1 1927, Articles divers (1924–1930). Conférence d’Edmond Esmonin sur « La révocation de l’Édit de Nantes » (16 février 1927)
1 il est le plus difficile de rester impartial. M. Lombard, recteur de l’Université, en introduisant le conférencier, a fait all
2 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
2les modèles des alliances nouées par les communes lombardes. La dernière en date de ces alliances jurées fut le pacte de 1291 (co
3 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
3 il remonte directement au mouvement des communes lombardes, dont nous avons vu par ailleurs qu’il ne fut pas sans influence sur
4 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
4s… par un Anglais !) Or Charlemagne conquiert les Lombards, ajoute le titre de roi d’Italie à ceux de roi de Neustrie, d’Aquitai
5 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.1. Puissance du mythe
5 les Alpes allobroges, Charlemagne dans les Alpes lombardes, César dans l’Engadine, Napoléon dans le Saint-Bernard. Au-dessous de
6 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
6ait les deux moitiés du Saint-Empire, des plaines lombardes à la Rhénanie et à la Souabe. Partout ailleurs, il y a deux ou trois
7 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
7aient rédiger les traités à la manière des ligues lombardes et des jurandes florentines. C’est à cause du Gothard, nous l’avons v
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
8ents grisons et suisses dévalaient vers la plaine lombarde, au temps où les Ligues s’acharnaient à conquérir la Valteline et à f
9 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
9des armées [p. 242] descendaient vers les plaines lombardes. Ce double mouvement culturel et militaire se ralentit dès le milieu
10 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
10se, l’anglaise, la wallonne, la piémontaise et la lombarde, etc.), cette ethnie dominante n’imposant pas seulement sa langue, di