1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Alix de Watteville, La Folie de l’espace (avril 1926)
1 caractère de grand peintre. Pourtant, malgré des longueurs, on ne lira pas sans plaisir ce livre où l’on voit un homme appeler e
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2e curieux, et quelques gardes. Traversant dans sa longueur toute l’immense place, les automobiles passèrent lentement, l’une apr
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3e curieux, et quelques gardes. Traversant dans sa longueur toute l’immense place, les automobiles passèrent lentement, l’une apr
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
4aventure rimbaldienne. Mais chez Goethe, c’est la longueur du temps qui les dénoncera. Et cette fameuse sérénité de sa vieilless
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
5ourir les trente-huit kilomètres de l’île dans sa longueur. Nous traversons de longs villages blancs et bleus aux maisons basses
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
6es gens de l’île mangent (ils les coupent dans la longueur et les conservent pour l’hiver). Vilaine bête à peine ébauchée : un s
7 1937, Esprit, articles (1932–1962). Marius Richard, Le Procès (juin 1937)
7 qu’en soient le sens, l’esprit, le caractère, la longueur. Je crois bien que cela me suffirait. » Et quelques pages plus loin :
8 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). New York alpestre (14 février 1941)
8nde. Douze avenues parallèles, dans le sens de la longueur, qui est d’une vingtaine de kilomètres, et deux cent cinquante rues d
9 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
9l’aventure de Rimbaud. Mais chez Goethe, c’est la longueur du temps qui les dénoncera. Et cette fameuse sérénité de sa vieilless
10 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
10nde. Douze avenues parallèles, dans le sens de la longueur, qui est de vingt-cinq kilomètres environ — elles figurent assez bien
11 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
11 du monde avant l’autre guerre, j’entends pour la longueur des bâtiments ». (Il est peu de villes américaines qui ne réussissent
12 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
12marches et contrôles épuisants, ramenant ainsi la longueur du voyage, pratiquement, à ce qu’elle était au bon vieux temps de Chr
13 1946, Lettres sur la bombe atomique. 18. La paix ou la mort
13mes se refuse à ces évidences. On nous ressasse à longueur de journée qu’elle « n’est pas prête pour un gouvernement mondial ».
14 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
14nde. Douze avenues parallèles, dans le sens de la longueur, qui est de vingt-cinq kilomètres environ — elles figurent assez bien
15 du monde avant l’autre guerre, j’entends pour la longueur des bâtiments. » (Il est peu de villes américaines qui ne réussissent
15 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
16marches et contrôles épuisants, ramenant ainsi la longueur du voyage, pratiquement, à ce qu’elle était au bon vieux temps de Chr
16 1946, Combat, articles (1946–1950). Post-scriptum (24 mai 1946)
17suré. Le contrôle de la Bombe, que l’on discute à longueur de colonne, dans toute la presse, est la plus belle absurdité de l’Hi
17 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
18mes se refuse à ces évidences. On nous ressasse à longueur de journée qu’elle « n’est pas prête pour un gouvernement mondial ».
18 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
19’un très bon journal ? Ce réglage parfait sur les longueurs d’ondes les plus faciles à capter n’empêche-t-il pas certaines intona
19 1948, Suite neuchâteloise. I
20[p. 9] I On se trompe en croyant qu’un voyageur à longueur de chemin perd sa patrie : c’est souvent elle qu’il découvre le mieux
20 1948, Suite neuchâteloise. II
21t ai-je donc fait par mégarde, qui m’accorde à la longueur [p. 19] d’ondes d’un passé, d’un avenir toujours présents ? Proust a
21 1948, Suite neuchâteloise. V
22ière…   On se trompe en croyant qu’un voyageur, à longueur de chemin, perd ses ancêtres : c’est eux parfois qu’il s’en va visite
22 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
23us verrez que nos amers masochistes, calomniant à longueur de journée l’Occident (qui semble aimer cela) feraient mieux d’aller
23 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
24ouper le corps en deux moitiés dans le sens de la longueur. Et entre ces deux moitiés sectionnées depuis la tête jusqu’au sexe,
24 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
25 Cathay. Il se trompe également d’un quart sur la longueur d’un degré, et n’en compte que 78 pour la distance entre Lisbonne et
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
26ryphes ou de discours) défient la citation par la longueur des phrases et le désordonné de la présentation. Voici tout de même u
26 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
27sent et se traversent sans fusion ni mélange, les longueurs d’onde étant nettement distinctes. Et s’il y a contamination, ce n’es
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
28ze ; il est pavé dans la plus grande partie de sa longueur en quartiers de granit, et semble être un ruban jeté négligemment sur
28 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
29rté… Eh bien, lisez nos quotidiens : on y parle à longueur d’éditoriaux de la surchauffe et du manque de main-d’œuvre, de la pol
29 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
30sent et se traversent sans fusion ni mélange, les longueurs d’onde étant nettement distinctes. Et s’il y a contamination, ce n’es
30 1970, Le Cheminement des esprits. Préface. Cheminements
31et c’est le domaine par excellence où patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. ⁂ Un dernier sens du mot, d
31 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
32se suffit à m’assurer que nous sommes sur la même longueur d’onde.) Puis, le livre paru, 25 mars 1939, nouvelle lettre : [p. 3
32 1984, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Philosophie et énergie nucléaire : une mise au point (28 juin 1984)
33aut n’avoir rien lu de moi pour oser le répéter à longueur de colonnes. Est-il pensable qu’une cause défendue par de tels procéd