1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Conseils à la jeunesse (mai 1927)
1 l’égoïsme, le mépris de la réalité, l’exaltation maladive de l’imagination et de la sensibilité, l’atrophie du sens critique so
2 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
2nture, ou le plaisir. Cette ardeur est évidemment maladive. L’homme sain ne s’excite pas sur l’idée de sécurité. Il demande un p
3 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
3nture, ou le plaisir. Cette ardeur est évidemment maladive. L’homme sain ne s’excite pas sur l’idée de sécurité. Il demande un p
4 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
4noble et tragique, parfois aussi d’une turbulence maladive, la situation typique de l’éthos du bourgeois : l’isolation. Ses tent
5 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
5prit. Ajoutons que c’est une résistance anormale, maladive et qui appelle une action curative anormale elle aussi, en un certain
6 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
6f cas d’ascétisme farouche, — ou de surproduction maladive. Praticable mais néfaste : les livres ne payant pas, il faudra faire
7 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
7l s’agissait. Or, prenons-y garde : cette passion maladive pour les choses « simples », elle tend à supprimer toute possibilité
8 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
8et son ombre Deux vies dénuées. Deux célibataires maladifs, chastes sans vœux, frustrés de toute tendresse quotidienne, souffran
9 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
9et son ombre Deux vies dénuées. Deux célibataires maladifs, chastes sans vœux, frustrés de toute tendresse quotidienne, souffran