1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Drieu la Rochelle, La Suite dans les idées (mai 1927)
1osent ce livre sont bien mauvais, à côté d’autres magnifiquement jetés. Mais cette imperfection, s’il ne peut encore s’en tirer, du mo
2 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Aragon, Traité du style (août 1928)
2 troupeau. C’est sans doute son rôle. Il le tient magnifiquement. Mais qu’on nous laisse chercher plus loin, dans ce silence où l’on a
3 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
3t qui demeure, c’est celui que Barth exprimait si magnifiquement dans une de ses réponses aux objections des humanistes : “Christ n’a
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
4tte de Minerve » — la conscience — dont Hegel dit magnifiquement qu’elle ne se met à voler qu’au crépuscule. Et peut-être sommes-nous
5 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
5nous. Ils représentent notre châtiment, comme l’a magnifiquement montré Nicolas Berdiaeff. Ce n’est pas à la méchanceté supposée d’un
6 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
6mort libératrice des liens terrestres : comme l’a magnifiquement montré Wagner. C’est cet Amour mystique, bientôt sécularisé et « prof
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
7 romantisme vient de roman… Le problème s’élargit magnifiquement — et mon cas empire d’autant. Je dirai mes raisons de persévérer, et
8que l’on vit davantage, plus dangereusement, plus magnifiquement. C’est que l’approche de la mort est l’aiguillon de la sensualité. El
8 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
9trois sources, la volonté titanique qui s’exprime magnifiquement dans le Prométhée. Si Goethe avait cédé à ces penchants que l’on peut
9 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Ce n’est pas au pied du mur… (juin-juillet 1956)
10ommencent par admirer le lac et le Mont-Blanc, si magnifiquement « mis en page » entre les hautes futaies, les pelouses et le ciel. Et
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
11ectuelle, de l’homme… c’est à la tradition juive, magnifiquement épanouie dans l’Évangile, que nous la devons. Les prophètes d’Israël,
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
12 le défi de l’Histoire en s’unissant : Héritiers magnifiquement privilégiés, les hommes d’Occident n’ont aucun motif de déserter leur