1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1ns la musique. Je n’aime pas les jeunes Doktors à lunettes, en costume de bain, qui pagayent vigoureusement, les dents serrées.
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
2 passe… Mais le poète referme son livre, plie ses lunettes, baise la main de la maîtresse de maison qui lui offre son bras et l’
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
3ns la musique. Je n’aime pas les jeunes Doktors à lunettes, en costume de bain, qui pagayent vigoureusement, les dents serrées.
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
4vont flairer sa marque, méprisant les occupants à lunettes. Viennent deux filles sans chapeau qui se promènent pour montrer leur
5re Reinecke ferme son magazine d’un coup, ôte ses lunettes, me regarde avec des yeux écarquillés. « Maintenant, dit-il (et l’on
5 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
6de lui, qui sourit parfois doucement derrière ses lunettes d’écaille. C’est lui qui juge, ayant pesé son acte. Les autres appliq
6 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
7tif, le regard froid et « objectif », teint pâle, lunettes, une lourdeur dans le bas du visage 10 . Avant 1933, on ne le recevai
7 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). La guerre est morte (5 septembre 1945)
8f des généraux, au bénéfice des « intellectuels à lunettes ». La bravoure, la prestance, la discipline aveugle, les grands coups
8 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
9ites et il dit ce qu’il y avait à dire. L’homme à lunettes est sûr que tout ira bien, votre plan lui paraît « fascinant » et les
9 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
10 à copier. Il me cherche du regard par dessus ses lunettes. Il tient une liasse de documents, les feuillette rapidement, comme s
10 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
11 fortune ! J’essaye de me la représenter avec ses lunettes noires, sa visière verte, et le chalumeau à la main, mais je ne vois
12 penchent sur leurs géraniums, elles ajustent des lunettes noires… Quelques jeunes gens viennent boire un verre, le soir. Un vio
11 1946, Lettres sur la bombe atomique. 2. La guerre est morte
13f des généraux, au bénéfice des « intellectuels à lunettes ». La bravoure, la prestance, la discipline aveugle, les grands coups
12 1946, Lettres sur la bombe atomique. 5. Ni secret, ni défense
14r leurs petites discussions. M. Truman ajuste ses lunettes et veille sur son « dépôt sacré ». Le monde n’a pas de gouvernement.
13 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
15 font qu’appliquer les formules d’intellectuels à lunettes. Tels sont les faits, ma chère, et peu importe à l’argument que je dé
14 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
16 penchent sur leurs géraniums, elles ajustent des lunettes noires... Quelques jeunes gens viennent boire un verre, le soir. Un v
15 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
17urs sont aussi, et souvent, de vieux cornichons à lunettes, aux lèvres minces, sachant compter leurs sous et damner les buveurs
16 1946, Combat, articles (1946–1950). Ni secret ni défense (19-20 mai 1946)
18r leurs petites discussions. M. Truman ajuste ses lunettes et veille sur son « dépôt sacré ». Le monde n’a pas de gouvernement.
17 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
19 penchent sur leurs géraniums, elles ajustent des lunettes noires… Quelques jeunes gens viennent boire un verre, le soir. Un vio
18 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
20je lui ai dit que mon cygne n’avait pas besoin de lunettes. Le mari. Vous auriez pu lui faire observer que votre Léda n’existe
19 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
21avec son parapluie mal fermé sous le bras, et des lunettes bourrues au-dessus du sourire de la plus fervente ironie ? Qu’est-ce
20 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
22urs sont aussi, et souvent, de vieux cornichons à lunettes, aux lèvres minces, sachant compter leurs sous et damner les buveurs
21 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
23x anarchiste italien, des ministres allemands aux lunettes sans bord… Mais pourquoi cet immense applaudissement ? « L’Europe, vi
22 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
24d’Interlaken la Jungfrau et peut-être suivi, à la lunette, la marche audacieuse et prudente sur les glaciers d’une caravane d’e
23 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
25x anarchiste italien, des ministres allemands aux lunettes sans bord… Mais pourquoi cet immense applaudissement ? “L’Europe, vie