1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Prévost, Tentative de solitude (septembre 1929)
1reté et d’évidence, elle a cette beauté froide et massive d’un théorème de Spinoza. Une ironie dure, la densité du style révèle
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
2laire-Éliane Engel, qui a conquis maint sommet du massif du Mont-Blanc, et un grade de docteur ès lettres, vient de nous donne
3 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
3ourgeoise sans avarice ; — puis le contraste d’un massif central de sapins et de lacs secrets, cœur noir et tourmenté du conti
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
4roite entre des hêtres rouges, piquées au loin de massifs éclatants, le gravier d’une allée fait son bruit luxueux, tout s’écla
5 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
5es d’analyse tendant à dissoudre les affirmations massives de la foi ; soit des œuvres d’édification morale, au sens littéral du
6 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
6d ce qui les unit en principe : 1° Quelques refus massifs, refus du capitalisme créateur d’injustice sociale, de guerres, de ch
7 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
7es domine. [p. 817] Edschmid est plus viril, plus massif, plus sain ; moins complaisant surtout aux voluptés de l’aventure, à
8 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
8ervice de l’ordre, la permanence, les vertus trop massives. C’est l’espèce des immoralistes. Sans les valeurs anarchiques qu’ils
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
9oix : « Ainsi, c’est cela. » — avec ce même calme massif. Comme si je ne faisais que reconnaître et vérifier quelque chose de
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
10 camps de concentration sibériens, des fusillades massives, de l’asservissement des paysans, de la puissance des trusts étatisés
11 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
11ux dents. Mais sommes-nous sûrs que le réarmement massif profite aux nations pacifiques ? Sommes-nous même sûrs qu’il soit un
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
12t de grâce. Plus pessimiste et d’une logique plus massive, le dualisme statue l’existence absolument hétérogène du Bien et du M
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
13ant une science devenue rhétorique et la surprise massive, brutale… Et il n’est pas sans intérêt non plus de noter que Waterloo
14 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
14cœur physique de notre Confédération se dresse le massif du Gothard, mystérieux et inexpugnable. Bastion naturel de la Suisse,
15 1940, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Erreurs sur l’Allemagne (1er mai 1940)
15res nous apportent chaque jour des jugements plus massifs sur l’hitlérisme et sur ses causes. On voudrait rappeler qu’en telle
16drait rappeler qu’en telle matière, tout jugement massif manque de sérieux, et traduit quelque étourderie. 1. Des hommes aussi
16 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
17que jour étendaient leurs pouvoirs. Des massacres massifs se préparaient méticuleusement, dans la sérénité des laboratoires. To
17 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
18ue — avec des tanks, des avions, de la propagande massive, et une discipline de fer, — et en même temps de l’attaquer avec un n
18 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
19ue provoquera sans doute l’an prochain la rentrée massive des vétérans, doit cesser de s’isoler et doit littéralement sortir d’
19 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
20nt en composition dans le mystère qui pèse sur ce massif, qui en émane… Je me disais en redescendant : les Suisses sont-ils se
20 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
21stion que mon pays élève, nuit et jour, autour du massif du Gothard, cœur mystérieux du continent, dernier symbole d’une liber
21 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
22ase, imbriqué, condensé, superposé, pour un usage massif, exactement prévu. Plus une trace de campagne primitive ne subsiste,
22 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
23ase, imbriqué, condensé, superposé, pour un usage massif, exactement prévu. Plus une trace de campagne primitive ne subsiste,
23 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
24et l’Occident . Vous allez donc faire une rentrée massive sur le marché du livre ? Oui, peut-être même un peu trop : tout compt
24 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
25choc en retour inévitable que provoque la rentrée massive des vétérans, doit cesser de s’isoler et doit littéralement sortir d’
25 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
26 mitraillettes de la révolution et les fusillades massives. (Je ne dis pas — notez-le bien — empêcher les révolutions que l’on c
26 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
27n n’informera pas les peuples sans une propagande massive. Personne n’a les moyens de la financer. La seule solution concevable
27 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
28n n’informera pas les peuples sans une propagande massive. Personne n’a les moyens de la financer. La seule solution concevable
28 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
29n n’informera pas les peuples sans une propagande massive. Personne n’a les moyens de la financer. La seule solution concevable
29 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
30atigués, ils désirent secrètement des disciplines massives et des croyances aveugles. Mais comme ils ne peuvent pas l’avouer, co
31ivé de tout moyen de défense contre la propagande massive. Or disons-le franchement : la propagande est une tyrannie véritable,
30 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
32noux un gros in-quarto relié. Homme encore jeune, massif, de peau très noire, aux gros yeux blancs, sérieux et lent. Raja Rao
31 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
33) le Rhône, le Tessin et le Rhin, porte le nom de massif du Gothard. (L’Inn prend sa source à 80 km plus à l’est.) Le Gothard
34ique qu’il conserve de nos jours. C’est autour du massif du Gothard, singulier accident géographique, que l’histoire suisse pr
32 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
35grande propriété inconnue. La misère n’est jamais massive : elle ne caractérise pas au premier coup d’œil, comme ailleurs, l’ét
33 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
36i de la répression sanglante et de la déportation massive des travailleurs. C’est ici le lieu et le temps de le répéter, ou jam
34 1953, Le Figaro, articles (1939–1953). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (25 juin 1953)
37i de la répression sanglante et de la déportation massive des travailleurs. [p. 12] C’est ici le lieu et le temps de le répéter
35 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
38es ; la crise de nos idéaux, devant la propagande massive des dictatures ; les moyens matériels et intellectuels de notre domin
36 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
39es ; la crise de nos idéaux, devant la propagande massive des dictatures ; les moyens matériels et intellectuels de notre domin
37 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (octobre-novembre 1954)
40ersaires de l’union ont déclenché leur propagande massive. Eux n’ont pas hésité un instant à agiter les passions : ils ont gagn
41s les plus efficaces. Mais avant toute propagande massive, une préparation des esprits en profondeur reste indispensable. Du cô
38 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
42litaires : ils offrent et imposent des certitudes massives.) Nous, au contraire, en Occident, et en Europe bien plus qu’en Améri
39 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
43ion des grèves, de la police partout, du massacre massif des Koulaks, des Kasaks et autres Cosaques, voilà qui n’empêche pas q
40 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
44ues, mais consisteront à faire face aux solutions massives proposées par la Science, dans les domaines jusqu’ici réservés aux pa
41 1956, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Oserons-nous encore… » (6 novembre 1956)
45ra désormais : la théorie du crime et sa pratique massive, le massacre des ouvriers succédant à celui des paysans, l’incompéten
42 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
46u temps, exige des sacrifices sanglants bien plus massifs que n’en rêvèrent jamais les prêtres emplumés du grand dieu Huitzilop
43 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
47 sont bien connues : la principale fut le barrage massif établi par l’Islam entre l’Asie et nous, forçant nos énergies à se to
44 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
48litaires : ils offrent et imposent des certitudes massives.) Nous, au contraire, en Occident, et en Europe bien plus qu’en Améri
45 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
49e, pour la mieux établir enfin dans sa simplicité massive, d’une évidence : l’Europe ne pourra se dire neutre, un jour à venir,
46 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
50de vous, connaissant votre goût pour les carnages massifs. Néanmoins, vous voilà compromis et condamné d’avance aux yeux de l’o
47 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
51u temps, exige des sacrifices sanglants bien plus massifs que n’en rêvèrent jamais les prêtres emplumés du grand dieu Huitzilop
48 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (I) (août 1958)
52er lors du référendum de cet automne l’opposition massive des passions jacobines rejoignant le fanatisme de l’intégration. Gauc
49 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Neuf expériences d’éducation européenne [Introduction] (décembre 1959)
53ns. La seconde consiste à inculquer d’une manière massive des jugements tout faits, oblitérant les doutes et la critique : c’es
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.5. Les étymologies
54» a sa cité divine sur l’Olympe : dans [p. 32] le massif de l’Olympe, le Pénée prend sa source, et il a pour affluent l’Europo
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
55ais distingué par cela même des autres continents massifs. Quoique divisée, selon Paul Orose, en « 54 nations » (dans un autre
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
56mento : Tout peuple divisé qui ordonne une levée massive des citoyens veut agir au nom de la nation dont il fait partie ; de m
53 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
57à-dire d’occidentaliser — d’une manière rapide et massive, les colonies récemment libérées. Ces nouveaux venus dans le Tiers Mo
54 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
58e l’union réelle. Toutefois, une unité économique massive de plusieurs centaines de millions des meilleurs travailleurs du mond
55 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
59re en composition dans le mystère qui émane de ce massif central, de cette croix de vallées et de ce château d’eau. À peine di
56 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
60 sur un « réduit national » dont le centre est le massif du Gothard, à cause de toute l’histoire des confédérés. Cette armée u
57 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
61grande propriété inconnue. La misère n’est jamais massive : elle ne caractérise pas au premier coup d’œil, comme ailleurs, l’ét
58 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
62e l’union réelle. Toutefois, une unité économique massive de plusieurs centaines de millions des meilleurs travailleurs du mond
59 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Entretien avec Denis de Rougemont (6-7 avril 1968)
63 des pays dits démocratiques et par les réactions massives des pays totalitaires. Nous décelions également, chez la bourgeoisie
60 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
64base des ligues et confédérations. Aujourd’hui le massif du Gothard n’est qu’un pli de terrain entre mille, survolé en moins d
61 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
65ntes, la crise de nos idéaux devant la propagande massive des dictatures ; les moyens matériels et intellectuels de notre domin
62 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.5. Le rôle de la recherche en Europe
66litaires : ils offrent et imposent des certitudes massives.) Nous, au contraire, en Occident, et en Europe bien plus qu’en Améri
63 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
67plus alimentaires et les investissements les plus massifs de nos capitaux réunis arriveraient peut-être à couvrir au maximum un
64 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
68est-à-dire la puissance industrielle et militaire massive d’une sorte de Troisième Grand préoccupé principalement de tenir tête
65 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
69it en faveur de l’union une majorité « franche et massive », selon les exigences gaulliennes. Si les résultats politiques de ce
66 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
70est‑à‑dire la puissance industrielle et militaire massive d’une sorte de Troisième Grand préoccupé principalement de tenir tête
67 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
71est-à-dire la puissance industrielle et militaire massive d’une sorte de Troisième Grand préoccupé principalement de tenir tête
68 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
72est-à-dire la puissance industrielle et militaire massive d’une sorte de troisième Grand préoccupé principalement de tenir tête
69 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
73tion et du capitalisme de profit ? La destruction massive et populaire des oiseaux de la vallée du Yang-Tsé accusés de manger d
70 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
74ent, me semble-t-il, sont celles de l’information massive et de l’éducation, c’est-à-dire des mass medias et de l’École aux tro
71 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
75son élargissement prochain grâce à l’intervention massive de la CEE… Je n’ai cité que quelques exemples d’actions pour l’Europe
76 conduit nécessairement une société de Production massive, de Publicité manipulatrice, de Pouvoir militaire et de Profit monéta
72 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
77estruction, de guérison des corps et de massacres massifs. Il en résulte à l’évidence que le monde moderne tout entier, en tant
73 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
78ue les sols n’avaient pas encore subi l’agression massive du béton, des pesticides et des engrais chimiques, une page des plus
74 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
79rmais » la seule solution est la mise en chantier massive et immédiate de dizaines de nouveaux réacteurs. Les décisions se préc
75 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
80le ses facteurs décisifs : grands marchés, ventes massives assurées aux armées 76 , investissements en croissance accélérée, con
76 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
81 — Mais s’il n’est pas possible sans destructions massives, d’aménager une place centrale pour le quartier, comment va-t-on le f
77 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
82mprunts renouvelés ; il y aura moins de publicité massive par les grandes Agences de l’État, donc une meilleure adaptation de l
78 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
83s la mécanique et les techniques de brutalisation massive des esprits comme de l’environnement naturel et urbain. Peut-être aus
84tion et du capitalisme de profit ? La destruction massive et populaire des oiseaux de la vallée du Yang-Tsé accusés de manger d
79 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
85premier coup l’adhésion d’une majorité franche et massive — l’idée d’un Sénat européen des Régions, qui paraît assez évidente p
80 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
86 est livré sans défense aux pressions extérieures massives de l’État, du marché, des employeurs, ou d’un climat publicitaire qui
81 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. V. La défense de l’Europe
87la défense globale de l’Europe contre une attaque massive venant de l’Est (seul cas sérieusement imaginable aujourd’hui, toute
82 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
88s les années 50, la campagne d’assainissement est massive ; la mouche propagatrice meurt, les autres insectes aussi ; faute d’i
83 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
89ou du Brésil, du Chili ou de la Sicile, au retour massif du fétichisme en Afrique noire, aux provos, aux beatniks et aux hippi
84 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
90n n’informera pas les peuples sans une propagande massive. Personne n’a les moyens de la financer. La seule solution concevable