1 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
1 au clair sur ses besoins quand il entre chez son libraire pour acheter « le livre dont on parle ». Et voilà, par exemple, une s
2 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
2dés utilisés pour « mettre au pas » les éditeurs, libraires, ou débitants de journaux qui feraient mine de résister. Tout cela es
3ter. Tout cela est bien connu des éditeurs et des libraires, mais le public ne s’en doute guère. Et comment le lui faire savoir ?
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
4onférencier » 12 . J’ai reconnu deux facteurs, le libraire, le quincaillier, un adjoint de la mairie, quelques retraités qui « t
4 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
5lemands et même de l’organisation vichyssoise des libraires ? Savez-vous que la Gestapo en a saisi, brûlé, mis au pilon tous les
5 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
6 sent prêt à pleurer de colère. Pasvogel, le rusé libraire, essaye de se remémorer tout ce qu’il y a d’émouvant dans les livres.
6 1948, Suite neuchâteloise. VI
7 J’ai vu percer quelques poètes à nos vitrines de libraires…   Les Vaudois ont produit ou toléré Constant, Alexandre Vinet, Ramuz
7 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
8ingt fois plus vaste que celui que touchaient les libraires.) 5. La jeunesse montre peu d’intérêt pour la politique des partis, m
8 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959)
9is l’habitude d’acheter des livres aussi chez des libraires. Bien d’autres guildes du livre se sont créées dans toute l’Europe. T
10ons de lecteurs nouveaux, ce dont les éditeurs et libraires classiques ne peuvent que se féliciter. Il convient de signaler égale
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
11assionnément que pendant la guerre : demandez aux libraires. Jamais on n’a tant prié, ni si profondément : demandez aux prêtres.
10 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux mille volumes sur l’Europe (février 1963)
12s comme ouvrages de base. Ces listes aideront les libraires à composer leurs vitrines, lors de la Semaine européenne du livre qui
13i déterminant de la Communauté internationale des libraires, dont le siège est à Delft. Plusieurs centaines de librairies, dans t
11 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
14nazi (liste Otto), mais aussi par le Syndicat des libraires français aux ordres de Vichy. Sans parler des articles, essais, pamph