1 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
1, que le conflit principal mettrait aux prises le Labour et les Conservateurs. C’était bien mal connaître les Anglais. Derrièr
2 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
2près égaux, conservateurs et libéraux d’une part, Labour de l’autre (à deux ou trois exceptions près). Mais cette manière d’év
3 1950, Lettres aux députés européens. Quatrième lettre
3e, c’est bien l’auteur du Manifeste publié par le Labour Party sur le problème de l’unité européenne. Quand il regarde notre v
4 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Quatrième lettre aux députés européens : En lisant le pamphlet du Labour Party (18 août 1950)
4 aux députés européens : En lisant le pamphlet du Labour Party (18 août 1950) p Messieurs de l’Assemblée consultative, Quelq
5e, c’est bien l’auteur du Manifeste publié par le Labour Party sur le problème de l’unité européenne. Quand il regarde notre v
5 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
6 « Mariage de qui ? Non certes de Churchill et du Labour, mais peut-être des vieux hommes d’État et des générations formées pe
7insi les unionistes (la droite continentale et le Labour) avaient eu leur Conseil de Strasbourg ; les économistes (libéraux et
6 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
8un total de 2 milliards de livres, « alors que le Labour n’avait pas été capable de décrocher un seul penny ». Elle se propose
9’ambiguïté (au sens courant de l’expression) : le Labour est franchement contre la CEE. 3. Le cas de l’Italie Il a été très