1 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
1ain (c’est à Lawrence que Brett dit « vous » tout le long du livre) : Jour de lessive ; à nouveau Frieda barbote avec plaisir dan
2 1937, Esprit, articles (1932–1962). Marius Richard, Le Procès (juin 1937)
2 Dieu. Il y a le refuge du rêve, tout en marchant le long du Quai aux Fleurs. Mais la prière n’est pas un refuge ; elle est un act
3 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
3s ces contrées les plus humanisées de la planète, le long du Rhône, dans l’invincible euphorie des approches du Midi ? Pourtant, v
4 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
4par des colons venus d’une part de l’Asie Mineure le long du Vardar et du Danube, jusqu’en Rhénanie et en France, d’autre part du
5 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
5gens en brun défilent, des visages s’immobilisent le long du quai, qui vais-je reconnaître ? Et plus rien n’est étrange ni beau, t
6ntre les cités flamandes et les cités italiennes, le long du grand axe commercial de la Renaissance, celui qui relie Venise et Bru
6 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
7ntre les cités flamandes et les cités italiennes, le long du grand axe commercial de la Renaissance, celui qui relie Venise et Bru
7 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
8es Flandres. Entre cités flamandes et italiennes, le long du grand axe commercial de la Renaissance, celui qui relie Venise et Bru
8 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
9 cités flamandes et les [p. 63] cités italiennes, le long du grand axe commercial de la Renaissance, celui qui relie Venise et Bru