1 1927, Articles divers (1924–1930). Conférence d’Edmond Esmonin sur « La révocation de l’Édit de Nantes » (16 février 1927)
1lbert Sorel, selon qui la date du 16 octobre 1685 marque une déviation dans l’histoire de la France. Déviation telle, en effet
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
2pitale de mes songes. On exigeait d’une saison de marque de tels soupirs, d’ailleurs invraisemblables, qu’à leurs reflets se f
3 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
3exte, trouve parfois de cette incompréhension des marques certaines. Si le rapport intime qui unit la phrase suivante aux consi
4 précédentes lui échappe, qu’il y voie une de ces marques. Stéphane a oublié jusqu’au mot de prière.      Orphée perd Eurydice
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
5ignage personnel, une réaction de tempérament. Je marque d’autre part la nécessité de tout cela qui me blesse, la liaison fata
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
6nations de nos maîtres quand ils dénonçaient « la marque indélébile de l’éducation jésuite ». Nous étions marqués par Numa Dro
6 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
7ifférents. Car ces différences sont les premières marques de la vie vécue et l’on aime à y découvrir la seule fraternité vérita
7 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
8léchir. Mais à tout prendre, cet ennui traduit ou marque notre paresse et notre lâcheté naturelles, et l’incertitude qui est l
8 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
9t inhérente à toute réalité humaine ; elle est la marque même de sa validité, la preuve d’humanité pourrait-on dire. (On appel
10ois moins abstrait et moins sentimental ; cela se marque par un trait unique : il devient plus concret dans ses pensées. Il de
9 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
11tiente, tandis que les collégiens vont flairer sa marque, méprisant les occupants à lunettes. Viennent deux filles sans chapea
12ce pays est puissamment réaliste. J’en trouve des marques bien curieuses dans les « considérations sur ma vie » du père Reineck
13renonce aux couronnes mortuaires et à toute autre marque extérieure de deuil ; par contre je voudrais que l’on joue sur ma tom
10 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
14la réalité, ou plus exactement le paradoxe est la marque et la preuve de toute réalité en tant que saisie et vécue, c’est-à-di
11 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
15ions essentielles, en signe de croix, qui sont la marque même de la réalité dans une conscience occidentale. Supprimez l’un de
12 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
16 mine de « réussir » N’est-ce donc plus, comme le marque Th. Maulnier, qu’un conflit d’intérêts ? Et d’intérêts qui ne sont pa
13 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
17olérants et doux, non dépourvus de ce sadisme qui marque les humanitaires. Ils nous traitent d’idéalistes. En réalité, ils rêv
14 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
18autre conséquence politique du personnalisme, qui marque bien l’opposition de ce système à ceux qu’on a fondés sur l’individu
15 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
19la réalité, ou plus exactement le paradoxe est la marque et la preuve de toute réalité en tant que saisie et vécue, c’est-à-di
16 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
20ut principe vivant d’unité et d’union, qui est la marque de notre temps, et la cause de notre psychose de sécurité. Tant que c
17 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
21t être obéies comme telles. Une fois cependant il marque une préférence, mais de l’ordre le plus général. C’est lorsqu’il écri
18 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
22ion. On est heureux de constater qu’elle [p. 421] marque un élargissement en même temps qu’une simplification de sa pensée, pa
19 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
23volte, enfin, d’un seul contre la foule serait la marque d’un affreux orgueil, si d’abord elle ne témoignait d’un ridicule déf
20 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
24sances d’évaluation novatrice. On en trouvera des marques dans les notices et dans l’introduction de son Anthologie des Philoso
21 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
25ses abîmes, si l’on veut être à même d’y voir les marques du surnaturel. La grâce n’intervient pas ailleurs que dans l’« abîme 
22 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
26effort d’impartialité systématique qui restera la marque des historiens du xixe siècle finissant, n’enlève rien à l’intérêt p
23 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
27tère de l’éternité, de cela qui échappe au temps, marque sa fin, et le recrée. De ce mystère, je puis seul témoigner dans l’in
28u dernier siècle : il est l’élément insécable qui marque la limite de décomposition d’un corps quelconque. Autrement dit, l’in
24 1934, Esprit, articles (1932–1962). André Breton, Point du jour (décembre 1934)
29e fait-témoin, d’ordre spirituel ; à ce titre, il marque une époque, bien plus qu’une littérature. Ces quelques hommes, — je p
25 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
30ut principe vivant d’unité et d’union, qui est la marque de notre temps, et la cause de notre psychose de sécurité. Tant que c
26 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
31voir dans les contradictions mêmes d’un récit, la marque de la vie et des passions ? Prenons, à peu près au hasard, l’exemple
27 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
32 voudrais de déplorer la décadence culturelle qui marque la plupart des écrits de ce temps, au moment où certaine renaissance
33on absolue à l’objet proposé : tout en portant la marque d’une des plus puissantes personnalités qui fut jamais, il se recrée
28 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
34oire d’un mépris de la culture et de l’esprit qui marque à son insu l’élite bourgeoise, et confirme sa décadence. Ils me dirai
29 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
35ue de la maladie, ouvrage dont on peut dire qu’il marque une date dans l’histoire de la connaissance du monde par le corps, ou
30 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
36ercer. Je voyais cette ville, où tout portait les marques des pensées qu’agitait cet homme ; cette ville habitée et gouvernée p
31 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
37 de tous les hommes. Ce vigoureux traité de Dante marque un sommet. À l’apogée du Moyen Âge, il signale le suprême degré de te
32 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
38i qui nous contrôle, c’est lui qui, sans douleur, marque tant de « travaux » de son poinçon d’inefficacité 69 . Machines à pen
39gissent, moi je classe, les autres jouent, moi je marque les points. Je ne suis après tout que le gardien d’un appareil enregi
40r, c’est la description « pure et simple ». Pure, marque ici la volonté de ne pas juger, c’est-à-dire de ne pas s’engager ; si
33 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
41sme protestant aura livré sur son époque. Mais il marque en même temps son dépassement. Ces 3 000 pages contiennent la somme d
42lui retourner une boutade qui porte évidemment sa marque m . p. 5 l. « Le Problème du bien », Les Nouvelles littéraires
34 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
43geois qui, hélas, est encore chez nous [p. 65] la marque de l’intellectuel. Par là même, l’intellectuel chômeur risque d’appar
44épopée. Voilà peut-être le grand renversement qui marque le seuil de la maturité : c’est le moment où l’on découvre que le mon
35 1937, Esprit, articles (1932–1962). Retour de Nietzsche (mai 1937)
45i 1937) af Après la vague kierkegaardienne, qui marque un léger retrait dans les revues et la librairie — en attendant la pu
36 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Éluard, L’Évidence poétique (juin 1937)
46e étonnant : pas une de leurs publications que ne marque une invention heureuse et une audace très raisonnable. Ils restaurent
37 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
47ne que tout, êtres et choses, va nous montrer des marques de la révolution. Et certes, en ce petit matin de gare, à Saarbrücken
38 1938, La Vie protestante, articles (1938–1978). Le temps des fanatiques (25 novembre 1938)
48contemporains, s’ils ne portent pas sur eux cette Marque, se voient rejetés de la Cité. Alors les amateurs de clés de l’Apocal
39 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
49ant, le sang de sa blessure le trahit. C’est la « marque rouge » qui met le roi sur la trace de l’adultère. Quant à nous, elle
40 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
50n Dawûd disait : « La soumission à l’aimée est la marque naturelle d’un homme courtois. ») Voici la Chasteté : Celui qui se d
51Il nous devient intelligible par certaines de ses marques historiques : sa relation littéralement congénitale avec l’hérésie de
41 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
52intérêts réels les plus urgents. C’est ici que se marque le mieux le caractère particulier de l’idéal courtois, radicalement c
42 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
53 le français et le provençal. À tous égards, elle marque la transition de l’épopée française au « roman » proprement dit. L’ép
43 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
54t être obéies comme telles. Une fois cependant il marque une préférence, mais de l’ordre le plus général. C’est lorsqu’il écri
44 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
55ésite pas à vous les lire, persuadé que l’une des marques de notre liberté est justement le courage d’admettre les critiques le
45 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
56rions-nous trop de dignité pour consentir à cette marque publique d’humiliation ? Nous chantons dans un chant patriotique : « 
46 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Hommage à C. F. Ramuz (mai 1940)
57. Pour la fête, on a invité quelques étrangers de marque : Thomas Mann, Zweig, Valéry. Et les quatre langues suisses — n’oubli
47 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
58e qui ne sert à Rien, au sens spirituel, porte la marque diabolique. Mais Nobody lui-même reste Quelqu’un. Il en sait plus que
48 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
59ceux qui verront dans les prochains chapitres les marques d’un esprit totalitaire. Qu’ils se reconnaissent eux-mêmes à ce signe
60’électeurs, de clients et de chefs de service, la marque du prestige démocratique n’étant plus la hauteur d’allure, mais au co
49 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
61deux manières de tromper un client. Si la balance marque 980 grammes, vous pouvez dire : c’est un kilo. Votre mensonge restera
50 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
62ions essentielles, en signe de croix, qui sont la marque même de la réalité dans une conscience occidentale. Supprimez l’un de
51 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
63e tu introduiras ainsi dans la réalité portera la marque de l’absolu : c’est la marque de tout ce qui est véritablement chréti
64 réalité portera la marque de l’absolu : c’est la marque de tout ce qui est véritablement chrétien. » (Journal) Vend ton bien
65lir, la tension de la mort et de la vie a mis des marques victorieuses. Qu’est-ce que la personne ? C’est la vision et le visag
66olte, enfin, d’un seul contre la foule, serait la marque d’un affreux orgueil si d’abord elle ne témoignait d’un ridicule défa
52 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
67rs grenat à côté du représentant calamistré d’une marque d’auto. Et ces rires, ces éclats de voix ! Mais il y a depuis un mome
53 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
68nt. Oui, cette guerre n’a pas d’autre sens : elle marque la faillite retentissante des systèmes centralisateurs et du national
69te une nature à la mesure de l’homme, portant les marques de l’usage, et dominée par quelques Alpes qui sont des vagues à peine
54 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
70 valables qu’on aurait de se battre, et l’une des marques de cette indépendance que l’armée justement se trouve chargée de défe
55 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
71e pain et le vin, symboles de la terre de France, marques sacrées d’une civilisation. Pour un Français, leur absence représente
56 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
72ais de circonstances » porte en toute évidence la marque des années au cours desquelles il fut écrit et dit. Cependant, je ne
73». Et peu importe qu’elles soient ou non de notre marque, si elles agissent dans le sens que nous préconisions. Quelles sont l
57 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
74iturgique, favorisée par le mouvement œcuménique, marque l’avènement d’une attitude personnaliste, au-delà de l’antinomie indi
58 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
75rieuse d’apprendre et de s’améliorer. J’y vois la marque de sa force. Qui n’a pas lu les éreintements de l’esprit américain au
59 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
76te » du désordre gentil, de la distraction ou des marques de ferveur théâtrale qu’il s’attendait à retrouver dans un tel lieu…
60 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Une bureaucratie sans ronds-de-cuir (23 mai 1946)
77sommes en démocratie, et il faut bien que cela se marque quelque part… et en quelque manière. Les agences d’État à initiales s
61 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
78fort aboutisse, et que tout le monde adopte votre marque. Elle cessera d’être une marque de distinction. Vous serez perdu. L’
79onde adopte votre marque. Elle cessera d’être une marque de distinction. Vous serez perdu. L’agent. Pas du tout. Si ce jour b
62 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
80 texte, trouve parfois de son incompréhension des marques significatives. Si le rapport intime qui unit la phrase suivante aux
81happe, ô mon lecteur, veuille y voir l’une de ces marques. Stéphane a oublié jusqu’au mot de prière. Orphée perd Eurydice par s
63 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
82int, le notaire pose sa montre sur la table, elle marque onze heures et demie, et il attend les larmes. Le marchand Neupeter s
64 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
83sommes en démocratie, et il faut bien que cela se marque quelque part et en quelque manière. Or ces agences d’État à initiales
65 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
84te » du désordre gentil, de la distraction ou des marques de ferveur théâtrale qu’il s’attendait à retrouver dans un tel lieu…
66 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
85s, on assiste à un croissant étalage en public de marques d’affection du genre communément appelé necking 3 . S’il est vrai qu
67 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
86ental, certain qu’on en retrouvera sans peine les marques dans tout le détail de la vie quotidienne des deux continents. Il ser
87tourdit, et tout est disposé pour qu’elle en use. Marques de son autonomie : un job, un compte en banque, un avocat, un coiffeu
68 1947, Le Figaro, articles (1939–1953). Le droit d’opposition (3 avril 1947)
88lle, il y a souvent d’énormes différences. » Elle marque les différences qu’on voit en Amérique, mais ne dit rien de celles qu
69 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
89 bien-aimés »… Et là encore, l’esprit totalitaire marque des points. Tous ces maux, et tant d’impuissance à y parer, n’ont pas
70 1948, Suite neuchâteloise. VI
90nt de livres publiés, aussi, n’a rien produit qui marque dans la langue, à part la Bible d’Ostervald. Les ouvrages distingués
71 1948, Réforme, articles (1946–1980). Roger Breuil qui vient de mourir était un grand romancier protestant (13 mars 1948)
91nvoyer à ce qui les transcende, j’en retrouve des marques sensibles dans tous mes souvenirs de lui, et dans son œuvre : c’était
72 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
92indéfinies. Ce n’est pas un fait géographique qui marque ses limites vers l’Asie, mais seulement un fait historique, un rappor
73 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
93 particulier de chaque vie dans la vie, dénote et marque l’Occident, et plus spécifiquement l’Europe. On peut donc définir l’E
74 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
94 d’égalitarisme très particulier, qui a marqué et marque encore profondément les mœurs suisses. Il ne s’agissait nullement, à
95suisses, plus étonnantes les unes que les autres, marque cette période. Au combat de Morgarten par exemple, en 1315, 600 Suiss
96Confédération. Le crépuscule sanglant de Marignan marque la fin du rêve héroïque de Schiner. Mais cet échec militaire n’eût pa
75 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
97. Le didactisme inhérent à l’esprit helvétique se marque aussi bien dans la presse et la radio que dans [p. 135] l’instruction
76 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
98celle du français 45 . Mais d’autre part, le Rhin marque la limite entre Alémaniques et Allemands, le Jura entre Romands et Fr
77 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
99les de la zone Est, bien qu’écrasée dans le sang, marque la fin d’une ère : celle du mythe communiste qui, pendant trente-six
78 1953, Le Figaro, articles (1939–1953). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (25 juin 1953)
100les de la zone Est, bien qu’écrasée dans le sang, marque la fin d’une ère : celle du mythe communiste qui, pendant trente-six
79 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
101 et elle dit enfin : Je veux Dieu ! Cette légende marque le but extrême de toute la recherche des hommes. La Baleine voulait l
80 1955, Preuves, articles (1951–1968). De gauche à droite (mars 1955)
102 » qui a « contribué à l’échec de la CED » et qui marque son point « pour l’histoire ? » Ce n’est qu’Esprit, revue française,
81 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
103, ou mieux par tensions, qui sera jusqu’à nous la marque et le ressort de l’esprit de recherche occidental, en contraste avec
82 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
104rse. Cependant l’existence d’innombrables usines, marques, salons, dividendes et records, donne une telle [p. 14] consistance à
83 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
105ychinski, stalinien s’il en fût jamais. Elle n’en marque pas moins la naissance du nouveau régime collégial. 4. K. décrit les
84 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
106e un rythme à sa durée. L’apparition du Christ ne marque plus pour lui le commencement du temps de la Fin, mais le « milieu de
107ute nécessité, sous peine de n’être pas. Celle-ci marque un recul devant le risque du temps. La conscience de l’Histoire est n
85 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
108, ou mieux par tensions, qui sera jusqu’à nous la marque et le ressort de l’esprit de recherche occidental, en contraste avec
86 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
109e ! Cependant, l’existence d’innombrables usines, marques, salons, dividendes et records, donne une telle consistance à l’indus
87 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
110nxiété. Certes, le goût de différer est l’une des marques permanentes de l’Occident : mais il n’est vraiment créateur que s’il
111res qui précèdent, pour qu’on ait reconnu que les marques du Progrès, dans la définition que j’en propose, sont analogues à cel
88 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
112on, mais cette lucidité à sens unique est une des marques de la confusion générale. La bêtise a toujours été un facteur importa
89 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
113e un rythme à sa durée. L’apparition du Christ ne marque plus pour lui [p. 408] le commencement du temps de la Fin, mais le « 
114ute nécessité, sous peine de n’être pas. Celle-ci marque un recul devant le risque du temps. La conscience de l’Histoire est n
90 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
115re de destin, la « vieille et grave mélodie » qui marque la mort de la mère dans Tristan !) Le nom de l’hôtel où se passe la n
91 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
116re de destin, la « vieille et grave mélodie » qui marque la mort de la mère dans Tristan !) Le nom de l’hôtel où se passe la n
92 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
117on sujet. Dans ses Œuvres de l’amour, Kierkegaard marque le contraste, apparemment insurmontable, entre l’amour-passion (ou am
118 les fibres de son âme ». Cet ouvrage de jeunesse marque l’apogée de l’amitié avec Wagner et de l’admiration pour Schopenhauer
93 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
119uropenses qui suffit à lui seul pour que Poitiers marque une date décisive dans notre histoire. La preuve est là, qu’au viiie
94 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
120voir desquels il entendait faire pièce, ce projet marque une date dans l’histoire de l’Europe : il esquisse pour la première f
95 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
121rôle de l’Europe dans le monde. Le xviiie siècle marque ainsi le mouvement de réflexion sur l’Europe de ses propres « Grandes
96 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
122l n’est pas possible de trouver un seul trait qui marque une âme libre : on y verra jamais que l’héroïsme de la servitude 129
97 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
123on d’une conscience de l’Europe-dans-le-Monde qui marque la pensée germanique de l’époque : Pendant huit siècles depuis la ru
98 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.4. Napoléon et l’Europe
124vre de Benjamin Constant, son Préambule porte les marques de la pensée et de la main de l’Empereur. Or on y lit : Nous avions
99 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
125e dans l’avenir. De la conférence elle-même, qui marque une date, et dont on a si souvent cité telle ou telle phrase que le c
126urité dernière dans toute culture et tout art, la marque propre d’aristocratie dans les œuvres et les hommes, leur aspect de m
100 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
127s, mais de savoir ce qu’il fera, lui. » Voilà qui marque la limite existentielle de la valeur des prévisions qu’on vient de ci