1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1ongtemps, si longtemps qu’elles ont fui. Avril et Mai et Juin sont lointains, Je ne suis plus rien, je n’aime plus vivre.
2ngues charmantes, jazz et clarinette, chansons de Mai. Les bateaux qui dérivent dans le voisinage se rapprochent, tournoyen
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Wilfred Chopard, Spicilège ironique (mai 1926)
3 [p. 661] Wilfred Chopard, Spicilège ironique (mai 1926) r Un léger flirt avec la muse, parce que c’est dimanche, parc
3 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Cécile-Claire Rivier, L’Athée (mai 1926)
4 [p. 661] Cécile-Claire Rivier, L’Athée (mai 1926) s C’est le récit de la découverte de Dieu par une jeune fille
4 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cocteau, Rappel à l’ordre (mai 1926)
5 [p. 661] Jean Cocteau, Rappel à l’ordre (mai 1926) t Sous ce titre, le plus étonnant peut-être qu’il ait trouvé,
5 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). René Crevel, Mon corps et moi (mai 1926)
6 [p. 662] René Crevel, Mon corps et moi (mai 1926) u Les témoignages ne manquent pas sur la détresse morale de l
6 1926, Articles divers (1924–1930). L’Atmosphère d’Aubonne : 22-25 mars 1926 (mai 1926)
7[p. 44] L’Atmosphère d’Aubonne : 22-25 mars 1926 (mai 1926) e Cette conférence s’ouvrit par une bise qu’on peut bien dire
7 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
8 [p. 144] Confession tendancieuse (mai 1926) f Écrire, pas plus que vivre, n’est de nos jours un art d’agr
8 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Lecache, Jacob (mai 1927)
9 [p. 689] Bernard Lecache, Jacob (mai 1927) ah Voici un livre dur et sans grâces, qui ne manque pas d’une
9 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). René Crevel, La Mort difficile (mai 1927)
10 [p. 690] René Crevel, La Mort difficile (mai 1927) ai Le jeu de tout dire est une des plus tragiques inventions
10 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Paul Éluard, Capitale de la douleur (mai 1927)
11 [p. 693] Paul Éluard, Capitale de la douleur (mai 1927) aj Nocturnes aux caresses coupantes comme certaines herbes. C
11 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Drieu la Rochelle, La Suite dans les idées (mai 1927)
12ierre Drieu la Rochelle, La Suite dans les idées (mai 1927) al « De quoi s’agit-il ? de détruire ou de rafistoler ? » Ent
12 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
13’un appel à la foi la plus haute.   [p. 137] 1er mai 1927. Mieux vaut pécher par ridicule que par scepticisme ; par excès
14es remarques — pas toutes — de novembre 1926.   2 mai 1927. « Nous avons dressé notre orgueilleuse raison à nous tromper su
13 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
15 [p. 180] Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927) m … et je jure par Mercure, dieu du commerce, qu’on m’a appr
14 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Conseils à la jeunesse (mai 1927)
16 [p. 186] Conseils à la jeunesse (mai 1927) n « On a reproché bien des choses aux romantiques : le goût d
15 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
17 [p. 1] Panorama de Budapest (23 mai 1929) b Passer de Vienne à Budapest, c’est, en six heures d’express
16 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
184] Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930) p 1. Un petit volume « lourd de pensée », comme disent bizarr
17 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
19 [p. 160] Les soirées du Brambilla-club (mai 1930) v Aux Albert Béguin en souvenir de l’ombrelle rouge de Versa
20ne petite ville de l’Allemagne du Sud, un soir de mai. Il y a dans les marronniers noirs des lampions et des touffes de gam
18 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
21 roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931) g M. Maurice Baring est entré dans l’intimité de milliers de
19 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kierkegaard (mai 1931)
22 [p. 351] Kierkegaard (mai 1931) h L’entrée de l’œuvre de Kierkegaard dans le monde intellectu
20 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
23ongtemps, si longtemps qu’elles ont fui. Avril et Mai et Juin sont lointains, Je ne suis plus rien, je n’aime plus vivre.
24ngues charmantes, jazz et clarinette, chansons de Mai. Les bateaux qui dérivent dans le voisinage se rapprochent, tournoien
21 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
25asseoir auprès d’un feu… — Mais non. [p. 137] 7 mai 1929 « J’ai mes brouillards et mon beau temps au dedans de moi », rem
26 dans le silence d’une mémoire bienheureuse. 21 mai 1929 Matinées végétales, depuis trois jours. Je me lève à 7 heures, r
27les dans l’espace. (Au poète de les nommer.) 22 mai 1929 (Après avoir relu ce que j’écrivais hier.) Il s’agirait, au fond
28, qui prennent leur temps. Parmi ces arbres. 26 mai 1929 Curieux comme ces lectures que les modernes ont fait passer pour
29 tout nous apparaît en relations concrètes.) 31 mai 1929 Personne n’a fabriqué autant de mots abstraits que les professeu
22 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
30 913] Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932) e L’ambiguïté, c’est du paradoxe détendu ; ou si l’on veut, c
23 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
31 [p. 10] Liberté ou chômage ? (mai 1933) a Nous entendions l’autre jour, en buvant un café sur le zinc
24 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
32 [p. 415] Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934) r Combien existe-t-il en France de personnes intelligentes ?
25 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
33lques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934) d On rêverait, parfois, d’un protocole d’introduction des gra
26 1934, Journal de Genève, articles (1926–1982). Sara Alelia (25 mai 1934)
34 [p. 1] Sara Alelia (25 mai 1934) c Il y a une chose au monde plus difficile à réussir qu’un be
27 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Procès, par Franz Kafka (mai 1934)
35 [p. 868] Le Procès, par Franz Kafka (mai 1934) p Je ne sais pas si le Procès est le chef-d’œuvre de Kafka, m
28 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
36 [p. 3] Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934) h Qu’un homme perde le sens de son destin particulier, il se
29 1935, Esprit, articles (1932–1962). Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935)
37 [p. 292] Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935) n Nous ne cesserons de protester ici contre la négligence et
30 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
38 [p. 152] Les trois temps de la Parole (mai 1935) i On sait avec quelle insistance Kierkegaard revient, dans to
31 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
39 [p. 159] Soirée chez Nicodème (mai 1935) j Et puis, je vous en supplie, que l’humour ne perde jamais
32 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
40 [p. 154] Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936) r Die Tiefe muss man verstecken. Wo ? An der Oberfläche.  (C
33 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
41 [p. 2] Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936) t 1. Personne n’aurait l’idée de poser cette question dans un
34 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
42aux qui y paissent » (Lettre à Guez de Balzac, 13 mai 1631). Ce n’est pas Descartes qui eût écrit ce Journal ! Mais nous, n
43 qui danse au-dessus de mon verre de vin blanc. Mai 1934 La mer est d’un vert-bleu crayeux, très froide encore. On ne peu
44nt des champs et des vignes sablonneuses. 14-16 mai 1934 Idée d’une littérature à venir. — Je lis le Goethe de Gundolf a
45temps trompée dans son « attente ardente » ! 21 mai 1934 Pêche aux crevettes. — Pendant les jours de grande marée, entre
46 raisonnable. C’est de plus en plus évident. 22 mai 1934 « C’est en notre vie seule que la nature vit. » (Coleridge). « 
47ue nous sommes sauvés. » (Romains 8, 20-24). 24 mai 1934 On dirait que l’homme n’est pas fait pour durer : la vie étale n
48ère Renaud, par exemple, qui s’est fait opérer en mai, d’un cancer au sein, vient parfois s’installer sur une chaise du jar
35 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
49rit d’obéissance, une absolue disponibilité.) 2 mai 1935 Politique et réalité. — Je sors d’une réunion populaire qui s’es
50u, dites-vous. Mais rien d’autre n’est vrai… 6 mai 1935 La mort et les cérémonies dans le Gard. La maison de Simard rec
51ts de voix nous ont plusieurs fois réveillés. 7 mai 1935 Alors, Madame Calixte, comment ça va-t-il, à côté ? — Elle dure,
52c’est pour monter « là-haut », pour s’aider ! 8 mai 1935 Il y a eu du bruit toute la nuit. Vers 2 heures, nous nous révei
53rivent, par petits groupes, parlant beaucoup. 9 mai 1935 Me voilà donc brouillé avec Simard. Après l’algarade d’hier mati
54ligieux. Et la colère de Simard en témoigne. 15 mai 1935 Comme l’année dernière, à la même date je crois, me voici au bou
55arraisonner les féodaux d’industrie du pays. 18 mai 1935 « Communautés ». — On en parle beaucoup en France, depuis quelqu
36 1937, Esprit, articles (1932–1962). Retour de Nietzsche (mai 1937)
56 [p. 313] Retour de Nietzsche (mai 1937) af Après la vague kierkegaardienne, qui marque un léger retra
37 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
57, les fascistes doivent être de drôles de gens. 6 mai La mort et les cérémonies dans le Gard La maison de Simard recèle u
58oix nous ont plusieurs fois réveillés. [p. 384] 7 mai — Alors, Madame Calixte, comment ça va-t-il, à côté ? — Elle dure, el
59e c’est pour monter « là-haut », pour s’aider ! 8 mai Il y a eu du bruit toute la nuit. Vers 2 heures, nous nous réveillons
60par petits groupes, parlant beaucoup. [p. 385] 9 mai Me voilà brouillé avec Simard. Après l’algarade d’hier matin, je ne m
61religieux. Et la colère de Simard en témoigne. 15 mai Comme l’année dernière, à la même date je crois, me voici au bout de
38 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
62 au-dessus de mon verre de vin blanc. [p. 81]   Mai La mer est d’un vert bleu crayeux, très froide encore. On ne peut guè
63vient des champs et des vignes sablonneuses.   21 mai Pendant les jours de grande marée, entre deux flux, d’immenses platea
64tte en moi, toute machinale et tout obscure.   24 mai On dirait que l’homme n’est pas fait pour durer : la vie étale nous e
39 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
65 [p. 42] L’autorité assure les libertés (mai 1937) ac Si l’hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu
40 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
66romesses. Qu’opposeraient-ils à Rosenberg ? 1er mai 1936 En l’honneur de la fête du travail, le journal du Parti publie u
67t pour penser. Programme communiste atténué. 10 mai 1936 Au café avec mes étudiants. Je les interroge sur leurs expérienc
41 1938, Esprit, articles (1932–1962). Revue des revues (septembre 1938)
68 que nous appelons ici depuis nos débuts.   NRF (mai). — Notes et quatrains de Jean Wahl. À retenir cette petite charade :
42 1938, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Caquets d’une vieille poule noire (août 1938)
69ethe. La poule couve, la poule couve toujours. 14 mai, 16 mai, 21 mai, rien, toujours rien. M. de Rougemont cite Spinoza —
70 poule couve, la poule couve toujours. 14 mai, 16 mai, 21 mai, rien, toujours rien. M. de Rougemont cite Spinoza — mais il
71ouve, la poule couve toujours. 14 mai, 16 mai, 21 mai, rien, toujours rien. M. de Rougemont cite Spinoza — mais il est inqu
72pinoza — mais il est inquiet : dans la nuit du 21 mai, n’y tenant plus, il retourne au poulailler, dérange la poule, aperço
43 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
73 profane et célèbre le jour de l’an et le premier mai en offrant une couronne et une chanson à sa fiancée, la Sagesse étern
44 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
74le. Donné l’an 1174, le troisième des calendes de mai, indiction VII. 2. À rapprocher du mariage blanc de Tristan : Jugeme
45 1939, Esprit, articles (1932–1962). D’une critique stérile (mai 1939)
75 [p. 264] D’une critique stérile (mai 1939) ar Dans un certain sens, et aujourd’hui, nul n’est plus mal p
46 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). Neutralité (3 mai 1940)
76 [p. 1] Neutralité (3 mai 1940) e M. Denis de Rougemont a eu l’aimable pensée de nous commu
47 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Hommage à C. F. Ramuz (mai 1940)
77 [p. 697] Hommage à C. F. Ramuz (mai 1940) as Le plus intéressant dans un recueil de mélanges ou d’homma
48 1940, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Erreurs sur l’Allemagne (1er mai 1940)
78 [p. 1] Erreurs sur l’Allemagne (1er mai 1940) a Les journaux, les revues et les livres nous apportent chaqu
49 1944, Les Personnes du drame. Note de l’auteur
79 l’auteur Ce livre allait être mis sous presse en mai 1940, lorsque se déclencha la Bataille de France. Le manuscrit et la
50 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
80ardeurs montées jusqu’à la haine ? En Suisse, 2 mai 1939 Combien oseraient avouer que cette menace leur rend enfin le goû
81aines, ou même ils ne les connaîtront jamais… 6 mai 1939 Ce ne sont pas ceux qui la feront qui peuvent avoir peur de la g
82me importance. [p. 20] La Celle-Saint-Cloud, 12 mai 1939 Quatrième changement de domicile depuis le début de cette année.
83asque à gaz ! C’était pourtant l’heure H ! » 14 mai 1939 La grande ville traversée dans la fatigue d’un soir pluvieux, Pa
84la paix, là où chacun livre son vrai combat. 17 mai 1939 Ce restaurant où j’achève de déjeuner — rive droite — est le typ
85t les voiles, du salut qui nous est promis ! 21 mai 1939 Promenade au Bois avec Victoria Ocampo que j’ai été prendre chez
86vant la solitude, avant la nuit de l’esprit. 24 mai 1939 Avant-hier, nous trouvâmes en rentrant une prodigieuse gerbe de
51 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
87tler au moment de la première crise polonaise, en mai 1939. Le Führer lui montra un album où il faisait coller chaque jour
88t d’heure, libre de toute censure préalable. 11 mai 1940 Nouvelle mobilisation générale. Il m’apparaît que notre section
89bien lourd pour ne contenir que des salades… 16 mai 1940, près de la frontière Rappelé à la troupe. Les hommes gonflés à
90 du ménisque. On me renvoie à Berne. [p. 67] 24 mai 1940 Écouté la radio. Opéra de Mozart. Et dans une seule bouffée, tou
52 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
91 Nicolas de Flue ne peut être joué avant avril ou mai. Et l’on m’écrit de Suisse pour me presser de rentrer. Mais là-bas, q
92 mourra, dans le printemps léger. ⁂ New York, 8 mai 1941, nuit Nicolas de Flue à Carnegie-Hall, la plus grande salle de
93musique d’Honegger. Salué pour lui. [p. 128] 15 mai 1941 Recette pour vivre de peu. — Je me souviens de ce sous-titre de
94at. Or je répugne à l’un autant qu’à l’autre… 9 mai 1941 Orage à Central-Park. J’étais devant le Zoo. Au-dessus d’une for
95ait à rien, violente, — américaine. [p. 129] 15 mai 1941 Terminé mon petit livre sur la Suisse. Il ne paraîtra qu’en octo
96ui adore mon pays et qui connaît le sien 7 . 28 mai 1941 Prendre une décision pour sa vie. Imaginer une solution quand il
53 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
97qu’ils vous ont eu, déjà. Et même pour rien. 10 mai 1942 Un job. — J’étais allé voir mes enfants à Long Island, le samed
98 retransmis de Londres par la BBC. [p. 163] Fin mai 1942 Échantillons. — Voici donc la section de langue française d’un
54 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
99nvoie dans leur usine les ouvriers spécialisés. Mai 1943 Propagande et style. — Depuis un an que je suis à l’OWI rédigea
55 1946, Lettres sur la bombe atomique. i. Les cochons en uniforme ou. Le nouveau déluge
100noncer une expérience sensationnelle : au mois de mai ou de juillet, deux ou trois bombes seraient jetées sur une flotte sa
56 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
101 3] Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946) n Faut-il « les » craindre ? Genève, 29 mai. Débarquant en
1021946) n Faut-il « les » craindre ? Genève, 29 mai. Débarquant en Europe après cinq ans d’absence, je n’y trouve plus d
57 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
103 [p. 3] Journal d’un retour (11-12 mai 1946) k Le voyage immobile Vers le milieu du xxe siècle, les homm
58 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946)
104 [p. 3] Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946) l Plus Suisse que nature Que la Suisse soit restée aussi sui
59 1946, Combat, articles (1946–1950). Ni secret ni défense (19-20 mai 1946)
105 [p. 1] Ni secret ni défense (19-20 mai 1946) a Les hommes d’État, les généraux et quelques vulgarisateurs
60 1946, Combat, articles (1946–1950). Paralysie des hommes d’État (21 mai 1946)
106 [p. 1] Paralysie des hommes d’État (21 mai 1946) b Notre monde du milieu du xxe siècle est gouverné par ceux
61 1946, Combat, articles (1946–1950). Tous démocrates (22 mai 1946)
107 [p. 1] Tous démocrates (22 mai 1946) c Je fus hier soir visiter un ami qui aime à se dire « un ana
62 1946, Combat, articles (1946–1950). Les cochons en uniforme ou le nouveau Déluge (23 mai 1946)
108 Les cochons en uniforme ou le nouveau Déluge (23 mai 1946) d Pendant l’hiver 1945-1946, le gouvernement américain fit an
109noncer une expérience sensationnelle : au mois de mai ou de juillet, une ou deux bombes seraient jetées sur une flotte de c
63 1946, Combat, articles (1946–1950). Post-scriptum (24 mai 1946)
110 [p. 1] Post-scriptum (24 mai 1946) e Un dernier mot. (Et dire que j’allais l’oublier !) La Bombe
64 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Une bureaucratie sans ronds-de-cuir (23 mai 1946)
111 [p. 3] Une bureaucratie sans ronds-de-cuir (23 mai 1946) f Dans le même numéro de magazine où l’on peut lire sous la p
65 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
112t, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946) f Monsieur, quel bon vent vous amène ? J’avais besoin de me r
66 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
113s, ni par esprit quasi sportif comme l’Américain, mai par une sorte de fatalisme inconscient. (Je ne parle pas du héros, ma
67 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
114néraux de l’Europe, convoqués à La Haye pour le 7 mai. Je ne puis anticiper sur les résolutions auxquelles aboutira ce cong
68 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
115pport culturel soumis au Congrès de La Haye (7-11 mai 1948) par le Comité international de coordination des mouvements pour
116 Résolution proposée au Congrès de l’Europe, le 9 mai 1948, par la commission culturelle Considérant que l’union européenne
69 1948, Combat, articles (1946–1950). Message aux Européens (14 mai 1948)
117 [p. 1] Message aux Européens (14 mai 1948) i L’Europe est menacée, l’Europe est divisée, et la plus grav
70 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
118 [p. 7] L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948) g Il y a l’utopie de l’Europe, et il y a l’aventure de l’Euro
119néraux de l’Europe, convoqués à La Haye pour le 7 mai. Où elle mène Je ne puis anticiper sur les résolutions auxquelles a
71 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
120ent socialiste pour les États-Unis d’Europe. Le 7 mai 1948, dans la Salle des Chevaliers du Parlement néerlandais, s’ouvrai
72 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
121 résultats aux vingt‑cinq États souverains. Le 15 mai, la Diète est saisie du projet, qu’elle adopte le 27 juin. Pendant le
73 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
122 résultats aux vingt-cinq États souverains. Le 15 mai, la Diète est saisie du projet, qu’elle adopte le 27 juin. Pendant le
74 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
123 résultats aux vingt-cinq États souverains. Le 15 mai, la Diète est saisie du projet, qu’elle adopte le 27 juin. Pendant le
75 1951, Preuves, articles (1951–1968). Neutralité et neutralisme (mai 1951)
124 [p. 20] Neutralité et neutralisme (mai 1951) b Nous sommes contre toute espèce de totalitarisme, pour une
76 1951, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Extrait du discours prononcé par Denis de Rougemont à l’inauguration du Centre (mai 1951)
125ar Denis de Rougemont à l’inauguration du Centre (mai 1951) a Notre programme n’est pas systématique, et il n’est pas non
77 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
126du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952) d Plus nombreux qu’ils ne voudraient le croire sont ceux qui
78 1952, Réforme, articles (1946–1980). Après l’Œuvre du xxe siècle (14 juin 1952)
127’œuvre des arts modernes, qui a rempli ce mois de mai de Paris, a témoigné, a protesté pour la valeur créatrice de la liber
79 1953, Journal de Genève, articles (1926–1982). Aller et retour (21 mai 1953)
128 [p. 1] Aller et retour (21 mai 1953) s Parmi toutes les raisons de faire l’Europe, économiques, mi
80 1954, Preuves, articles (1951–1968). Il n’y a pas de « musique moderne » (juillet 1954)
129is peut-être sommes-nous sur le seuil. Au mois de mai 1952, L’Œuvre du xxe siècle a donné à Paris plus de cent symphonies,
81 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
130 [p. 1] Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954) r Notre Courrier, depuis des moi
131ation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954) r Notre Courrier, depuis des mois, s’est tu. Les lettres d’ab
82 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
132[p. 33] Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954) s 1. Peut-on fédérer des États souverains ? Parmi les fédéra
83 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
133Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955) q S’il fallait définir l’Occident par ses maladies spécifique
84 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À pied d’œuvre (avril-mai 1956)
134’éducateurs, qui s’est tenue à Genève du 18 au 20 mai 1953, et dont est né le Bureau européen de l’éducation populaire, rat
85 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
135 [p. 57] Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957) ab Tout ce qui précède 64 a consisté, en somme, dans une app
86 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
136ans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957) al En lançant une enquête à travers toute l’Europe, l’Associa
87 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la fabrication des nouvelles et des faits (février 1958)
137se. Ainsi, Montreux ne devint pas un « fait ». En mai 1948 s’ouvre à La Haye le premier Congrès de l’Europe. Seize premiers
88 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
138 [p. 48] Sur un centre qui doit être partout (mai 1958) an Capitale de l’Europe Voilà qui accroche. Si ce n’est de v
89 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
139rencontres de Reims et de Genève (octobre 1952 et mai 1953), finit par naître le Bureau européen de l’éducation populaire,
90 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pool européen d’éditeurs (février 1958)
140s (février 1958) ap Communiqué de presse du 27 mai 1957 Genève. — Sous le patronage du Centre européen de la culture, un
141nfeld & Nicolson), s’est réuni à Genève le 25 mai et a décidé de constituer une Association ayant pour but notamment de
142 dans ses grandes lignes. Une deuxième réunion en mai 1957 groupait déjà les directeurs de quatre importantes maisons d’édi
91 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
143relle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958) aq E = mc2 L’Europe physique tient peu de place sur notre g
92 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
144 [p. 35] Un essai de synthèse (mai 1958) ar Les méthodes que l’on vient d’exposer as sont difficileme
93 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959)
145 [p. 76] Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959) au Laissant de côté le problème de l’estimation quantitative
94 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.5. Les étymologies
146tuel de fertilité au cours duquel la guirlande de Mai d’Europe était portée en procession. Quant à la séduction d’Europe pa
95 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.1. La Révolution Française et l’Europe
147rre l’a dit en une phrase dans son discours du 15 mai 1790 à l’Assemblée nationale : Il est de l’intérêt des nations de p
96 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
148 une préface à l’édition de son texte, datée du 8 mai 1887, il réitère sa thèse fondamentale : L’homme n’appartient ni à s
97 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
149n régime d’union fédérale européenne, daté du 1er mai 1930 et présenté à la Société des Nations en septembre de la même ann
150dans une ville d’Europe les 31 mars, 29 avril, 20 mai, 6 et 7 juillet. Ils ont élaboré le projet de déclaration ci-dessous
151Congrès de l’Europe, qui se réunit à La Haye le 7 mai 1948. Le document que nous citons, discuté phrase à phrase, jusqu’à l
152nsi le Général de Gaulle, dans son discours du 31 mai 1960 : Sans doute faut-il que les nations qui s’associent ne cessent
98 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
153lectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961) ay Alternative ou alternance ? L’antinomie Don Juan-Tristan,
99 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
154uvernement de Londres. Et subitement, à la fin de mai, Retinger se vit privé de toute liberté de mouvements par un mal qui
155lé à Moscou. Mais Retinger suivait son idée. Le 8 mai 1946, il inaugura sa campagne par une conférence à Chatham House inti
156ès sur l’unité européenne, qui allait se tenir en mai. C’était peu clair, Rappard restait sceptique. Retinger lui offrit al
157 Congrès de l’Europe, qui s’ouvrit à La Haye le 7 mai 1948 fut l’œuvre personnelle de Retinger, et peut-être le couronnemen
158du Traité instituant le Conseil de l’Europe, le 5 mai 1949. En neuf mois de travail fiévreux, de voyages continuels, d’inte
100 1962, Les Chances de l’Europe. Avertissement
159’invitant à occuper, les quatre jeudis du mois de mai cette chaire comparable à plus d’un égard au « siège périlleux » dont