1 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
1ailleurs, sachons le reconnaître, il y a moins de malice que de paresse dans les jugements du public, et moins d’incompréhensi
2 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
2is si longtemps. Livrons-nous plutôt à une petite malice dont l’idée me vient à la vue de cette vendeuse de fleurs. C’était la
3 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cassou, La Clef des songes (août 1929)
3tent… C’est un dévergondage sentimental, plein de malices et d’envies de pleurer. Quel dommage qu’il s’égare parfois dans les m
4 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Souvenirs d’enfance et de jeunesse, par Philippe Godet (avril 1929)
4is bourgeois ! », l’on peut se permettre quelques malices, quelques jeux d’esprit ou de méchanceté, assuré que l’on est désorma
5issait vraiment que de petits mots d’esprit et de malices ? Noisettes et cornichons ? p. 199 t. « Souvenirs d’enfance et d
5 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
6se frôle l’humour, et parfois tourne en sournoise malice. On ne peut dire précisément de Kassner qu’il réfute ses adversaires
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
7is si longtemps. Livrons-nous plutôt à une petite malice dont l’idée me vient à la vue de cette vendeuse de fleurs. C’était la
7 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
8r humeur rageuse, faut-il dire, coupée d’accès de malice saugrenue. Les Pansies confirment d’ailleurs ce que nous disent Brett
8 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
9urgeois. On se tromperait du tout en y voyant une malice concertée dès l’origine. Le cynisme est plus rare qu’on ne suppose, e
9 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
10nt. Il ne fallait pas moins que le génie plein de malices d’une Lagerlöf pour renverser d’un coup cette apparente fatalité. Kip
11 de laisser le lecteur seul avec l’émotion, cette malice cordiale, cette variété et, à la fois, cette économie de moyens. On y
10 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
12 gracieuses, réalistes et romanesques, pleines de malices et de profondes audaces. Des histoires que l’on croit intégralement p
13 et emphatique du mot — dans la virtuosité et les malices de ce génie de la fable nordique. Lagerlöf ou la gloire de conter ! J
11 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
14otre labeur risque d’être détruit par une odieuse malice du sort. Nous avions descendu du deuxième un lourd sommier, pour en f
12 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
15gande totalitaire dans nos pays. Ils le font sans malice, et au nom du bon sens. Ils me rappellent cette bonne vieille femme q
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
16querait à lui seul bien des « hasards », bien des malices opportunes du sort qui s’opposent au bonheur des amants. Mais comment
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
17 renoncez, perfides délateurs, accomplis en toute malice, à demander qui elle est, et quel est son pays, s’il est loin ou près
15 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
18tes du Moyen Âge ? Denis de Rougemont sourit avec malice : — Les philologues ont un respect de la lettre qui leur cache parfoi
16 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
19aquelle je ne puis m’empêcher de penser, non sans malice, vous allez le voir, lorsque j’entends vanter avec intempérance [p. 1
17 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
20s urgents et tout pratiques, — considérant que la malice des temps nous invite au travail plutôt qu’à l’éloquence. p. 321
18 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
21tes ses curiosités, son admirable modestie et ses malices, son sens rythmique de la langue toujours si fermement articulée (hab
19 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
22tes ses curiosités, son admirable modestie et ses malices, son sens rythmique de la langue toujours si fermement articulée (hab
20 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
23œud l’attestera. L’innocence du prédestiné, et la malice du paysan s’y mêlent dans un vertige de trouvailles, dans une embroui
21 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
24 une manière imaginable de parler de l’amour sans malice : c’est de former quelques rythmes de phrases où l’indicible jette pa
22 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
25nœud l’attestera. L’innocence du prédestiné et la malice du paysan s’y mêlent dans un vertige de trouvailles, dans une embroui
23 1950, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Europe unie et neutralité suisse (novembre-décembre 1950)
26lative à l’Europe. Et ceux qui, par erreur ou par malice, veulent aujourd’hui la transformer en neutralité absolue, précisons 
24 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
27 cela très curieux, n’est-ce pas ? — un éclair de malice au coin de l’œil. Puis il a quelques phrases obscures, apparemment co
25 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
28 la vallée inférieure d’Unterwald, considérant la malice des temps et afin de se défendre et maintenir avec plus d’efficace, o
26 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). François Fontaine, La Nation frein (juin-juillet 1956)
29séduisant. On voudrait citer vingt passages d’une malice percutante, à la Voltaire. Mais aussi, cette page décisive dans sa lu
27 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
30se frôle l’humour, et parfois tourne en sournoise malice » qui composaient, au sens magique du mot, les charmes de cette prose
31siteurs, que celles d’un bref regard pénétrant de malice, d’un éclat de voix sardonique ou d’un subit changement de sujet. Apr
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
32 cela très curieux, n’est-ce pas ? — un éclair de malice au coin de l’œil. Puis il a quelques phrases obscures, [p. 164] appar
29 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
33se frôle l’humour, et parfois tourne en sournoise malice » qui composaient, au sens magique du mot, les charmes de cette prose
34siteurs, que celles d’un bref regard pénétrant de malice, d’un éclat de voix sardonique ou d’un subit changement de sujet. Apr
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
35t par simplicité et mauvaise instruction, que par malice, et par consequent sont plus dignes de compassion que de haine… (Seul
31 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
36 la vallée inférieure d’Unterwald, considérant la malice des temps et afin de se défendre et maintenir avec plus d’efficace, o
32 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
37is exempte d’ailleurs de quelque humour, voire de malice). Tous les trois savent qu’ils sont Suisses, non pas à cause de quelq
33 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
38is voilà que tout d’un coup, par une inexplicable malice des choses, dont nous ne serions pas du tout responsables, elle menac
34 1971, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une dimension nouvelle (11-12 septembre 1971)
39r avoir à jouer la hauteur, affable mais non sans malice, et ce qu’il faut d’arbitraire dans les jugements, lucide avec plus d
35 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). C.J.B. l’Européen, 1891-1974 (printemps 1974)
40r avoir à jouer la hauteur, affable mais non sans malice, et ce qu’il faut d’arbitraire dans les jugements, lucide avec mélanc
36 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
41lusions de son essai, André Reszler se livre à la malice de citer au sujet du colonialisme tant décrié par les anti-européens