1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Almanach 1925 (septembre 1925)
1162] Almanach 1925 (septembre 1925) g En 1886, lors de sa fondation, la nouvelle maison d’édition Fischer passait pour « la
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
2pratique lui répugne encore ? Il s’en rend compte lors de sa première visite aux bas-fonds : Eiichi était partagé entre deux d
3 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
3cte ? Je me souviens d’avoir été vivement frappé, lors de ma première rencontre avec Dandieu, par l’apparente contradiction ent
4 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
4 plus en plus la cour, et qui finit par triompher lors de la révocation de l’Édit de Nantes. Mais alors cette révocation n’appa
5 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
55) m Un conflit religieux « déchire » la France lors de l’avènement de Henri IV. Ainsi parlent nos manuels. Car selon les man
6 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
6 d’Augustin. (Importante réserve indiquée en 1689 lors de la condamnation des jansénistes.) Puis les doctrines des théologiens,
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
7eurs qui s’est tenu à Paris, et bien ! citoyens ! lors de ce Congrès, il a été stipulé qu’à l’avenir… » La fin de la phrase [p.
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
8mmerce important de produits soyeux manufacturés. Lors de la dédicace du nouveau temple, en 1822, quinze mille protestants acco
9 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
9teurs qui s’est tenu à Paris. Eh bien ! citoyens, lors de ce Congrès, il a été stipulé qu’à l’avenir… » La fin de la phrase éta
10 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
10oit. La descente s’était opérée sans trop de mal, lors de notre arrivée. Mais nous n’avions pas prévu la remontée ! Épuisés par
11 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
11 : cette nécessité sera plus pressante que jamais lors de la Révolution de demain. Il résulte de là que les hommes en lesquels
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
12 paraît rapprocher nos amants, bien au contraire. Lors de leur première rencontre, ils n’ont que des rapports de politesse conv
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
13suffit de rappeler que les Cathares promettaient, lors de l’initiation, de ne jamais trahir leur foi, et cela quelle que fût la
14 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
14 le simple message qu’il transmettra aux députés, lors de la fameuse Diète de Stans, sauvera la situation in extremis. Il n’aur
15 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
15ommunes italiennes qui donne l’impulsion décisive lors de la fondation des premières ligues, dans les Grisons et au Tessin, dès
16 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
16s langues. Si les hommes ne se sont plus entendus lors de la construction de ce premier gratte-ciel, c’est que l’entreprise éta
17 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le savant et le général (8 novembre 1945)
17 n’ont pas changé davantage qu’elles ne le firent lors de l’invention de la poudre. Mais trois colonnes plus loin, sur la même
18 1946, Lettres sur la bombe atomique. 6. Le savant et le général
18 n’ont pas changé davantage qu’elles ne le firent lors de l’invention de la poudre. Mais trois colonnes plus loin, sur la même
19 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
19ne sont pas davantage comparables. On l’a bien vu lors de la Conférence des Seize. L’URSS s’oppose à toute tentative d’unir les
20 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
20le rang, et l’union fédérale a marqué un progrès. Lors de la dernière crise grave, la guerre civile de 1847 opposant catholique
21 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
21re européen de la culture (documents de La Haye) Lors de la séance plénière du Congrès de l’Europe consacrée aux problèmes de
22 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
22t le problème de l’influence américaine. [p. 69] Lors de la séance de clôture de « L’Œuvre du xxe siècle », à Paris, André Ma
23 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
23luence américaine. L’Amérique, fille de l’Europe Lors de la séance de clôture de « L’Œuvre du xxe siècle », à Paris, André Ma
24 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
24s civiques dont on put mesurer toute l’importance lors de la Révolution française : le grand courant libéral qui entraîna la Co
25 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
25 doute une bonne fée, écrit André Siegfried, qui, lors de sa naissance a dit à ce pays : Tu n’auras pas de houille. Elle lui ép
26e et de l’industrie (proclamée en 1874 seulement, lors de la révision de la Constitution). Leurs chefs, secrétaires et porte-pa
26 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
27n de préserver l’alliance. La neutralité affirmée lors de la paix de Westphalie, en 1648, n’est pas absolument la même que cell
28e Vienne en 1815, déclaration de Londres en 1920, lors de l’entrée de la Suisse dans la Société des Nations.) Et l’on comprend
27 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
29 jouir de sa vie de garçon. Il a des mots atroces lors de leur séparation : « Elle me demanda : Ne veux-tu donc jamais te marie
28 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
30s déclarations, formulant son propre jugement. Et lors de la séance finale au Capitole, il se leva pour lire un magistral disco
29 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
31nceptions de l’homme. En apparence, il ne s’agit, lors de Nicée, que d’un iota 18 , en réalité, de la définition de la personne
30 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour les grands festivals de musique l’Europe est faite ! (octobre 1955)
32 des festivals membres ont déjà conclu sur place, lors de l’Assemblée générale, des arrangements en vue d’échanger certaines de
31 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Prix européen de littérature n’a pas été donné en 1956 (juin-juillet 1956)
33s et déjà soumise à la Communauté qui en décidera lors de sa prochaine assemblée générale, cet automne. p. 15 ae. « Le Pri
32 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
34ul guide. [p. 47] « C’est par la foi qu’Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en hé
33 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
35 de l’homme. [p. 60] En apparence, il ne s’agit, lors de Nicée, que d’un iota 23 , en réalité, de la définition de la personn
34 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
36e n’est pas devenue membre du Conseil de l’Europe lors de la création de cet organisme, craignant d’être entraînée dans une pol
35 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
37un discours prononcé le 30 juin 1958, à Lausanne, lors de la séance solennelle d’ouverture du congrès de l’Union internationale
36 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
38 jouir de sa vie de garçon. Il a des mots atroces lors de leur séparation : « Elle me demanda : « Ne veux-tu donc jamais te » m
37 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
39la Guerre, & le Païs qui sera conquis sur lui lors de la suspension d’armes, demeurera pour toujours séparé de son État… [
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
40 les princes à des conciles, a réglé la préséance lors de ces conciles et que ceux-ci, au nom du Christ, ont déclaré la guerre
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
41que dont elles étaient issues, qui se trouvaient, lors de la prise de possession du pays, à peu près dans la même situation, l’
42a même rage dévastatrice dont elles firent preuve lors de leur conquête rendit semblables les uns aux autres les pays qui en fu
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
43it chaudement soutenu le jeune philologue prodige lors de ses premiers cours à Bâle, mais il a poliment écarté les avances path
44 est loin d’être agréable ; et de temps en temps, lors de mes rêveries, je vois ces gaillards presque en chair et en os et je v
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
45« Imperium » et de l’« Ecclesia ». Il prend corps lors de la dislocation de l’unité créée par Charlemagne, avec le partage de V
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
46e indispensable. … Malgré la brève ivresse causée lors de la Renaissance par la découverte des lettres grecques, le génie de la
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
47 complices ? Dans un discours prononcé à Lausanne lors de la Conférence européenne de la Culture (1949), Carlo Schmid ramène to
44 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
48uit cents délégués qui l’adoptent par acclamation lors de la séance finale : Message aux Européens 326 L’Europe est menacé
45 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
49département de musique. (Il a dirigé le Roi David lors de sa création à Mézière, puis Nicolas de Flüe pendant la guerre à New Y
46 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux mille volumes sur l’Europe (février 1963)
50aideront les libraires à composer leurs vitrines, lors de la Semaine européenne du livre qui se prépare, sur notre initiative,
47 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
51s intérêts d’autres pays en conflit, bons offices lors de la guerre d’Algérie, permettant les accords d’Évian). Il n’est donc p
52flits européens et celles de la diplomatie suisse lors de la guerre d’Algérie, l’existence d’une Europe unie serait peut-être c
48 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
53t vaincu mais par la seule ténacité des Genevois, lors de la fameuse tentative d’escalade de 1602. En 1713, les trois Waldstätt
49 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
54r, recruté à Lucerne, sauva Charles IX et sa cour lors de la retraite de Meaux (1567), et cela valut à tout héritier mâle des P
50 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
55 Restauration, au sein de la Confédération. 47 Lors de la Diète de 1832, un grand débat s’institua sur la nécessité d’élabor
51 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
56 doute une bonne fée, écrit André Siegfried, qui, lors de la naissance, a dit à ce pays : Tu n’auras pas de houille. Elle lui é
57e et de l’industrie (proclamée en 1874 seulement, lors de la révision de la Constitution). Leurs chefs, secrétaires et porte-pa
52 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
58s intérêts d’autres pays en conflit, bons offices lors de la guerre d’Algérie, [p. 288] permettant les accords d’Évian). Il n’e
59flits européens et celles de la diplomatie suisse lors de la guerre d’Algérie, l’existence d’une Europe unie serait peut-être c
53 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
60 qu’un Guillaume Tell ait existé, historiquement, lors de la formation de la Suisse primitive. Chacun connaît la légende du tur
54 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
61s elle ne peut rien faire de plus. On l’a bien vu lors de la première guerre de Suez… (Droits de faire la guerre ou la paix réd
55 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
62n du discours de présentation du Rapport général, lors de la séance inaugurale du 8 décembre 1949. p. 16 3. Rappelons que
56 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
63 l’Europe Discours prononcé au Capitole de Rome, lors de la séance de clôture de la Table Ronde organisée par le Conseil de l’
57 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
64qué en Europe, il y a cent ou cent cinquante ans, lors de l’apparition du machinisme et de sa difficile adaptation à vos mœurs
58 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
65e, avec des résultats plus qu’honorables. [p. 9] Lors de la Conférence européenne de la culture (Lausanne, 1949), nous nous vo
59 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
66 mesure d’union n’est plus qu’un mythe. On l’a vu lors de la guerre de Suez : un froncement de sourcils du président américain
60 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
67ondrait aujourd’hui un Pacte fédéral européen. 2. Lors de la Nuit du 4 août 1789, les députés ayant confondu « privilèges » et
61 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
68eau jour inciter à nous laisser nous débrouiller. Lors de l’annonce du projet d’élection au suffrage universel du Parlement eur
62 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
69ntation européenne des régions frontalières 25 . Lors de ces rencontres, désormais régulières, les délégués des Régions en for
63 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
70out ce que nous pouvions espérer, il y a dix ans, lors de l’échec du referendum gaullien. [p. 106] Rappelons d’abord que l’All
64 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
71l et qui allait prendre sa forme la plus radicale lors de la substitution de l’État au Roi en 1793, est expressément dénoncé co
65 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
72e Vive la Nation clamé par les troupes françaises lors de la canonnade de Valmy n’avait pas plus de contenu objectif que le cri
66 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
73réparer pour une autre année ! Je crois bien que, lors de ce débat, de l’exposé de Nivat et des réponses que nos deux délégués
67 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
74housiastes, et l’on finit par se mettre d’accord, lors de la dernière séance à laquelle j’assistai, pour rédiger un Serment, de
68 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
75is de Rougemont y présente le Rapport culturel et lors de la séance de clôture lit le Message aux Européens qu’il a été chargé