1 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
1e à prendre le repas sacré plus au sérieux que le menu de sa pension ? « Même pour l’homme le plus pieux… » jugez des autres
2 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
2. Or c’est la balance qui importe, et non pas ces menus objets qu’ils ont coutume d’y déposer. Mais je me moque, et il faudra
3 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
3tés pour déjeuner dans un restaurant de Grenoble. Menu pareil à ceux de Paris il y a un an, et les prix ont à peine augmenté
4 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
4e un aérolithe dans ces plaines du bout du monde, menu point de vie éphémère sans plus de trajectoire prévisible, que fais-t
5 dans l’eau noire. C’est une jeune fille aux bras menus qui, du pont, mais en vain, voudrait atteindre un groupe d’amis qui d
5 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
6Brooklyn, font une dentelle d’un kilomètre, toute menue dans la distance. Cheminées, mâts, clochers, usines plates et réclame
6 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
7ne grosse femme en peignoir qui se farde à gestes menus. Le concierge irlandais hurle dans l’escalier. Des enfants pleurent p
7 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
8uë du petit jour. Et cette rumeur soudain de cris menus et de sifflets, de tous côtés, comme les premières gouttes d’une aver
8 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
9Brooklyn, font une dentelle d’un kilomètre, toute menue dans la distance. Cheminées, mâts, clochers, usines basses et réclame
10ne grosse femme en peignoir qui se farde à gestes menus. Le concierge irlandais hurle dans l’escalier. Des enfants pleurent p
9 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
11ë du petit jour. Et cette rumeur soudaine de cris menus et de sifflets de tous côtés, comme les premières gouttes d’une avers
10 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
12Brooklyn, font une dentelle d’un kilomètre, toute menue dans la distance. Cheminées, mâts, clochers, usines plates, basses, e
11 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Slums (janvier 1947)
13ne grosse femme en peignoir qui se farde à gestes menus. Le concierge irlandais hurle dans l’escalier. Des enfants pleurent p
12 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
14n, marché, café, ou restaurant, et de composer le menu de notre choix ; droit d’élever nos enfants selon nos principes, — et
13 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
15ouge et or derrière la statuette, bijoux, fleurs, menues verroteries, et dans l’étroit espace devant l’autel, une femme debout
16 qui tient du rêve et de la vie animale. Tout est menu, félin, misérable et précieux à la fois. Dans mes vêtements européens
14 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
17n, marché, café, ou restaurant, et de composer le menu de votre choix ; droit d’élever nos enfants selon nos principes — et
15 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
18ar les églises. Elle est devenue prétexte à des « menus de Jeûne » fort abondants, qu’annoncent les meilleurs restaurants. La
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
19re, pour la plupart, aux dimensions pitoyables et menues, mais susceptible de croître. Les degrés que nous observons dans cett
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
20t pas curieux, comme les gens des troisièmes, des menus incidents du trajet. On sent bien qu’il a l’habitude. On dirait qu’il
21ises. Cette occasion est devenue prétexte à des « menus du Jeûne » fort abondants qu’annoncent les meilleurs restaurants. Mai