1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1 (et comme je considère un ravissant médaillon de marbre) — Ça, c’est Diotima. » On rougirait à moins. — « Je ne puis pas parl
2 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
2» Musset. Une rose et un journal oubliés sur le marbre vulgaire d’une table de café. Je venais de m’asseoir et de commander
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
3 (et comme je considère un ravissant médaillon de marbre) — Ça, c’est Diotima. » On rougirait à moins. — « Je ne puis pas parl
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
4e armature de fer forgé supportant des marches de marbre, — un cortège se forme. La porte de la salle à manger s’ouvre à deux
5 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
5pièces immenses et sombres, un hall à colonnes de marbre. Le tapis luxueux de l’entrée porte des traces de pneus : un locatair
6 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). New York alpestre (14 février 1941)
6, débités en tranches, polis et luisants comme du marbre, ont été plaqués sur les façades et dans les vestibules des plus rich
7 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
7, débités en tranches, polis et luisants comme du marbre, ont été plaqués sur les façades et dans les vestibules des plus rich
8 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
8, débités en tranches, polis et luisants comme du marbre, ont été plaqués sur les façades et dans les vestibules des plus rich
9 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
9lise collégiale hollandaise, de style baroque, en marbre blanc ; et vis-à-vis, dans un jardin, une église anglo-catholique, to
10osaïque. Christ Church est méthodiste. Colonne de marbre noir, mais un autel et des retables en gothiques flamboyant, trop dor
10 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
11 poudré comme un bébé… et allez ! l’ascenseur, le marbre, le ciment, l’asphalte, l’auto et les assiettes ! Tout propre, tout l
11 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
12lise collégiale hollandaise, de style baroque, en marbre blanc ; et vis-à-vis, dans un jardin, une église anglo-catholique, to
13aïque. Christ Church est méthodiste : colonnes de marbre noir, mais un autel et des retables en gothique flamboyant, trop doré
12 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
14es myopes des privilégiés du régime, le palais de marbre rose de l’ambassade de l’URSS, seul battant neuf parmi les ruines. Le
13 1953, Le Figaro, articles (1939–1953). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (25 juin 1953)
15es myopes des privilégiés du régime, le palais de marbre rose de l’ambassade de l’URSS, seul battant neuf parmi les ruines. Le
14 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
16iant. Toutes ces tribulations sont écrites sur du marbre et ne sont pas sans cause. Il y a donc la foi. Mais est-elle pure ?
15 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
17ecueillis dans la gloire sombrement émanée de ces marbres. Elle règne, taciturne, au plus bel espace vide jamais délimité par l
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
18s arts, et les cris d’allégresse et de fête : ces marbres amoncelés formaient des palais réguliers ; ces colonnes abattues orna
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
19s couvrant la voûte unique, [p. 70] baptistère de marbre noir et rose tenant la place de l’autel, boiseries sculptées ; et par
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
20exposition et d’une éloquence « à faire fondre le marbre », ainsi que le nota son collègue saint-gallois à Lucerne, il fut le
19 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
21rrière leurs digues aux petites places dallées de marbre de Dubrovnik dans l’enceinte de ses remparts, de Lisbonne sur l’Atlan
20 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
22et vous me direz si Venise est d’Europe, avec ses marbres si doux au toucher, ses trésors bien dissimulés, ses bleus de ciel dé
23 est la longue rue centrale de la Cité, dallée de marbre bien usé, où je me souviens que d’autres fois, il y a dix ans, il y a
24s places, on jouait des opéras dans des décors de marbre jaune. Et dans la forteresse Lobrienac paraissait le spectre d’Hamlet