1 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
1 lendemain de la guerre, ont trop souvent crié au loup, par goût des atmosphères tragiques. Littérature et mauvais caractère
2 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
2ouve aujourd’hui justifié d’accueillir leurs « au loup ! » avec un scepticisme réaliste. L’intelligentsia citadine s’est mis
3 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
3e l’homme fait à son image. Or, si l’homme est un loup pour l’homme, que seront pour lui ses créatures divinisées ! Les dieu
4 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
4 lendemain de la guerre, ont trop souvent crié au loup, par goût des atmosphères tragiques. Littérature et mauvais caractère
5 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
5 que l’homme s’arrête de penser, et crie avec les loups. Le « réalisme » ainsi conçu et certaine naïveté primaire n’auraient-
6 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
6le beauté : Lequel nous vaudra donc mieux, qu’un loup dévore notre charogne ou que des citoyens en repaissent leurs yeux et
7 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
7r ce qu’elle défend, dans une ligue de brebis, de loups et de bergers provisoirement réconciliés par la panique. Leur masse,
8, et la houlette de Léon Blum n’empêchera pas les loups de dévorer les brebis. Mais dira-t-on, le Populaire n’a-t-il pas prop
8 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
9utant se taire si l’on ne veut pas crier avec les loups 89 dans les meetings politiques. » Cette objection repose sur une cr
9 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sur l’esprit incarné (février 1936)
10as de faire le jeu des clercs qui crient avec les loups, et de trahir de la sorte doublement, étant admis toutefois que la mi
10 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au dossier d’une vieille querelle (novembre 1937)
11r selon les usages du forum, et de crier avec les loups. « Préservant » ainsi la raison, autant que leur sécurité. On trouve
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
12es du pays sont courtois », et c’est aussi « Dame Louve, qui m’a si bien conquis, que, par Dieu et ma foi ! ses doux ris rest
13comtés sont notoirement cathares ; et que cette « Louve » est la comtesse Stéphanie, dite la [p. 91] Loba, qui fait partie du
12 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
14u, ce qui est humain, mais encore l’agneau… et le loup, ce qui est moins impartial qu’il ne semble. Ne commettons plus l’imp
13 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
15 va montrer patte blanche, comme le grand méchant loup dans le conte du Chaperon Rouge, alors qu’il fera voir ses cornes et
14 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
16 ne le croirait pas à les voir. Curieux trio : un loup déguisé en mouton et deux moutons vêtus de leur vraie peau. Mais rien
15 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
17irait pas, à les voir. Curieux trio : [p. 230] un loup déguisé en mouton et deux moutons vêtus de leur vraie peau. Mais rien
16 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
18’on nomme les Trois Grands. Ils se composent d’un loup déguisé en mouton et de deux moutons vêtus de leur vraie peau. C’est
17 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
19e moral des cadres. Voilà pourquoi, si je crie au loup ! le colonel me traite d’élément de désordre, et pense que l’argument
18 1946, Combat, articles (1946–1950). Paralysie des hommes d’État (21 mai 1946)
20’on nomme les Trois Grands. Ils se composent d’un loup déguisé en mouton et de deux moutons vêtus de leur vraie peau. C’est
19 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Noël à New York (décembre 1946)
21ne le croirait pas, à les voir. Curieux trio : un loup déguisé en mouton et deux moutons vêtus de leur vraie peau. Mais rien
20 1947, Le Figaro, articles (1939–1953). Le droit d’opposition (3 avril 1947)
22 parole. Si elle ne consiste qu’à hurler avec les loups, à réciter les slogans officiels, elle est vide. La libération de la
21 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
23ironiques des saboteurs — moutons criant avec les loups, nigauds et paresseux dont l’inertie écrase la paix, prépare la guerr
22 1951, Preuves, articles (1951–1968). Neutralité et neutralisme (mai 1951)
24trerai ce point par une petite fable. Imaginez un loup, un agneau, et un berger. L’agneau décide de rester neutre entre le l
25berger. L’agneau décide de rester neutre entre le loup qui menace et le berger qui le protège. Je le comprends fort bien. Il
26Je le comprends fort bien. Il espère ainsi que le loup au lieu de le manger s’occupera d’abord du berger, ou bien que le ber
27ord du berger, ou bien que le berger attaquera le loup : cela gagnera du temps pour l’agneau, qui se sent encore trop faible
28jectif ! Voyons les deux côtés de la question. Ce loup ne pense pas à mal, il a grand faim, il a beaucoup lu Marx, et il est
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
29écision ne doit pas arriver par derrière à pas de loup : le tout doit avoir lieu simultanément. » Suivent cent pages au cour
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.4. « Têtes de Turcs »
30niques ; cela vaut également pour les chiens, les loups et les autres animaux, quoique ceux de l’Afrique semblent avoir plus
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
31’entre les éléphants et les rhinocéros, entre les loups et les chiens. Les Animaux carnassiers se déchireront toujours à la p
26 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
32écision ne doit pas arriver par-derrière à pas de loup : le tout doit avoir lieu simultanément. Suivent cent pages au cours
27 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
33er, expliquais-je, ce n’est pas murmurer avec les loups, comme je le reprochais à André Gide, du temps qu’il se laissait prod
28 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
34a faim, de la peur, du froid, de la foudre et des loups, une partie de l’humanité — l’occidentale — se met à créer ce qu’elle
29 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). C.J.B. l’Européen, 1891-1974 (printemps 1974)
35grand chasseur de chamois au Tyrol, et parfois de loup en Pologne, mais il était aussi le meilleur prosateur de son pays : i