1 1937, Esprit, articles (1932–1962). Jean Blanzat, Septembre (janvier 1937)
1 Roman d’une jalousie qui se crée son objet, par masochisme. Un jeune mari trouble sa femme, et la perd enfin, à force de souffri
2 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
2t de sophismes cousus de fil blanc. Nulle part le masochisme et l’égoïsme étroit ne revêtent avec plus de succès les apparences du
3 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
3deux. La sottise et la jalousie s’allient avec le masochisme, maladie spécifique des élites dans nos démocraties occidentales. Qua
4 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
4ondre, c’est-à-dire être responsable. Derrière ce masochisme, comme toujours, un sadisme. Dans cette abjecte humiliation du moi, l
5 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
5sion de ne pas sauver l’Europe est aveuglante. Ce masochisme appelle une étude scientifique. Beau sujet de thèse, dans vingt ans.
6nne, vive le matérialisme ! — Facteur commun : le masochisme occidental. 6. — Non, car l’Europe à faire n’est pas celle qu’on nous
6 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
7ici qui nous jettent d’un coup en plein délire de masochisme occidental et d’admiration éperdue pour un régime par ailleurs condam
7 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
8ondre, c’est-à-dire être responsable. Derrière ce masochisme, comme toujours, un sadisme. Dans cette abjecte humiliation du moi, l
8 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la fabrication des nouvelles et des faits (février 1958)
9s fous.) Mais les agences n’ont rien perdu.   Le masochisme occidental. — Je ne soupçonne pas la presse occidentale de suivre une
10offrir une politique, sans rien y perdre. Mais le masochisme incline régulièrement ses choix. Un grand journal parisien du soir pu
9 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
11es comme étant la vraie pureté ; le sadisme et le masochisme, l’homosexualité et l’inceste ; et toutes les formes d’exhibitionnism
10 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
12 homologues. En voici deux exemples extrêmes. Le masochisme religieux, ou haine de soi. — Dans son langage dramatique, saint Paul
13 peut-il haïr vraiment ce qu’il lui sacrifie ? Le masochisme n’est-il pas le moment de retombement de l’âme frustrée, quand l’espr
11 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
14 nostalgique-enthousiaste. Déviations typiques : Masochisme. (Seul celui qui a une âme, et le sait, a lieu d’être masochiste et d
12 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
15 homologues. En voici deux exemples extrêmes. Le masochisme religieux, ou haine de soi. Dans son langage dramatique, saint Paul p
16 peut-il haïr vraiment ce qu’il lui sacrifie ? Le masochisme n’est-il pas le moment de retombement de l’âme frustrée, quand l’espr
13 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
17s le masque d’un orgueil refoulé et transformé en masochisme, mauvaise attitude scientifique. Voyons donc les faits mesurables. À
14 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
18ore, sinon pour le plaisir de se vautrer dans son masochisme, ou simplement pour embêter de Gaulle, qui a pourtant présidé non san
15 1963, Preuves, articles (1951–1968). Le mur de Berlin vu par Esprit (février 1963)
19t incrimine l’Ouest, et lui seul. Mauvaise foi ou masochisme ? L’un porte l’autre. Dans l’un ou l’autre cas, cui bono ? Mais j’all
16 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
20Et de cette attitude (non exempte d’une espèce de masochisme) il va tirer toute une morale — volonté de retour au concret, à l’élé
21pe a mieux à faire que d’offrir au Tiers-Monde le masochisme de certains écrivains auxquels leur ignorance des conditions réelles
17 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
22ur telle autre. Je ne rappelle pas ces choses par masochisme ou par une sorte de démagogie, mais il faut bien le reconnaître : ces
18 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’écrivain et l’événement (7-8 septembre 1968)
23de foi ou d’athéisme, l’imprécation lyrique ou le masochisme transcendantal : tout cela, en tant qu’écrivain, par les moyens propr
19 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.3. Sur la fabrication des nouvelles et des faits
24pas fous.) Mais les agences n’ont rien perdu. Le masochisme occidental. — Je ne soupçonne pas la presse occidentale de suivre une
25politique, sans rien y perdre. Mais une espèce de masochisme incline régulièrement ses choix. Un grand journal parisien du soir pu
20 1970, Le Cheminement des esprits. Postface. L’écrivain et l’événement
26 d’athéisme militant, l’imprécation lyrique ou le masochisme transcendantal : tout cela, en tant qu’écrivain, par les moyens propr
21 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
27il en vient presque à la nier (non sans un peu de masochisme, dirait-on) quand il redevient l’érudit qui écrit sa thèse et qui s’e
28l’oubli !… Cependant, il ne veut plus voir que « masochisme alambiqué », « raffinement morbide, bas calcul d’une sensibilité détr
22 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
29tyle brisé, disloqué, l’imprécation lyrique ou le masochisme transcendantal : tout cela, en tant qu’écrivain par les moyens propre