1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
1, selon Vauban, les vaisseaux du roi à neuf mille marins). Loti est un protestant français de la vieille souche maritime. Évid
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
2 des herbes et des bêtes. Parfois souffle le vent marin ; et des cigognes filent sur nos têtes, tirant leurs pattes roses. À
3 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
3oske, député socialiste, porté par la révolte des marins allemands, en 1918, au poste de gouverneur de Kiel : c’est lui que, p
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
4 d’égalité. [p. 29] Le père Renaud est un ancien marin, barbu, jovial, déjà touché par le gâtisme, mais agréablement, si je
5 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
5 sur pied d’égalité. Le père Renaud est un ancien marin, barbu, jovial, déjà touché par le gâtisme, mais agréablement si je p
6 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
6nt à la danse appelée jitterbugs autour de petits marins, de soldats presque imberbes, de garçons qui n’ont pas encore l’âge m
7 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
7te contre récompense. 8 avril 1939 M. Pin a été marin, puis contrebandier, puis douanier. Il cultive aujourd’hui un merveil
8 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
8 Deuxième journée Aube sur Sète et son cimetière marin, célébré par le plus beau poème de Valéry. Entre les pins palpite, en
9 1946, Lettres sur la bombe atomique. i. Les cochons en uniforme ou. Le nouveau déluge
9t renseigner sur celle de l’autre. Aussi bien nos marins ou capitaines cochons seront-ils revêtus pour l’occasion d’uniformes
10 1946, Combat, articles (1946–1950). Les cochons en uniforme ou le nouveau Déluge (23 mai 1946)
10t renseigner sur celle de l’autre. Aussi bien nos marins ou capitaines cochons seront-ils revêtus, pour l’occasion, d’uniforme
11 1946, Combat, articles (1946–1950). Bikini bluff (2 juillet 1946)
11phrases de condoléances sur les fantassins et les marins, suggérait que l’aviation seule restait indispensable, puisque c’est
12 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
12nt à la danse appelée jitterbugs autour de petits marins, de soldats presque imberbes, de garçons qui n’ont pas encore l’âge m
13 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
13 jonques chinoises, capables de transporter 1 300 marins, soldats et passagers, assuraient au xive siècle les communications
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
14s ressemble à ce que font les dieux. Les dauphins marins ne circulent pas sur terre, ni les taureaux sur la mer ; toi, tu bond
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
15w York, explorateurs, colonisateurs, commerçants, marins et soldats : les Relations qu’ils envoient des antipodes donnent surt
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
16t autres dispositions commerciales favorisant les marins. VI. VII, VIII, IX et X. Que tout ce qui précède est également vrai p
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
17erne de Polyphème. Tous les deux sont d’abord des marins. Ulysse n’est pas seulement un guerrier, comme ses camarades de l’Ili
18 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
18ne et chrétienne à la fois : l’homme du mythe, le marin, le chercheur de trésors, le missionnaire et le croisé. Pour qu’appar
19 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
19, ils les connaissaient surtout par les récits de marins, de marchands, de colons pas nécessairement très cultivés, qui n’avai
20a portée de leur intelligence souvent fruste, nos marins, marchands et soldats les jugeaient un peu enfantins… Imaginez ce que
20 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
21lutte contre la pollution des plages et des fonds marins est ouvertement sabotée par les pouvoirs publics avec le cynisme tran
22bien du développement que de la défense du milieu marin ». Admirons l’aveu : dans le jargon stato-national, « développer » un