1 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1eunesse saine et la retenue de l’âge mûr, cette « limitation » que lui ont enseigné le sport et les anciens. J’admets que ses « id
2 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
2ns. Les philosophes se résignent très mal à cette limitation de leur pouvoir : il nous faut pourtant bien admettre que le concret
3 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les mystiques allemands du xiiiᵉ au xixᵉ siècle, par Jean Chuzeville (octobre 1935)
3pas davantage une évasion hors de ce monde qu’une limitation de l’homme au temporel. La foi réelle, c’est la puissance active de l
4 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
4, entre lesquels le temps, l’espace et toutes les limitations qui composent notre condition recréent sans cesse une différence. Que
5ne, acte concret par excellence, acte qui part de limitations humaines, individuelles, mais pour les transcender, acte qui, dans l’
6et sa réalité, et le lieu de sa rédemption. Cette limitation voue l’entreprise humaine à un échec final ; au jugement dernier. En
5 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
7éfèrent l’ignorer — nous ne pensons pas que cette limitation normale — et normative — doive se traduire par un appauvrissement de
6 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
8me tend à se réduire à l’esprit de clocher, à une limitation des horizons, bien plutôt qu’il ne favorise de fécondes oppositions.
7 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
9pugne autant à un esprit moderne que l’idée d’une limitation volontairement assumée ; et rien ne le flatte davantage que le mirage
8 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
10t engagement concret, considéré comme une odieuse limitation. ⁂ Pour moi, renonçant d’emblée à toute apologie rationaliste ou hédo
11 de l’incomplet, la prise sur le concret dans ses limitations. Le chrétien prend le monde tel qu’il est, et non point tel qu’il peu
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
12nous a aimés le premier » dans notre forme et nos limitations. Il a été jusqu’à les revêtir. Et revêtant la condition de l’homme pé
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
13pugne autant à un esprit moderne que l’idée d’une limitation volontairement assumée ; et rien ne le flatte davantage que le mirage
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
14ut engagement concret considéré comme une odieuse limitation. ⁂ Pour moi, renonçant d’emblée à toute apologie rationaliste ou hédo
15 de l’incomplet, la prise sur le concret dans ses limitations. Le chrétien prend le monde tel qu’il est, et non point tel qu’il peu
12 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
16 le mouvement d’un amour qui préfère le néant aux limitations de la vie — la joie devant la mort de Tristan et d’Isolde. III. Mys
17touches de l’esprit rendent le moi sensible à ses limitations, et lui inspirent la nostalgie de [p. 925] les dépasser. Mais seule u
13 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
18souvent à se réduire à l’esprit de clocher, à une limitation des horizons, bien plutôt qu’il ne favorise de fécondes oppositions.
14 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
19créée. Le désir infini de l’âme souffre alors des limitations d’un objet qui résiste et qui bientôt l’embrase. Secrètement déçu, ma
15 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
20 le mouvement d’un amour qui préfère le néant aux limitations de la vie, — la joie devant la mort de Tristan et d’Isolde… III Mys
21touches de l’Esprit rendent le moi sensible à ses limitations, et lui inspirent la nostalgie de les dépasser. Mais seule une vocati
16 1946, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique est-elle nationaliste ? (29 août 1946)
22rrement, une soif d’imposer au voisin ses propres limitations traditionnelles et de lui faire subir la loi d’un village qui n’est p
17 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
23rrement, une soif d’imposer au voisin ses propres limitations traditionnelles, et de lui faire subir la loi d’un village qui n’est
18 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
24 clair qu’une formule fédérale implique certaines limitations précises des souverainetés nationales. (Et pour ma part, je m’expliqu
25oir juste… » Il venait de découvrir l’Europe, ses limitations, son génie. p. 147 e. « Découverte de l’Europe », La Revue de Pa
19 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
26s, ce qui mène à un centralisme excessif et à une limitation anormale de l’autonomie locale et de la vie régionale. Le supranation
20 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
27la liberté vertigineuse de l’homme que devant les limitations que la machine lui ferait subir ? Résultent-elles vraiment d’observat
21 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À pied d’œuvre (avril-mai 1956)
28les projets de la Fondation, les raisons de leurs limitations volontaires, ainsi que la nature de leurs objectifs immédiats et à lo
22 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
29retour aux conceptions cycliques et par une nette limitation des dimensions du passé et de l’avenir : cette espèce de congélation
23 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
30la liberté vertigineuse de l’homme que devant les limitations que la machine lui ferait subir ? Résultent-elles vraiment d’observat
24 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
31ses en échec par trop de coutumes anciennes ou de limitations posées par des excès contraires. Si l’Europe d’aujourd’hui s’effraye
25 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
32ptimum serait en vue s’il était reconnu que cette limitation de l’esprit d’aventure correspond à un moindre mal que toute guerre,
26 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
33retour aux conceptions cycliques et par une nette limitation des dimensions du passé et de l’avenir : cette espèce de congélation
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
34 bons chrétiens croient encore aujourd’hui que la limitation volontaire des naissances est un péché. Mais à l’époque où fut donné
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
35mites de sa nation, sent sa nationalité comme une limitation absolue… Si l’on nous réduisait — expérience purement imaginaire — à
29 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
36oirs fédéraux, extension des droits des citoyens, limitation des compétences cantonales. Prise entre le pouvoir central et le peup
30 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
37 elle n’en fut pas moins responsable de certaines limitations de son œuvre. D’un pays où le centre est partout Donc point de capi
31 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
38, jusqu’ici, que d’une manière négative, dans ses limitations historiques ou dans ses emplois abusifs. Je demandais : …Que chaque
32 1976, Réforme, articles (1946–1980). À propos du Concorde (21 février 1976)
39le demandait un Premier ministre, supprimer toute limitation de vitesse sur les autoroutes pour éviter le chômage des carrossiers 
33 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
40ts-Unis, depuis vingt-cinq ans, pour favoriser la limitation des naissances. À la Martinique, loi française interdisant, jusqu’en
34 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
41le demandait un Premier ministre, supprimer toute limitation de vitesse sur les autoroutes pour éviter le chômage des carrossiers 
35 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
42oursuit le même dessein sacrilège : récuser toute limitation de son pouvoir, soit par en haut, soit par en bas, car l’une serait l
36 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
43des sages, conscients de ce qu’ils étaient et des limitations qui en résultaient, et décidant en conséquence de recourir à des crit
37 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
44 cette partie qui usurpe les attributs d’un tout. Limitation : le bon État fait le ménage de la communauté. Il tient ses comptes,
38 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
45fanatique et d’un progressisme qui n’admet aucune limitation, contestation, ou qualification, va s’opposer le pessimisme d’un Jaco
39 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
46venir dans les affaires intérieures de la Nation, limitation des droits sacrés à l’insolence et au mensonge en service commandé pa
40 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
47la couche d’ozone, par interdiction des aérosols, limitation des vols supersoniques et des engrais azotés. 4. Le contrôle sévère d
48xiadis et par nombre d’urbanistes d’avant-garde ; limitation du nombre d’étages ; rues et places fermées à la circulation automobi
41 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VII. Programme pour les Européens
49« jusqu’à ce que la mort nous sépare », donc sans limitation d’intérêt ni de temps. Enfin quelque chose de grand et qui serait en
42 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
50ée élue au suffrage universel, et législative, la limitation des souverainetés nationales, et la mise en chantier d’un projet de C