1 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
1« Le trait caractéristique de ce projet, remarque Lange 67 , c’est son esprit réaliste. Du Bois sait apprécier sobrement et a
2ur son époque, qui ne l’était guère. » Cependant, Lange a bien montré la faiblesse essentielle — qui fait aussi l’intérêt — d
3nt l’année même de son avènement au trône — écrit Lange 69 — que Georges a fait la connaissance d’Antoine Marini, originaire
2 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
4 que « s’il avait une patrie, c’était l’Europe » (Lange). Par toute sa vie et ses travaux, par toutes les fibres de son être,