, non seulement en principe, pour la beaut
100 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
128s économiste, si nos États-nations délimités pour la plupart au xixe et au xxe siècles, se trouvent vraiment former, comme par m